De nombreuses structures organisent des comités de lecture pour découvrir et faire découvrir de nouveaux auteurs et, dans la plupart des cas, les éditer. Ceci est donc le moyen idéal pour faire connaître une première oeuvre. Ce peut être également un excellent moyen pour échanger autour des pièces et mieux appréhender la création dramatique contemporaine.

Le Centre national du Théâtre propose sur son site une large sélection de comités lecture, classés par région. Vous y trouverez les comités professionnels mais aussi plusieurs associations de praticiens amateurs. Les enjeux qui motivent et animent ces comités étant souvent très différents, ils entraînent une grande diversité dans les pratiques de chacun d’eux et dans leurs fonctionnements. Nous vous conseillons donc vivement de prendre connaissance des spécificités de chacun avant d’envoyer vos textes.

Ci-dessous quand même une sélection de comités de lecture.

- Les Journées de Lyon des auteurs de théâtre
L’association a pour objectif de repérer, de faire connaître et de promouvoir des textes d’écriture théâtrale contemporaine, au sens le plus large du terme, grâce à son concours. Hébergée dans nos locaux de la médiathèque de Vaise, elle organise depuis 1989 l’un des plus importants concours d’écriture francophone consacré au théâtre. Les six manuscrits choisis, font chaque année, en décembre, l’objet d’une mise en espace et trois d’entre eux sont édités par les Editions Théâtrales.

- Comité lecture du Théâtre de la Tête Noire
Le Théâtre de la Tête Noire est reconnu comme un lieu de repérage des auteurs grâce notamment à son comité de lecture, et au lien tissé avec la création et la programmation.
Le comité de lecture lit tout au long de la saison les pièces envoyées par leurs auteurs. Chaque année, il sélectionne un certain nombre de textes « coup de cœur ». Certains sont mis en lecture.

- Troisième Bureau
Le comité lit chaque saison plus d’une centaine de pièces collectées auprès des auteurs, des traducteurs et des lieux ressources. L’association a également inauguré en 2008 le petit angle, centre de ressources des écritures théâtrales contemporaines.

- La comédie de Saint-Etienne
Le Comité de lecture reçoit près de cent cinquante pièces d’auteurs contemporains et propose des soirées de lectures pour vous permettre de les découvrir. Impossible de savoir si ce comité est toujours actif.

- Le comité de lecture du Théâtre du Rond-Point
Il lit avec pour critère la programmation du Théâtre du Rond-Point. Il reçoit en moyenne plus de 1200 manuscrits par saison. Ne sont retenus pour la lecture que les pièces originales d’auteurs vivants.
Le comité se réunit presque tous les mois. Ses trouvailles alimentent environ un tiers de la programmation du Rond-Point.

- Le comité de lecture de France Culture
Ce comité de lecture lit et sélectionne des pièces pour des réalisations radiophoniques.

- Le Prix d’écriture théâtrale de Guérande
Créé en 2000 par la Ville de Guérande, ce prix, présidé chaque année par une personnalité du théâtre contemporain vise à promouvoir, à faire connaître largement ainsi qu’à soutenir les écritures théâtrales d’aujourd’hui et les talents qui s’expriment dans la recherche et le renouvellement de la langue théâtrale.

- La Maison Antoine Vitez
Association qui réunit des linguistes et des praticiens du théâtre désireux de travailler ensemble à la promotion de la traduction théâtrale et à la découverte du répertoire mondial et des dramaturgies contemporaines.

- Aide à la création du Centre national du Théâtre
Depuis janvier 2007, le Centre national du Théâtre est en charge de la gestion du dispositif national d’Aide à la création de textes dramatiques, anciennement géré par le ministère de la Culture et de la Communication.
Comité lecture un peu spécifique.
L’Aide à la création s’articule en deux temps : l’aide forfaitaire pour l’auteur et l’aide au montage - destinée à la compagnie qui sera choisie par celui-ci pour monter son texte.
La Commission peut décider d’attribuer une aide d’Encouragement à certains auteurs de textes de Littérature dramatique (s’il s’agit d’une première œuvre ou de l’une des premières oeuvres de l’auteur) dont l’écriture paraît prometteuse.