JPEG - 25.7 ko
Crédit photo : Ángel F. Flores Martínez

Tequila, sombrero, mariachis ? Les clichés ont la vie dure ! Pour explorer d’autres facettes de ce pays méconnu, la médiathèque de Vaise vous embarque pour une semaine d’animations sur le Mexique - du 17 au 21 mai 2011 : projections, théâtre, lectures et jeu.

Le vendredi 20 mai 2011 à 19h30 sera ainsi présentée la pièce Bêtes, chiennes et autres créatures, de l’auteur Luis Enrique Gutiérrez Ortíz Monasterio, et proposée par le collectif L’Organisation.

« Ils sont là
un homme, une femme
dans une histoire impossible
comme sur un ring, un match de boxe en trois parties avec dépendance, dépendances à l’autre, à la drogue, à la maladie, au sexe…
en mal d’amour
en mal de vie
largués, perdus, avec parfois la haine, la violence pour dire leur mal-être et leur envie de tout foutre en l’air »
Véro Dahuron, Préface à l’édition française.

La pièce

Une femme, mère d’un jeune enfant, rend visite à trois reprises à un homme, ancien soldat au chômage, qu’elle considère comme le père de son fils. La première fois, elle est dans la misère, leurs rapports sont brutaux, l’homme crie, est ordurier avec l’enfant. Elle est prête à toutes les humiliations pour fonder un semblant de foyer. À la deuxième visite, l’homme se terre chez lui, tandis que la situation de la femme semble s’améliorer. Elle a toujours envie de lui, sexuellement, mais aussi comme père de son fils. Elle a rencontré une femme, lui en attend une autre, avec laquelle il est en « business ». Lors de leur dernier échange, c’est lui qui projette une vie commune. Mais elle n’est plus disponible, elle a des affaires à régler. Le désir sexuel a changé de camp, en même temps que le rapport de force s’est inversé. Elle part. Un texte fascinant, où l’on s’immerge peu à peu, par le dialogue, dans ce que le tragique a de plus banal, ou dans ce que le quotidien a de plus tragique. (résumé Aneth)

L’auteur

Né à Guadalajara, Jalisco en 1968, Luis Enrique Gutiérrez Ortíz Monasterio commence par écrire des nouvelles et de la poésie avant d’aborder le théâtre. Il a reçu trois prix nationaux et le prix ibéro-américain de dramaturgie José Peón Contreras pour son oeuvre théâtrale. Il a enseigné la théorie dramatique à la Société Générale des Écrivains du Mexique. Ses pièces les plus montées sont "Los Restos de la nectarina", "Diatriba rústica para faraones muertos", "Si una noche o algo así" et "Las Chicas del 3.5 floppies". Ce dernier texte a été créé au Festival d’Édimbourg en 2005, dans une traduction de Marc Ravenhill. "Bêtes, chiennes et autres créatures" a été créée à Mexico en 2005. (source Aneth)

Infos pratiques

Bêtes, chiennes et autres créatures
Mise en espace : Laetitia Lalle Bi Bénie
Avec Leila Anis et Mickael Maino
Vendredi 20 mai 2011 à 19h30
Auditorium de la médiathèque de Vaise
Renseignements et réservations au 04 72 85 66 20
Entrée gratuite

Coup de projecteur sur le théâtre mexicain

Cette soirée s’inscrit également dans le cadre de la manifestation théâtrale Hecho en México (Fabriqué au Mexique), un cycle de 10 lectures-spectacles proposé par le collectif artistique L’Organisation, et qui se déroulera à Lyon du 9 mai au 9 juin 2011.

Cette manifestation coordonnée par Olivier Mouginot est une invitation à la découverte du théâtre mexicain d’aujourd’hui, encore peu connu en France. Elle met en avant des pièces nouvellement traduites ou déjà publiées en français.

10 pièces de 8 auteurs différents feront ainsi l’objet d’une mise en espace, suivies de rencontres avec le public et séances de dédicaces avec les auteurs et artistes mexicains présents.

Plus d’infos à lire sur le blog de la manifestation.

Et si après tout cela, vous avez encore les mêmes clichés en tête sur le Mexique, alors il vous faudra consulter absolument et rapidement notre bibliographie consacrée au théâtre mexicain contemporain. Bonne lecture et bon rétablissement.