Spectacle Cocorico. Copyright Céline Aubertin.

Habituellement, les mimes sont morts. Mais avec Patrice Thibaud, c’est tout le contraire. Il est le seul, l’unique, l’incomparable mime du moment. Et même si ça n’avait pas été le cas, il aurait été le meilleur !

Patrice Thibaud est né dans la seconde moitié du vingtième siècle. Mais c’est à l’âge de 28 ans (en ce qui me concerne) que je le découvre véritablement pour la première fois derrière mon écran de télévision. Etant moi-même grand - et bon - public, je ne peux alors m’empêcher de rire et d’apprécier à sa juste valeur la qualité de ses mimodrames quotidiens diffusés en 2003 dans l’émission 20h10 pétantes sur Canal +.

Mais c’est à la vision du spectacle La Cour des grands, mis en scène par Jérôme Deschamps et Macha Makeïeff et dont nous venons de recevoir le DVD à la médiathèque, que j’ai pris conscience de l’ampleur du phénomème : Patrice Thibaud est un tsunamime ! Le tsar du mime, le tsunami du pantomime !!

Dans La Cour des grands, Patrice Thibaud est immense et, par ses éminentes mimiques, nous offre une heure et demie de rire absolu. Vous savez, le rire absolu, celui qui fait mal au ventre et qui vous assèche le gosier. Une heure et demie, c’est à la fois très long quand ça fait mal, et très court quand c’est trop bon.

Pour prolonger le sourire, il reste alors plusieurs solutions. La première c’est de regarder cet autre spectacle de Jérôme Deschamps et Macha Makeïeff, Les étourdis, également disponible en DVD à la médiathèque. Je ne l’ai pas visionné, mais quelque chose me dit que c’est également de grande qualité.

Une autre solution, c’est d’aller voir Patrice Thibaud sur scène puisque cette année il a crée le spectacle Cocorico en compagnie du pianiste désarticulé Philippe Leygnac. Voir le site de Prod Illimitées pour la présentation du spectacle. Voir le site Evene pour une critique 5 étoiles du spectacle. Voir le site de Télérama pour visionner 5 extraits du spectacle.

Et un petit cocorico pour Cocorico !!! Car comment ne pas se gargariser en effet d’un spectacle français qui fait dire à un anglais : The Cocorico received by far the loudest and longest round of applause I have seen or heard in four years of going to festival shows and there’s nothing I can say that can further that compliment (Lire la traduction automatique anglais-français).

"Curieux de toute forme d’interprétation, j’ai eu très vite le désir et l’opportunité de me confronter à des styles très différents : oeuvres classiques, contemporaines, spectacles de rue, cinéma et télévision, de quoi assouvir mon appétit de jeu et mon besoin d’apprendre depuis vingt ans. Il est aujourd’hui nécessaire pour moi de revenir à l’essentiel : le mime." Dixit Patrice Thibaud.

Ainsi nous allons maintenant nous intéresser au superflu dans la carrière de l’artiste. Patrice Thibaud a ainsi travaillé pendant 5 ans au Centre dramatique national de Reims aux côtés du metteur en scène Christian Schiaretti, actuel directeur du TNP. Il a par exemple incarné le personnage d’Artabaze dans les Visionnaires de Desmarest de Saint-Sorlin.

En ce qui concerne la télévision, Patrice Thibaud y a tenu pendant quelques temps La boutique de Michelle et Michel, avant qu’elle ne ferme, en compagnie de Charlotte des Georges.

En voici deux épisodes - parce que je n’ai pas su dire quel était le meilleur...

Le fusil de pêche :

Le kit night-club :

Et pour répondre aux nombreux détracteurs de la série (il y a même eu une pétition pour demander son arrêt sur le forum consacré à la série sur le site de M6 - à se demander si les forums ne sont pas à l’origine d’une grande perte de temps et d’énergie pour toute une frange de la population du web !?!), moi je ne dirai qu’une seule chose : Michelle est le plus beau prénom du monde.

En ce qui concerne le reste du superflu de la carrière de Patrice Thibaud, il se trouve sur le site IMDB, pantagruélique base de données du cinéma mondial.

Avant de conclure, un dernier éloge de l’essentiel selon Patrice Thibaud :

En conclusion donc, voici 3 mesures phares en forme d’injonctions pour favoriser la relance économique et artistique du mime :
1. Metteurs en scène et réalisateurs, ne proposez plus jamais de rôle à Patrice Thibaud,
2. Patrice Thibaud, restez cantonné dans le mime et rien que le mime,
3. Patrice Thibaud, ne mourrez jamais.

PS : J’aimerais visionner la vidéo Comment écrire un one man show ? sur la page Dailymotion de la SACD mais ça ne marche pas sur mon ordinateur. Si ce n’est pas votre cas, merci de me faire parvenir le compte-rendu écrit de sa réponse via la bulle "Réagir" accessible au bas de cette page. :-)