© Cristing_O_
Grande figure du théâtre contemporain, dramatruge, cinéaste et acteur, Roger Planchon est décédé le 12 mai 2009 à l’âge de 77 ans. Ancien employé de banque, jeune autodidacte, il débute sur scène en 1949 après avoir gagné un concours de théâtre amateur. À Lyon, dans les années 1950, il crée sa première salle, dans une cave, avec ses amis, dont Jean Bouise. En 1952, il crée le Théâtre de La Comédie, à Lyon.
En 1957, il est Directeur du Théâtre de la Cité de Villeurbanne, qui devient en 1972 le Théâtre national populaire. Ami et héritier de Jean Vilar, il est une figure importante de la décentralisation théâtrale. « Il a donné de l’éclat à Villeurbanne, a eu des audaces artistiques et a fait de cet établissement l’un des meilleurs exemples de la décentralisation théâtrale », explique Jean-Paul Bret. L’homme, travailleur acharné, a marqué le théâtre français par ses mises en scène et son combat pour un théâtre populaire. Il n’a jamais cessé de revendiquer ses origines rurales ardéchoises. « J’ai fait du théâtre pour des gens comme mes parents, qui étaient illettrés ».
Outre les grands classiques (Brecht, Molière, Shakespeare, Marivaux), il affronte des auteurs plus contemporains d’Arthur Adamov à Michel Vinaver. Dans tous les répertoires, celui qui se dit "metteur en scène et cow-boy" revisite les grandes oeuvres dont il offre une lecture plus actuelle, plus moderne, pour rapprocher les auteurs de leur public. Il a ouvert le TNP à Patrice Chéreau, puis à Georges Lavaudant. A l’aise sur les planches, Roger Planchon l’est également sur grand écran. Infatigable, il mène de front ses travaux d’écriture, son aventure sur les planches et au cinéma. Il joue dans huit films et devient réalisateur avec notamment en 1993 Louis l’enfant Roi, son meilleur film.

La Bibliothèque municipale de Lyon met à votre disposition les écrits de Roger Planchon.
Vous pouvez également découvrir un grand nombre de documents sur cet homme de théâtre, notamment :
- des photos
- des vidéos
- des livres

Pour mieux appréhender le trajet parcouru par ce monstre de la mise en scène, nous vous conseillons de lire : Itinéraire de Roger Planchon. Ce document réunit les comptes rendus de ses principaux spectacles, des extraits de la revue Théâtre Populaire (54 numéros publiés de 1953 à 1964). Chaque compte rendu permet de suivre au plus près la démarche de Roger Planchon, avec ses certitudes, ses interrogations, ses ambiguïtés.

Mais ne passez surtout pas à côté du gigantesque et passionnant ouvrage de Michel Bataillon, Un défi en province : chronique d’une aventure théâtrale, réalisé par le TNP de Villeurbanne. Michel Bataillon, ancien collaborateur et ami de Roger Planchon, a relevé, noté et classé ses moindres gestes et paroles. Des centaines de pages sont consacrées aux créations de ce dernier, de sa conception des décors à l’accueil du public. Le livre cite également de nombreuses critiques.

Retrouvez également l’hommage émouvant de Michel Bataillon rendu à Roger Planchon cette semaine sur France3.
France Culture lui rend également hommage : le lundi 18 mai à 21h, dans Comme au théâtre, Joëlle Gayot rediffuse l’émission spéciale consacrée à Roger Planchon, diffusée lundi 6 avril 2009. Il s’agit du dernier entretien accordé à France Culture par Roger Planchon, durant lequel il revisitait sa vie, son œuvre et son parcours, et évoquait ses projets d’avenirs.
Sur le site de l’Institut National de l’Audiovisuel vous pouvez également visionner une soixantaine de documents.