La 26ème édition du Festival des francophonies organisée du 24 septembre au 3 octobre à Limoges est devenu le rendez-vous incontournable des cultures francophones. Comme chaque année, le festival offre un regard diversifié sur les auteurs africains, canadiens, suisses, belges, français.

Consulter le programme complet sur le site du festival

Si Wajdi Mouawad est devenu la nouvelle star de la scène théâtrale contemporaine, beaucoup d’autres auteurs de théâtre sont à découvrir ou redécouvrir à cette occasion, notamment Pierre-Louis Rivière, Heiner Müller, ou encore Mohamed Kacimi.

3A noter sur vos calepins, les lectures ou spectacles suivants :3

- 26 septembre
Lecture d’Emeutes de Pierre-Louis Rivière
Au cœur de l’émeute qui agite les quartiers du Chaudron, la vie bricolée d’une famille de la « majorité marginale », faite de collages de fortune, incertains et bigarrés, nécessairement bidonvillesques : un vieux tonton qui se marie, une mère sans mari persuadée d’être « arrangée » (victime d’un sort), une fille amoureuse, un petit frère amateur de coca et quelques autres personnages, s’agitent autour de la figure délirante du fils aîné travesti en « marron » pour mieux jeter son corps halluciné dans la violence de l’action.
Les comportements pittoresques côtoient tantôt la violence aveugle tantôt le délire.

- 24 septembre
Ma Famille de Carlos Liscano
Mise en scène de Denis Mpunga
Dans cette fable, on vend les enfants. On en vend un quand on a du mal à finir le mois ou quand il faut acheter un nouveau frigo. Parfois finalement, on le rachète en revendant un vieillard.
L’ironie flirte avec la démence, l’humour avec la dénonciation : l’écriture de Carlos Liscano, singulière, passe avec une aisance troublante d’un sentiment à l’autre. Première en France.

- 26, 27, 28 septembre
Ciels de Wajdi Mouawad
Cinq espions de l’état sont enfermés dans un lieu de très haute sécurité. Munis des technologies les plus perfectionnées, ils écoutent des conversations téléphoniques à des kilomètres à la ronde. En contact permanent avec des cellules d’autres pays, ils tentent, depuis plusieurs mois, de déchiffrer une énigme. Des messages codés ont été captés et font craindre un attentat terroriste d’une ampleur insoupçonnée.
Création présentée au Festival d’Avignon 2009.
Voir critique d’Emile Zeizig.

- 30 septembre, 01 et 2 octobre :
Cette nuit autour du puits d’après le texte Les énigmes de la Reine de Saba de Mohamed Kacimi
Mise en scène Marja Nykänen
La compagnie franco-finlandaise Illusia met en scène le récit de Mohamed Kacimi pour comédiens, objets et marionnettes.
La poésie de ce texte trouve un écho singulier dans la grâce des figures de la Reine et de Salomon, et dans le mystère de la crypte de l’Espace Noriac où est représenté le spectacle.

- 30 septembre, 01 et 2 octobre :
Quartett d’Heiner Müller
Mise en scène Fargass Assandé
Dans une atmosphère lugubre, pornographique même, les amants désabusés des Liaisons dangereuses de Laclos, vidés de sentiments et ivres de vengeance bestiale, arrivés à la fin du jeu, doivent tromper avec une verve anthropophage et indécente "le temps inerte", pour nourrir " le néant dans leurs âmes qui réclament sa pâtée". Le comédien et metteur en scène Fargass Assandé se saisit de ce texte corrosif qui est une autopsie des ressorts du désir, de l’amour-propre et de la passion, mais aussi miroir d’une société décadente.

3Prix littéraires3

La SACD remettra, comme chaque année, son Prix de la dramaturgie de langue française aux Francophonies. Le lauréat 2009 est Jean-René Lemoine pour Erzuli Dahomey, déesse de l’amour. Le texte sera publié aux éditions Les Solitaires Intempestifs. Une lecture en sera proposée au Théâtre Expression 7 le samedi 3 octobre à 11h30.

Par ailleurs, la pièce Le Bruit des os qui craquent de Suzanne Lebeau récompensée par le prix Sony Labou Tansi au printemps dernier fera l’objet d’une lecture le 1er octobre à 12h30.

3Maison des auteurs3

Retrouvez également sur le site des Francophonies, des biographies très riches consacrées aux auteurs accueillis en résidence depuis 1988 à la Maison des Auteurs.
La Maison des auteurs est née en 1988 à Limoges afin de permettre à des écrivains, en particulier à des auteurs de théâtre, de trouver à la fois le calme d’un lieu hors de leur quotidien et l’opportunité de rencontrer des auteurs d’autres pays, des metteurs en scène, des critiques, des journalistes, de nouveaux lecteurs. A ce jour, près de 140 auteurs, venant d’une trentaine de pays différents, ont été accueillis en résidence d’écriture à Limoges.