Après un premier film à succès, Odette Toulemonde, Eric-Emmanuel Schmitt poursuit son incursion au cinéma avec la sortie ce mercredi 9 décembre du film : Oscar et la dame rose.

Pour en savoir plus sur cet homme de théâtre qui figure quand même parmi les auteurs francophones les plus lus et les plus représentés au monde, direction son site web !

Bien sûr, vous trouverez dans la rubrique Actualités pas mal d’infos relatives à son film mais aussi les dates des nombreuses mises en scène de ses pièces programmées en France et partout dans le monde.

3A découvrir aussi :3

- Une rubrique Portrait
Pour tout savoir ou presque sur Eric-Emmanuel Schmitt, version courte, version longue et côté presse.
Sont disponibles également à l’achat des dossiers pédagogiques très utiles. Elaborés par des enseignants, ces derniers proposent une étude approfondie de certaines des pièces et des récits de l’auteur. Ils développent également des analyses et des pistes de réflexion permettant l’étude de ces oeuvres auprès de lycéens.

- Une rubrique Littératures et théâtre
Avec des fiches reprenant pour chaque roman, récit, nouvelle, autobiographie, essais et pièce : un résumé, des commentaires, des critiques.

- Une rubrique audiovisuel
Pour se documenter sur ces 2 derniers films (bandes-annonces, dossier de presse, interviews...)
Connaître l’ensemble de son théâtre filmé : Hôtel des deux mondes, Le libertin, Petits crimes conjugaux, Mes évangiles, L’évangile selon Pilate, La nuit des oliviers, La nuit de Valognes.
Découvrir les différentes adaptations cinématographique tirées de son oeuvre : M. Ibrahim et les fleurs du Coran et Le libertin, sans oublier aussi les différents téléfilms : Les Liaisons dangereuses, Aurélien et Volpone.

Pour retrouver une info plus aisément, penser à utiliser le moteur de recherche mis à votre disposition.

Enfin, lecteurs, spectateurs, troupes amateurs, vous pouvez envoyer un message à l’auteur ! Alors, exprimez-vous !

Pour terminer, une petite revue de presse des critiques sur Oscar et la dame rose, glanées sur le web :

- Le Monde du 8/12/2009
Sous ses dehors de vitrine de grand magasin (les effets numériques ici mis en œuvre sont au cinéma de Jean-Pierre Jeunet ce que Gérard de Villiers est à Ian Fleming), Oscar et la dame rose cache un intérieur résolument sulpicien. (...) On dirait qu’Eric-Emmanuel Schmitt aspire à une nouvelle forme de transsubstantiation qui changerait les larmes en eau bénite.

- Télérama du 9 décembre 2009
Préparez vos mouchoirs, taille XL. Tant que vous y êtes, emportez toute la boîte. Le jeune Oscar est si mignon, avec sa bouille innocente. Et pourtant, il va mourir bientôt, dans son petit lit d’hôpital, d’une maladie incurable... Le pire reste à venir : Oscar rencontre la « Dame rose », qui va l’aider à accepter son funeste destin.

- L’Express du 7 décembre 2009
Un enfant de 10 ans meurt d’un cancer mais donne une "leçon de vie" aux vivants. Une bondieuserie insupportable.

- Les Inrocks du 4 décembre 2009
Pâtisserie trop lourde et trop sucrée, enrobée d’une réalisation écœurante, Oscar et la dame rose ne nous épargne aucun poncif.

Aïe, aïe, aïe... On repasse quand même dans quelques jours pour vous donner les avis du public !?