"Non je ne me souviens plus
du nom du bal perdu.
Ce dont je me souviens
ce sont ces amoureux
Qui ne regardaient rien autour d’eux.
Y’avait tant d’insouciance
Dans leurs gestes émus,
Alors quelle importance
Le nom du bal perdu ?
"

(Lire toutes les paroles de la chanson de Bourvil)

Ci-dessous, Le p’tit bal, un clip chorégraphié par Philippe Decouflé :

On a retrouvé les bals car ils ne s’étaient jamais perdus. Du bal aristo au bal de fin d’année en passant par le bal populaire ou le bal des casse-pieds, les bals traversent le temps et reflètent la société depuis le Moyen Age jusqu’à aujourd’hui. Unité de lieu et de temps, le bal est un drame classique : les morceaux de musique se succèdent sans interruption jusqu’à l’épuisement des danseurs, sauf s’ils trouvent l’amour avant...

Prenant pour prétexte l’exposition Scènes de bal, bals en scène - au Centre National de la Danse de Pantin puis au Théâtre national de Chaillot, voici une bibliographie dédiée au sujet et que je souhaitais vous faire partager depuis fort fort lointain...

Livres

- Scènes de bal, bals en scène / Marie-Françoise Bouchon, Virginie Garandeau, Sophie Jacotot, Nathalie Lecomte ; sous la direction de Claire Rousier
Edité pour l’exposition, ce catalogue permet une découverte du bal et de ses mises en scène, de la façon dont des glissements s’opèrent entre danses de scène et de société, danses savantes et populaires. Il retrace notamment l’histoire du bal masqué depuis le Moyen Age ou encore l’évolution des pratiques sociales avec ses rites, ses règles de bienséance ou la question de la rencontre amoureuse. Caliente !

- Histoires de bal : vivre, représenter, recréer le bal / Cité de la musique, Centre de ressources musique et danse
Toute l’histoire du bal, de la Renaissance à nos jours. Un livre de référence. Sont rassemblés ici les points de vue d’artistes et de chercheurs de différents domaines : histoire, ethnologie, sociologie... Un peu de sérieux...

- Sociologie des danses de couple / Christophe Apprill
Etudie d’un point de vue sociologique la pratique des danses de couple, comme activité culturelle, rituel de rencontre et processus de transmission aux codifications multiples. Examine la culture du bal, désuète dans les années 1970, comme la danse de couple, mais qui connaît un regain d’intérêt sous l’impulsion des associations et des pouvoirs publics, comme medium à de nouvelles sociabilités. Mots-clés : Sociologie ; Codification ; Medium.

- Le besoin de danser / France Schott-Billmann
Qu’il s’agisse du renouveau des bals populaires, de l’engouement pour les danses orientales ou africaines, de la multiplication des rave parties, les Français semblent redécouvrir le plaisir de danser. L’auteur montre comment les danses d’amateurs se caractérisent aujourd’hui par l’assujettissement à un rythme omniprésent et énergétique et font émerger une pulsion de vie refoulée. Relisez bien cette dernière phrase et gardez le rythme.

- Danser en société : bals et danses d’hier et d’aujourd’hui / Henri Joannis-Deberne
Saviez-vous qu’à son origine, en 1820, la valse fit scandale ? Qu’à l’Elysée-Montmartre, en 1900, un employé surnommé le Père la Pudeur vérifiait que les danseuses qui levaient la jambe portaient bien une culotte ? Qu’en 1913 les bien-pensants voulurent remplacer « la danse du diable », le tango, par la furlane surnommée « la danse du pape » ? Que Joséphine Baker avait dix-sept ans lorsqu’elle dansa le charleston en 1925 avec sa ceinture de bananes ? Que le twist fut lancé par Régine qui avait appris à le danser dans les coulisses de West Side Story ? Que le letkiss, le sega et le ska furent d’éphémères danses des années 60 ? D’anecdotes en anectodes, Henri Joannis-Deberne nous entraîne dans les bals, dancings, boîtes et rave parties que la France a connus du début du XIXe siècle à l’an 2000. Ouvrez ce livre et, comme on disait dans les bals musettes, « tournez jeunesse ! ».

- Paris au bal : Treize physiologies sur la danse / Alain Montandon
Ces physiologies rendent compte d’un morceau oublié de la vie parisienne : l’extraordinaire engouement dans les années 1840 pour la danse, véritable phénomène social qui toucha toutes les classes, du grand bal mondain ou bourgeois au bal public populaire. C’est aussi un témoignage sur l’histoire de la danse en France. Définition de physiologie.

- La Bastoche : bal-musette, plaisir et crime, 1750-1939 : Paris entre chiens et loups / Claude Dubois
En nommant "Bastoche" la Bastille des rues borgnes et des bals, l’argot parisien a fait la part des choses. Et l’ouvrage de Claude Dubois, alias Titi du Figaroscope, est un livre d’histoire populaire, mâtinée voyou par nature, la marque de fabrique de Paname et de sa culture. De la sueur et du sang, quoi.

- Carnet de bals : les grandes scènes de bals dans la littérature / Renée Bonneau
Présentés selon un classement chronothématique (bal de cour, bal officiel, bal masqué, bal populaire...), les 100 extraits réunis sont introduits et commentés par Renée Bonneau. Beau travail, Renée !

Revues

- Dossier "Bals d’hier et d’aujourd’hui" dans la revue Danser (n° 306, février 2011, p. 36-41).

- Dossier Le bal, let’s dance ! dans la revue Ballet international-aktuell Tanz (Août-septembre 2000, p. 20-63).

Sites web

- Association Carnet de bals
L’association Carnet de Bals a pour objectif de faire revivre les fastes des grands bals du XIXème siècle et du début du XXème. Chargée de redécouvrir, perpétuer et promouvoir les danses de salon de cette époque, elle organise des bals à l’atmosphère raffinée dans des lieux appropriés de la région parisienne. Rocher Suchard garanti.

- Danse-a-2
Créé en 1996, Danse-a-2 est un réseau de gens passionnés de disciplines spécifiques et d’horizons différents qui se sont regroupés pour promouvoir tous les acteurs des danses à deux via la gestion d’événements de danse et d’une base de données très complète. Pastis Ricard garanti.

- Le temps du tango
Association loi 1901, agréée Éducation Populaire, dont la mission est de faire connaître le tango argentin sous toutes ses formes et notamment la danse. Propose en outre une carte de France des associations de tango argentin et 15 conseils pour trouver un bon cours.

- Salsa France
Se présente comme Le portail de la salsa en France. N’en est sans doute pas loin.

Films

- Le bal / réalisation de Ettore Scola
En utilisant comme toile de fond le bal, Ettore Scola dépeint la société à travers des événements clefs de l’histoire. Après l’entrée en scène en 1983, on vogue d’une époque à une autre au fil des danses... Un film sans dialogues, mais où la musique et les personnages en disent long bla bla bla...

- L’acrobate / réal. de Jean-Daniel Pollet
Léon est un garçon de bain complexé, qui n’a aucun succès auprès des femmes. Son grand amour est une prostituée dont il voudrait devenir l’unique client. Léon se décide un jour à prendre exemple sur son ami Ramon, grand séducteur et danseur de tango. Il s’inscrit à un cours de danse et se révèle très doué... Vous voulez voir une photo de Ramon ? Cliquez ici.

- Ballroom Dancing / réal. de Baz Luhrmann
Dixit Laetitia M. : "C’est l’univers impitoyable des danses de salon ! "Vivir con miedo es vivir a medias". Vivre dans la peur c’est comme vivre à moitié. Moi ça m’a boulversé, ça m’a révélé à moi-même. Depuis j’ai envie de faire de la danse de salon. Et tu en fais ? Non, mais c’est mon rêve. Tu comptes le réaliser ? Oui. Mais alors quand ? Quand j’aurai passé mon permis !..."

- On achève bien les chevaux / réal. de Sydney Pollack
Ici, il ne s’agit pas vraiment de bals mais de concours de danses tels qu’ils étaient organisées durant la Grande Dépression dans les années 30 aux Etats-Unis. En tout cas, on termine le film avec la tête qui tourne et c’est bien ça le plus important !

Et puis bien d’autres films encore dans lesquels vous aurez le plaisir de découvrir au hasard des séquences quelques unes des plus marquantes scènes de bal au cinéma :
- Le guépard / Luchino Visconti
- Le roman de Marguerite Gautier / George Cukor
- La splendeur des Amberson / Orson Welles
- L’arche russe / Sokourov (Voir un reportage)
- Orgueils et préjugés / Joe Wright
- Madame de... / Max Ophuls
- Can-can / Walter Lang
- Casque d’or / Jacques Becker (Voir un extrait)
- Les grandes manoeuvres / René Clair (Voir un extrait ou un autre)
- La porte du paradis / Michael Cimino
- Le bal des vampires / Roman Polanski
- Talons aiguilles / Pedro Almodovar
- Happy Together / Wong Kar Waï
- Coup de foudre à Bollywood / Gurinder Chadha
- Les chansons d’amour / Christophe Honoré
- Damnation / Béla Tarr
- Grease / Randal Kleiser
- Footloose / Herbert Ross
- Peggy Sue s’est mariée / Francis Ford Coppola
- Carrie au bal du diable / Brian de Palma
- L’été meurtrier / Jean Becker
- Roméo + Juliette / Baz Luhrmann

J’en ai volontairement oublié sept ! A vous de les retrouver...

En conclusion : j’espère que vous n’aurez pas le sentiment d’avoir perdu votre temps à lire cet article et que si par ailleurs vous n’avez toujours pas trouvé l’âme soeur en fréquentant les bals perdus, je ne saurais que trop vous conseiller de vous rendre à Lisdoonvarna au mois de septembre pour le plus grand festival européen de danse de célibataires !