Si vous recherchez une pièce de théâtre forte et touchante à faire lire à des adolescents, je vous conseille Train de nuit pour Bolina de Nilo Cruz.

C’est l’histoire de Clara et Mateo qui ont entre 10 et 11 ans et qui s’aiment. Ils vivent dans une campagne d’Amérique latine. A cause de la guérilla, les 2 familles respectives sont confrontées à la pauvreté et à la famine. Mateo et Clara, maltraités par leur parents, ont comme refuge le cimetière où ils aiment jouer avec les morts. Un jour, ils s’enfuient tous les deux en sautant dans le train de nuit pour aller tenter leur chance en ville, à Bolina. Ceci afin de vivre ensemble et d’être enfin libres. Mais une épreuve terrible les attend. Parviendront-ils à réaliser leurs rêves ?

C’est un pièce très sensuelle, très belle et très poétique. C’est un texte qui parle d’amour et de mort. L’auteur, Nilo Cruz, né à Cuba, aborde ces thèmes difficiles sans tomber dans la mièvrerie.

J’ai beaucoup aimé la scène de séduction entre Clara et Mateo. Elle prend une robe dans un panier et la tient devant son corps, comme si elle la portait. Puis elle la pose par terre, ensuite Mateo fait de même avec un pantalon. Il le pose tout contre la robe.

Un petit extrait :
« - MATEO à Clara :
Maman me trouve. Elle fait le tour de la pièce, le doigt tendu comme ça... Elle pointait le doigt sur tout le monde à la maison. Elle nous demandait : "Qu’allez-vous donner à manger au cochon ? Qu’allez-vous donner à cette pauvre bête, hein ?" - Elle dit qu’elle mourra si on ne lui donne pas quelque chose. Il n’y a rien à manger et il faut qu’on l’engraisse. C’est tout sec dehors. De la nourriture, y en a même pas pour nous. Mais elle restait plantée là, nous disant qu’il fallait donner quelque chose au cochon. Comme la fois où on n’avait pas de quoi nourrir les chèvres… Elle a fait le tour de la pièce en demandant quelque chose à toute la famille, de quoi faire un ragoût pour ces bêtes idiotes/... /Je leur ai donné mon jouet préféré à ces chèvres. Ma voiture bleue. J’ai fermé les yeux et je l’ai balancée droit dans la casserole. Maman a touillé le ragoût et j’ai plus jamais revu ma voiture. Terminé. Elle avait disparu. Et tu sais quoi ?... J’ai toujours su que je la retrouverais, pasqu’un jour maman a tué toutes les chèvres et on les a mangées. Sauf que je ne sais pas si j’ai mangé la chèvre qui avait mâchonné ma voiture … Mais des fois, quand je me mets à avoir très très faim, comme maintenant, mon ventre fait des bruits, comme en faisait ma voiture. Du coup je sais que j’ai mangé la bonne chèvre… Et ma voiture est là-dedans, quelque part, à rouler dans une de mes veines. Comme dans un tunnel. Tu veux l’entendre ? »

Public : à partir de 10 ans.