Gérald Robert-Tissot dans En même temps © Emile Zeizig Du 21 au 25 avril Jean-Marc Bailleux, metteur en scène, et Gérald Robert-Tissot, comédien, ont proposé dans la petite et charmante salle du Théâtre de l’Elysée une pièce d’Evguéni Grichkovets intitulée En même temps .

Un homme, seul sur scène, s’adresse au public. Il ressent le besoin de dire ce qui se passe à l’intérieur de lui, il désire nous faire comprendre comment son monde fonctionne. Il est là devant nous et se pose plein de question sur l’existence. Il part à la recherche de sa vie, de ce qui la constitue. Il fouille son passé et les souvenirs alors surgissent sans aucune chronologie. Ce spectacle loufoque, poétique et sensible, parle de la difficulté d’un homme à ressentir l’émotion de la vie.

Pendant ce spectacle le temps semble suspendu. Comme le dit Gérald Robert-Tissot : "Le monde tourne à toute berzingue ... autour de moi les gens s’agitent dans tous les sens. STOP ! Le monde s’arrête…je ne cours plus, plus envie : une bulle à l’intérieur de ce capharnaüm insensé…s’arrêter deux secondes qui prendront une heure…L’être humain a besoin de retrouver ses congénères, de leur parler et de leur sourire. Dans certains des derniers spectacles que j’ai joués et d’autres auxquels j’ai assisté, l’adresse directe au public proposait cet échange. J’ai envie de faire partager un moment de temps suspendu. Si d’un seul coup et en même temps, je me pose la question et la pose à tous, c’est-à-dire vraiment comme le propose le texte : et où je suis MOI, et où tu es TOI, qu’est-ce que nous fabriquons ? A ce moment précis, le monde s’arrêtera de tourner … une heure. Une heure pour que cette intimité croise d’autres intimités, une expérience. "

Ce spectacle drôle et émouvant est une belle performance d’acteur. Bravo Gérald Robert-Tissot ! La mise en scène comme à l’habitude de la compagnie Théâtre d’Ouble est audacieuse, intelligente et efficace. Avec quelques objets : un ventilateur, un squelette, une orange, une raquette, balle de tennis et un fauteuil, toute une atmosphère est rendue et nous n’avons pas l’impression que l’acteur est seul sur scène.

C’est une pièce qui donne envie de lire Evguéni Grichkovets, auteur russe contemporain, que j’ai découvert !

On espère revoir bientôt la compagnie théâtre d’Ouble, avec les deux complices Jean-Marc Bailleux et Gérald Robert-Tissot, sur scène ! Et bon vent à la pièce "En même temps" qui mérite d’être vue !