Installation Il pleut dans ma maison de Makis Yalenios à la Médiathèque de Vaise

La résidence Chambre d’échos porte son nom mieux que jamais !

L’installation artistique de Makis Yalenios, présentée à la médiathèque de Vaise, fait écho au travail du dramaturge Jean-Marc Bailleux qui fait écho au roman de Marilyne Desbiolles "C’est pourtant pas la guerre !"

A travers des personnages du roman "C’est pourtant pas la guerre", le metteur en scène Jean-Marc Bailleux a voulu, dans le cadre d’un atelier théâtre à La Duchère, "explorer comment chaque personne peut s’approprier la voix de l’autre de façon unique. Avec des exercices ludiques aboutissant à un travail d’improvisations sur la parole de soi dans la cité."

Jean-Marc Bailleux : "Pareil à Marilyne Desbiolles dans son livre "C’est pourtant pas guerre", je me suis surpris à écouter les voix profondes de gens qui habitent ou fréquentent le quartier de La Duchère depuis longtemps. Voici la parole de cinq femmes que j’ai rebaptisées à ma manière : la passeuse de mots, la princesse du château, la voix des enfants, la dame d’à côté et la femme revenue de la mer. Elles m’ont parlé d’elles et des gens du quartier. A elles seules, elles valent plusieurs ministères. Au contraire des barres qui les entourent, ce qu’elles font à cet endroit est indestuctible comme le travail de l’écrivain public Annie Schwartz à qui cette installation et ce spectacle sont dédiés."

"Je redoute cette démolition car ces barres nous protègent" dit l’une de ces femmes.

Les retranscriptions de ces récits de vie viennent compléter l’installation artistique de Makis Yalenios.

"Les murs de nos maisons, comme les disquettes informatiques, sont pour moi des supports d’enregistrement des histoires vécues. [...] Les retrouvailles de l’homme avec sa mémoire, en vue d’une lecture différente de celle-ci, sont au centre de ce travail." M.Y.

Quoi qu’il en soit, venez voir l’expo ! A la vue de celle-ci, ma collègue Adeline a pleuré comme une Madeleine. Certes, elle est un peu émotive ces derniers temps, mais tout de même !

Programmation complète de la résidence Chambre d’échos

A voir aussi Le regard de la mémoire, une vidéo sur le travail de Makis Yalenios.