Lyon pittoresque - Retour vers la page d'accueil

 

Lyon à la une - Galerie virtuelle

Guides de voyages et livrets touristiques l Livres illustrés l Lithographies et albums l Ile Barbe et Cordeliers
Gravures, dessins et photographies

 

Guides de voyages et livrets touristiques
Les guides de voyage destinés « à l’étranger à Lyon » sont nombreux à paraître durant cette période, mais leur format même, généralement de petites dimensions pour permettre au voyageur de l’emporter aisément dans ses promenades, et leur propos - présenter l’histoire de Lyon, ses monuments et ses curiosités - donne la priorité au texte sur l’image. Lorsque celle-ci est présente, elle se réduit le plus souvent à des vues de bâtiments ou de lieux emblématiques comme l’Hôtel de ville ou la place Bellecour, sans chercher à donner des vues plus générales de la ville.
C’est le cas par exemple de l’ouvrage de C.-J.-N. Fournier, Nouveau Guide de l'étranger à Lyon, publié en 1826, qui contient quatre gravures en taille douce (l’Hôtel de Ville, la statue équestre de Louis XIV, l’Hôtel Dieu et la cathédrale) ou de celui de Charles-Joseph Chambet, Guide pittoresque de l'étranger à Lyon…, publié en 1836 avec des lithographies représentant la place Bellecour, Ainay, l’Hôtel de Ville, le Grand Hôpital, le Grand Théâtre, la galerie de l’Argue et le pont de l’Ile Barbe. En 1864, le Guide de l’amateur et de l’étranger à Lyon… d’Adrien Péladan fils ne contient pas d’autre image qu’une illustration publicitaire vantant l’observatoire Gay à Fourvière.
Conscient de la nécessité d’offrir une image plus attractive pour les touristes, le Syndicat d'initiative de Lyon publie chaque année à partir de 1901 Lyon pittoresque : livret guide illustré. Distribué gratuitement, ce livret comporte de 60 à 130 pages selon les années, avec de nombreuses illustrations en noir et blanc représentant les monuments et des vues partielles ou générales de la ville. La couleur est réservée à la couverture.

Illustration - Cliquez pour agrandir   Illustration - Cliquez pour agrandir
     
Nouveau Plan de la ville de Lyon,
avec les changements survenus
et les projets d'agrandissement,
l'an XIII (1805)
.

Collection Bibliothèque municipale
de Lyon, Coste 132.
  Page de titre de C.-J.-N. Fournier,
Nouveau Guide de l'étranger à Lyon ,
Lyon, Lyons, 1826.

Collection Bibliothèque municipale de Lyon,
805072.

 

Illustration - Cliquez pour agrandir   Illustration - Cliquez pour agrandir
     
Page de titre et carte en frontispice
de Charles-Joseph Chambet (1791-186 ?),
Panorama de la Ville de Lyon,
de ses faubourgs et d'une partie
de ses environs, ou description des
curiosités, des monuments
et antiquités de cette ville,
suivi d'un tableau de ses places,
quais et rues, de ses établissements
utiles, industriels, etc.
Cinquième édition, augmentée,
et ornée du plan et de quelques-uns
de ses monuments
,
A Lyon : Chez Chambet Fils Ainé,
Quai des Célestins, N°50, 1829.

Collection Bibliothèque municipale de Lyon,
353842.
  Frontispice représentant la place
Bellecour et page de titre
de Charles-Joseph Chambet,
Guide pittoresque de l'étranger
à Lyon…
, Lyon, Chambet, 1836,
6e édition revue et corrigée.

Collection Bibliothèque municipale de Lyon,
353844.

 

Illustration - Cliquez pour agrandir   Illustration - Cliquez pour agrandir
     
Estampe publicitaire pour le restaurant
Gay de Fourvière dans
Adrien Péladan, Guide de l’amateur
et de l’étranger à Lyon
et dans ses environs
, Paris, Duprat, 1864

Collection Bibliothèque municipale de Lyon,
806970.
  Page de couverture de
Syndicat d'initiative de Lyon, Lyon
pittoresque : livret guide illustré
, 1902.

Collection Bibliothèque municipale de Lyon,
446552.

 

Illustration - Cliquez pour agrandir
 
Page de titre de Syndicat d'initiative de Lyon,
Lyon pittoresque : livret guide illustré, 1910.
Collection Bibliothèque municipale de Lyon, 459886.

 

Livres illustrés
A la fin du XIXe siècle, des publications illustrées donnent une image variée de Lyon.
D’une part, les ouvrages d’Auguste Bleton, comme Lyon pittoresque (1896), et d’Emmanuel Vingtrinier, avec une série de gros volumes comme Le Lyon de nos pères (1901), et Vieilles pierres lyonnaises (1911), mines d’histoires et d’images, donnent avant tout l’image d’un Lyon qui n’est plus. Joannès Drevet prête ses d’eaux-fortes et ses dessins à cette entreprise. La page de titre gravée de Lyon pittoresque est typique de cette vision nostalgique de la ville, accentuée par le caractère nuageux des lithographies et des eaux-fortes de Drevet.
D’autre part, des ouvrages présentent des reproductions photographiques et donnent à voir la réalité, tout en gardant une veine très classique : c’est le cas de l’Album pittoresque. Souvenir de Lyon en 1890 ou du recueil d’Henri Beaune, Album lyonnais: douze vues phototypiques avec notices en1894.

Illustration - Cliquez pour agrandir   Illustration - Cliquez pour agrandir
     
« Le quartier Saint-Georges en 1840.
Les maisons du bord de l’eau avant
la construction du quai Fulchiron,
d’après le sépia de Leymarie
(Musée de Lyon) », dessin de Joannès
Drevet (1854-1940), planche entre p. 66
et 67 dans Emmanuel Vingtrinier,
Le Lyon de nos pères
, Lyon,
Bernoux, Cumin et Masson, 1901.
Collection Bibliothèque municipale de Lyon,
Rés 126367.
 
Frontispice et page de titre
par Joannès Drevet (1854-1940)
dans Emmanuel Vingtrinier,
Le Lyon de nos pères, Lyon
,
Bernoux, Cumin et Masson, 1901.

Collection Bibliothèque municipale de Lyon,
Rés 156437.

 

Illustration - Cliquez pour agrandir   Illustration - Cliquez pour agrandir
     
« Le haut du Gourguillon et l’église
de Saint-Just », illustré par
Joannès Drevet (1854-1940),
pages 10-11 dans Emmanuel Vingtrinier,
Vieilles pierres lyonnaises, Lyon,
Cumin et Masson, 1911.

Collection Bibliothèque municipale de Lyon,
Rés 156435.
 
« Facultés de médecine et des sciences »,
vue phototypique n° 12 dans Henri Beaune,
Album lyonnais : douze vues phototypiques
avec notices
, Lyon, Bernoux et Cumin, 1894.
Collection Bibliothèque municipale de Lyon, 21908.

 

Illustration - Cliquez pour agrandir
 
Page de titre gravée par Joannès Drevet (1854-1940)
dans Auguste Bleton, Lyon pittoresque,
avec une préface de M. Coste-Labaume,
Lyon, Bernoux et Cumin, 1896,
illustré de 5 eaux-fortes, 20 lithographies
et 300 dessins à la plume par Joannès Drevet.

Collection Bibliothèque municipale de Lyon, Rés 156436.

 

Lithographies et albums
L’envie de présenter la ville sous ses meilleurs auspices se traduit par des publications ambitieuses. L’emploi de l’adjectif pittoresque dans leurs titres est d’un systématisme remarquable : du Nouveau voyage en France publié en 1817 en passant par le Voyage pittoresque et historique à Lyon de Fortis en 1819, le Voyage pittoresque de Lyon ancien et moderne de Chapuys en 1824, les Vues pittoresques du Dauphiné et du Lyonnais de Leprince et Jacottet en 1827, les Vues pittoresques des monuments les plus remarquables de la Ville de Lyon de Jolimont en 1832, jusqu’au célèbre Album lyonnais publié à partir de 1839 avec comme sous-titre Vues pittoresques de Lyon et de ses environs, chaque ouvrage cherche à attirer l’attention sur les sites et les monuments les plus originaux de la ville. Le développement de la lithographie à partir de la Restauration va permettre ainsi au « pittoresque » de s’épanouir sous forme d’estampes isolées ou d’albums et de connaître une fortune qui ne se démentira pas pendant un siècle.
Dans l’ensemble, et même si elles ne délaissent pas les bâtiments emblématiques de la ville, ces lithographies présentent une vue aérée de Lyon, privilégiant les plans larges et donnant la part belle aux entrées, aux fleuves et aux collines.

Illustration - Cliquez pour agrandir   Illustration - Cliquez pour agrandir
     
« Vue intérieure de Lyon sur la Saône »,
lithographie de Jean-Jérôme Baugean (1764-1819),
dans Nouveau voyage pittoresque de la France, Paris,
Ostervald, 1817, tome 1.
Collection Bibliothèque municipale de Lyon, 416829.
Le commentaire accompagnant la gravure de l’entrée
de Lyon est le suivant :
« on ne s’arrêtera point ici à retracer l’histoire
de cette ville ; elle est trop connue pour que cela
soit nécessaire….La place des Terreaux,
l’Hôtel-de-Ville, la fameuse place de Bellecour,
l’église Saint-Jean, le quai Saint-Clair, son hôpital
sur le Rhône, sont des monumens qui en font une
des plus belles cités du monde. »
 
« Vue du nouveau pont
de l’Archevêché à Lyon », lithographie
de Jean-Jérôme Baugean (1764-1819),
dans Nouveau voyage pittoresque
de la France
, Paris, Ostervald, 1817, tome 3.
Collection Bibliothèque municipale de Lyon, 416829.

 

Illustration - Cliquez pour agrandir   Illustration - Cliquez pour agrandir
     
« Vue de l’entrée de la Ville de Lyon
par le pont de la Guillotière », dessin
de Pierre-Nicolas Wery (1770-1827),
gravure de Benedikt Piringer (1780-1826),
planche 1 dans François-Marie de Fortis
(1768-1847), Atlas du voyage pittoresque
et historique à Lyon et sur les rives
du Rhône et de la Saône
, Paris, Didot l’aîné, 1819.

Collection Bibliothèque municipale de Lyon, 6719.
L’album comporte vingt gravures à la manière noire.
 
« Vue de la Ville de Lyon prise du quai
de Saône », dessin de Pierre-Nicolas Wery
(1770-1827), gravure de Benedikt Piringer
(1780-1826), planche 5 dans François-Marie
de Fortis (1768-1847), Atlas du voyage
pittoresque et historique à Lyon
et sur les rives du Rhône et de la Saône
,
Paris, Didot l’aîné, 1819.
Collection Bibliothèque municipale de Lyon, 6719.

 

Illustration - Cliquez pour agrandir   Illustration - Cliquez pour agrandir
     
« Vue de l’ancienne église des Cordeliers,
de l’Observance, de l’Ecole vétérinaire
et du Pont de Serin à Lyon », dessin
de Pierre-Nicolas Wery (1770-1827),
gravure de Benedikt Piringer (1780-1826),
planche 10 dans François-Marie de Fortis
(1768-1847), Atlas du voyage pittoresque
et historique à Lyon et sur les rives
du Rhône et de la Saône
, Paris,
Didot l’aîné, 1819.
Collection particulière.
 
« Vue de Lyon et de l’avenue de cette ville
par le faubourg Saint-Clair », dessin
de Pierre-Nicolas Wery (1770-1827),
gravure de Benedikt Piringer (1780-1826),
planche 13 dans François-Marie de Fortis
(1768-1847), Atlas du voyage pittoresque
et historique à Lyon et sur les rives
du Rhône et de la Saône
, Paris, Didot l’aîné,
1819.
Collection Bibliothèque municipale de Lyon, 6719.

 

Illustration - Cliquez pour agrandir   Illustration - Cliquez pour agrandir
     
« Vue du pont et de la Barrière de Serin »
dessin de Nicolas Chapuy (1790-1858),
lithographie d’A. Bichelvis, les figures
par Adam dans Voyage pittoresque
dans Lyon ancien et moderne,
ou Choix de vues, monuments
et paysages de cette ville célèbre
et de ses environs
, Paris,
Leblanc imprimeur, 1824,
publié par Nicolas Chapuy
et lithographié d'après ses dessins,
avec un texte explicatif.
Collection Bibliothèque municipale de Lyon,
Coste 200.
 
« Confluent du Rhône et de la Saône »,
dessin de Louis-Julien Jacottet (1806-?)
d’après Leprince, figures de V. Adam,
lithographie de Langlumé, planche 3
dans Vues pittoresques du Dauphiné
et du Lyonnais, dessinées d'après nature
par MM. Xavier Leprince
et Louis-Julien Jacottet
, Paris,
chez l’éditeur, Engelmann,
Giraldon Bovinel (1827 ?)
Collection Bibliothèque municipale de Lyon,
Coste 209.

 

Illustration - Cliquez pour agrandir   Illustration - Cliquez pour agrandir
     
« Vue des barrières de Perrache
(près de la Manufacture de Tabac) »,
par Victor Fonville (1805-1856), planche 3
dans Promenade à Lyon, lithographie
de H. Brunet à Lyon
, 1830-1834.

Collection particulière.
Victor Fonville, élève de Thierriat à l’Ecole
des beaux-arts de Lyon, entre à 15 ans
chez Brunet lithographe. Il a peint et dessiné
de nombreuses vues concernant Lyon.
 
« Vue du pont Morand, prise des Brotteaux »,
par Victor Fonville (1805-1856), planche 7
dans Promenade à Lyon, lithographie
de H. Brunet à Lyon
, 1830-1834.
Collection particulière.

 

Illustration - Cliquez pour agrandir   Illustration - Cliquez pour agrandir
     
« Vue prise de la Mulatière »,
dessin de Guindrand (1801-1843)
dans Voyage à Lyon, lithographie
de Pascal à La Guillotière
, 1830.

Collection Bibliothèque municipale de Lyon,
Coste 290.
 
« Vue prise à Ainay »,
dessin de Guindrand (1801-1843)
dans Voyage à Lyon, lithographie
de Pascal à La Guillotière
, 1830.
Collection Bibliothèque municipale de Lyon,
Coste 292.

 

Illustration - Cliquez pour agrandir
 
Vue panoramique de Lyon prise de l’église Saint-Louis,
Paris, chez Rittner et Goupil, s.d.

Collection Bibliothèque municipale de Lyon, Coste 295.
L’église Saint-Louis est l’actuelle église Saint-Vincent.

 

Illustration - Cliquez pour agrandir
 
Panorama de Lyon, pris de la maison Bernardin, montée de l'Ange,
dessin de Nicolas Chapuy (1790-1858), gravure à l'aquatinte de Salathée,
à Paris, chez Rittner et Goupil, s.d.
Collection Bibliothèque municipale de Lyon, Coste 296.

 

Illustration - Cliquez pour agrandir   Illustration - Cliquez pour agrandir
     
Page de titre et frontispice
avec lithographie de Fonville (1805-1856)
dans Lyon vu de Fourvières.
Esquisses physiques,
morales et historiques
, Lyon,
Léon Boitel, 1833.

Collection Bibliothèque municipale de Lyon,
353843.
 
« Vue prise sous le pont du Change »,
dessin de Paulus Lauters (1806-1875),
lithographie de Motte, planche 22
Dans Vues des rives de la Saône,
dessinées d’après nature
par Nicolas Chapuy et lithographiées
par Paulus Lauters
, Paris, Motte, 1835.
Collection Bibliothèque municipale de Lyon,
Rés Est 29323.

 

Illustration - Cliquez pour agrandir   Illustration - Cliquez pour agrandir
     
Voyage aérien en France. Lyon.
Vue prise du Faubourg de la Guillotière,
dessin par Alfred Guesdon (1808-1876),
lithographie par Cuvillier, vers 1842.

Collection particulière.
 
« Pont de la Guillotière »,
lithographie dessinée d’après nature
et lithographiée par Edouard Hostein (1804-1889),
dans Album lyonnais. Vues pittoresques de Lyon
et de ses environs, publiées par la Société des Amis
des Arts de Lyon, dessinées et lithographiées
par MM. Champin, J. Coignet, Dauzats, Desjardins,
Hostein, Villeneuve et Cie
, année 1839,
Imprimerie Lemercier à Paris.
Collection Bibliothèque municipale de Lyon,
Boîte Album lyonnais n° 16.

 

Illustration - Cliquez pour agrandir   Illustration - Cliquez pour agrandir
     
« Vue prise du café Neptune »,
lithographie dessinée d’après nature
et lithographiée par Adrien Dauzats (1804-1868),
dans Album lyonnais. Vues pittoresques de Lyon
et de ses environs, publiées par la Société des Amis
des Arts de Lyon, dessinées et lithographiées par
MM. Champin, J. Coignet, Dauzats, Desjardins,
Hostein, Villeneuve et Cie
, année 1839,
Imprimerie Lemercier à Paris.

Collection Bibliothèque municipale de Lyon,
Boîte Album lyonnais n° 1.
  « Ancien couvent des Carmes des Chaux »,
lithographie par Champin d’après le croquis
d’Edouard Hostein (1804-1889), figures par Bayot,
dans Album lyonnais. Vues pittoresques de Lyon
et de ses environs, publiées par la Société
des Amis des Arts de Lyon, dessinées
et lithographiées par MM. Champin,
J. Coignet, Dauzats, Desjardins, Hostein,
Villeneue et Cie
, année 1839,
Imprimerie Lemercier à Paris.
Collection Bibliothèque municipale de Lyon,
Boîte Album lyonnais n° 18.

 

Illustration - Cliquez pour agrandir
 
« Pont de la Mulatière »,
lithographie par Edouard Hostein (1804-1889)
d’après le croquis de Duclaux, figures par Bayot,
dans Album lyonnais. Vues pittoresques de Lyon
et de ses environs, publiées par la Société
des Amis des Arts de Lyon, dessinées
et lithographiées par MM. Champin,
J. Coignet, Dauzats, Desjardins, Hostein,
Villeneuve et Cie
, année 1839,
Imprimerie Lemercier à Paris.

Collection Bibliothèque municipale de Lyon,
Boîte Album lyonnais n° 31.

 

Ile Barbe et Cordeliers
Au cours du siècle, certains lieux restent privilégiés. C’est le cas de L’Ile-Barbe que Stanislas Clerc évoque en 1833 : « L’Ile-Barbe ! Il n’est personne à Lyon qui ne la connaisse ; il n’est pas un peintre qui ne l’ait dessinée sous toutes ses faces ; pas un bourgeois qui n’y ait dîné avec sa famille ; pas un dandy qui n’y conduise en tilbury sa nouvelle conquête ; pas un ouvrier qui ne vienne chaque année y dépenser les économies d’une semaine. L’Ile-Barbe est pour nous en quelque sorte, le bois de Boulogne, Romainville et Saint-Cloud ». D’une eau-forte de Jean-Jacques de Boissieu (1736-1810) à un autochrome des frères Lumière en passant par des dessins de Balthazard-Jean Baron (1788-1869) et des gravures de Wery, de Hostein…, l’île est l’objet d’un constant intérêt.
De même, au cœur de Lyon, la place des Cordeliers inspire les promeneurs, du moins jusqu’aux travaux de la rue Impériale de 1856 qui provoque une rupture telle que Tournier, lorsqu’il dessine la place vers 1880, lui redonne son aspect antérieur avec la colonne du Méridien.

Illustration - Cliquez pour agrandir   Illustration - Cliquez pour agrandir
     
« Vue de la place des Cordeliers »,
par Victor Fonville (1805-1856), planche 12
dans Promenade à Lyon, lithographie
de H. Brunet et Cie à Lyon
, 1830-1834.

Collection particulière.
 
« Place Bellecour, statue de Louis XIV,
église de la Charité »,
par Victor Fonville (1805-1856), planche 17
dans Vues de Lyon : dessins à deux teintes,
Lyon, Brunet, 1851.

Collection Bibliothèque municipale de Lyon,
Rés 405108.

 

Illustration - Cliquez pour agrandir   Illustration - Cliquez pour agrandir
     
Deux dessins de C. Tournier, Place des Cordeliers, 1879 et 1880.
Collection Bibliothèque municipale de Lyon, Ms 2447 (65) et (66).

 

Illustration - Cliquez pour agrandir   Illustration - Cliquez pour agrandir
     
Jean-Jacques de Boissieu (1736-1810),
Vue de l’Isle Barbe sur la Saone
à une lieue de Lyon
, 1808, eau-forte,
pointe sèche, roulette.

Collection Bibliothèque municipale de Lyon,
F18BOI001995.
 
« Vue de l’Ile Barbe prise de la rive gauche
de la Saône près de Lyon », dessin
de Pierre-Nicolas Wery (1770-1827),
gravure de Benedikt Piringer (1780-1826),
planche 12 dans François-Marie de Fortis
(1768-1847), Atlas du voyage pittoresque
et historique à Lyon et sur les rives
du Rhône et de la Saône
, Paris, Didot l’aîné,
1819.
Collection Bibliothèque municipale de Lyon, 6719.

 

Illustration - Cliquez pour agrandir   Illustration - Cliquez pour agrandir
     
Balthazard-Jean Baron (1788-1869),
Vue de la pointe septentrionale
de l’Ile Barbe
, 1834, dessin au lavis
sur papier beige.

Collection Bibliothèque municipale de Lyon,
Ms 6930 (donation Colette et Etienne Bidon).
 
« Ile Barbe », lithographie par Villeneuve
d’après Edouard Hostein (1804-1889),
figures par Bayot, dans Album lyonnais.
Vues pittoresques de Lyon et de ses environs,
publiées par la Société des Amis des Arts
de Lyon, dessinées et lithographiées par
MM. Champin, J. Coignet, Dauzats,
Desjardins, Hostein, Villeneuve et Cie
,
année 1839, Imprimerie Lemercier à Paris.
Collection Bibliothèque municipale de Lyon,
Boîte Album lyonnais n° 25.

 

Illustration - Cliquez pour agrandir   Illustration - Cliquez pour agrandir
     
Balthazard-Jean Baron (1788-1869),
Ile Barbe près de Lyon sur la Saône
14 août 1859
, dessin mine de plomb,
lavis et rehauts de blanc sur papier beige.

Collection Bibliothèque municipale de Lyon,
Ms 6911 (donation Colette et Etienne Bidon).
 
Auguste Lumière (1862-1954)
et Louis Lumière (1864-1948),
L’Ile Barbe au bord de la Saône,
s.d., photographie positive,
épreuve couleur, sur papier plastique
(tirage 1978) d'après plaque autochrome.
Collection Bibliothèque municipale de Lyon,
P0002 07170.

 

Gravures, dessins et photographies
Nombreuses sont les œuvres produites sans volonté de publication par des artistes qui se contentent de graver, dessiner ou photographier au fil de leurs promenades. Les sujets choisis varient selon les artistes, mais fleuves, collines, ponts et entrées de la ville continuent à être particulièrement appréciés. Fourvière est plus représentée que la Croix-Rousse. En revanche, les constructions nouvelles ou les chantiers en cours attirent moins : ces artistes ne cherchent pas à retracer l’histoire urbanistique ou monumentale de leur ville, mais prennent seulement plaisir, au cours de leurs flâneries, à saisir un moment, une vue, un paysage. Pendant le Second Empire deux dessinateurs, Paul Saint-Olive (1799-1879) et Francisque Gabillot (1818-1876), parcourent Lyon et laissent un ensemble de dessins et croquis remarquables, à travers tous les quartiers de Lyon. Peut-être croisent-ils alors quelques adeptes de cette technique encore toute récente, la photographie, comme Domini. Plus tard, les clichés de Jacques-Joseph Dutey (1860-1924) et Fernand Arloing (1876-1944) font découvrir le Lyon du début du XXe siècle avant que s’ouvre l’ère des grands travaux d’Edouard Herriot et de Tony Garnier.

Illustration - Cliquez pour agrandir   Illustration - Cliquez pour agrandir
     
Paul Saint-Olive (1799-1869),
La place des Brotteaux en 1820,
dessin sépia rehaussé de blanc.

Collection Bibliothèque municipale de Lyon,
Rés Est 152769(3).
 
Francisque Gabillot (1818-1876),
Passerelle Saint-Vincent à Lyon,
20 juillet 1838
, dessin à la mine de plomb.
Collection Bibliothèque municipale de Lyon, Ms 6741.
Francisque Gabillot expose à Lyon de 1839 à 1870
des aquarelles, des encres de Chine
et des dessins au fusain, à la plume
et à la mine de plomb.

 

Illustration - Cliquez pour agrandir   Illustration - Cliquez pour agrandir
     
Balthazard-Jean Baron (1788-1869),
Vue des grands Capucins
et des Carmes dechaussés à Lyon,
septembre 1848
, eau-forte.

Collection Bibliothèque municipale de Lyon,
F19BAR001246 (Donation Colette et Etienne Bidon).
Balthazard-Jean Baron s’est représenté
les bras croisés, assis sur le parapet.
  Lyons from La Croix-Rousse,
dessin de T. Allom, gravure de W. Floyd,
Fisher son and Cie, London and Paris, 1840.
Collection Bibliothèque municipale de Lyon,
A 13 E/1 boîte Lyon vues générales.

 

Illustration - Cliquez pour agrandir   Illustration - Cliquez pour agrandir
     
Edme-Camille Martin-Daussigny
(1805-1878),
Vue de l’ancien pont du change à Lyon,
bâti en 1150, ruiné par l’inondation
de 1840 et démoli en 1846. Dessiné
à la mine de plomb par moi en 1846
d’une fenêtre de la maison située quai
S. Antoine 36 au 3e étage
. E. C.
Martin-Daussigny (mention autographe
au dos du dessin).

Collection Bibliothèque municipale de Lyon,
Ms 6727.
Martin-Daussigny, élève de Revoil de 1821
à 1829, fait le voyage à Rome, se fixe ensuite
à Lyon où il devient directeur des Musées
de Lyon en 1870.

 
Balthazard-Jean Baron (1788-1869),
Sur les quais de Saône, près du pont
de Serin
, s.d., aquarelle, lavis, crayon
et encre noire sur carton beige.
Collection Bibliothèque municipale de Lyon,
Ms 7004 (Donation Colette et Etienne Bidon).

 

Illustration - Cliquez pour agrandir   Illustration - Cliquez pour agrandir
     
Anonyme,
Vue prise du cours des Chartreux
, s.d.

Collection Bibliothèque municipale de Lyon, Ms 6832.

 
J.B. Noëllat,
Nouveau plan topographique
et historique de la Ville de Lyon…
,
plan dessiné par Guyet à Lyon,
imprimerie lithographique
d’A. Girod à Besançon, 1845.
Collection Bibliothèque municipale
de Lyon, 5176.

 

Illustration - Cliquez pour agrandir
 
« La Grande Côte (des Pierres plantées) »,
par Tony Vibert, planche 19
dans Lyon et ses environs, Lyon,
A. Wulliam Impr.

Collection Bibliothèque municipale de Lyon,
Rés Est 152987.

 

Neuf dessins de Francisque Gabillot (1818-1876) :

Illustration - Cliquez pour agrandir   Illustration - Cliquez pour agrandir
     
Place de l’Antiquaille, 20 juillet 1853.
Collection Bibliothèque municipale de Lyon,
Ms 6775

  Fort Saint-Jean à Lyon, 9 août 1853..
Collection Bibliothèque municipale de Lyon,
Ms 6776

 

Illustration - Cliquez pour agrandir   Illustration - Cliquez pour agrandir
     
Digue de la Guillotière, 13 août 1853.
Collection Bibliothèque municipale de Lyon,
Ms 6777.

  Ecole vétérinaire prise en bas
de Pierre Scise, Lyon, 16 août 1853
.

Collection Bibliothèque municipale de Lyon,
Ms 6778.

 

Illustration - Cliquez pour agrandir   Illustration - Cliquez pour agrandir
     
Porte et bastion des Chartreux Lyon,
19 août 1853
.

Collection Bibliothèque municipale de Lyon,
Ms 6779.

  Vue prise de l’ancien chemin des Etroits,
18 août 1853
.

Collection Bibliothèque municipale de Lyon,
Ms 6780.

 

Illustration - Cliquez pour agrandir   Illustration - Cliquez pour agrandir
     
Lyon, chemin des Etroits, 4 septembre 1853.
Collection Bibliothèque municipale de Lyon,
Ms 6781.

  Pont Tilsitt, archevéché et cathédrale de Lyon, 15 août 1853.
Collection Bibliothèque municipale de Lyon, Ms 6782.

 

Illustration - Cliquez pour agrandir
 
Faubourg Saint-Clair, 14 septembre 1852..
Collection Bibliothèque municipale de Lyon,
Ms 6783.

 

Trois dessins de Paul Saint-Olive (1799-1869) :

Illustration - Cliquez pour agrandir   Illustration - Cliquez pour agrandir
     
Ferme de la Tête d’or 1856, crayon et sanguine.
Collection Bibliothèque municipale de Lyon,
Rés Est 152769 (26)

  Ferme de la Tête d’or 1857, crayon.
Collection Bibliothèque municipale de Lyon,
Rés Est 152769 (27)

 

Illustration - Cliquez pour agrandir
La Tête d’or en 1824, sépia.
Collection Bibliothèque municipale de Lyon,
Rés Est 152769 (28)

 

Illustration - Cliquez pour agrandir
 
Paul Saint-Olive (1799-1869),
Le couvent des Carmes dechaux.
Septbre 1858. Vue prise à l’angle
de la rue de la Vieille
, sépia.

Collection Bibliothèque municipale de Lyon,
Rés Est 152769 (272).

 

Deux dessins de Paul Saint-Olive (1799-1869) :

Illustration - Cliquez pour agrandir   Illustration - Cliquez pour agrandir
     
Restes de la ferme de la Part-Dieu
mai 1860
, crayon et sépia.

Collection Bibliothèque municipale de Lyon,
Rés Est 152769 (59)

  Restes de la ferme de la Part-Dieu
4 mai 1860
, crayon et sépia.
Collection Bibliothèque municipale de Lyon,
Rés Est 152769 (60)

 

Illustration - Cliquez pour agrandir
 
Treize épreuves photographiques
représentant le vieux quartier
de Vaise entre le pont de Serin
et celui de la gare avant la construction
des nouveaux quais
, 1861, photo n° 6.

Collection Bibliothèque municipale de Lyon,
5182.

 

Illustration - Cliquez pour agrandir   Illustration - Cliquez pour agrandir   Illustration - Cliquez pour agrandir
         
Trois dessins de Paul Saint-Olive (1799-1869) :
Remparts de la Croix-Rousse juin 1863, crayon et sépia.

Collection Bibliothèque municipale de Lyon, Rés Est 152769 (241), (242) et (243).

 

Illustration - Cliquez pour agrandir   Illustration - Cliquez pour agrandir
     
Domini, Lyon, ancien quai de l'Archevêché
et pont Tilsitt
, vers 1865, tirage moderne,
calotype sur papier albuminé viré à l'or
d'après négatif original.
Collection Bibliothèque municipale de Lyon,
P 0529 06249.
  Jacques-Joseph Dutey (1860-1924), Lyon.
Pont Tilsitt, Eglise Saint-Jean et Fourvière.
Décembre 1902
, photographie positive,
tirage noir et blanc d'après négatif sur verre.

Collection Bibliothèque municipale de Lyon,
P 0170 02100.

 

Illustration - Cliquez pour agrandir   Illustration - Cliquez pour agrandir
     
Lyon pittoresque et monumental,
publié par Félix Devaux avec les dessins
de Pierre Reithofer, imprimerie J. Alix,
Dumont et Chauvet, vers 1886.
Plan en couleur chalcographié.

Collection particulière.
 
Adolphe Appian (1818-1898),
Lyon (vue du coteau de Fourvière),
lithographie couleur d’Eugène Cicéri,
planche 182 dans Souvenirs d’artistes,
Imprimerie Bertauts, Paris, 1875.
Collection Bibliothèque municipale de Lyon,
F19APP008174 (donation Colette et Etienne Bidon).

 

Illustration - Cliquez pour agrandir   Illustration - Cliquez pour agrandir
     
Jacques-Joseph Dutey (1860-1924), Lyon.
Le Pont de la Feuillée, 1897,
photographie positive,
tirage noir et blanc d'après
négatif sur verre.

Collection Bibliothèque municipale de Lyon,
P 0170 02099.
 
Jacques-Joseph Dutey (1860-1924), Lyon.
Le Pont de la Guillotière, 1897,
photographie positive, tirage noir et blanc
d'après négatif sur verre.
Collection Bibliothèque municipale de Lyon,
P 0170 02121.

 

Illustration - Cliquez pour agrandir   Illustration - Cliquez pour agrandir
     
Jacques-Joseph Dutey (1860-1924), Lyon.
La Saône, quai Saint-Vincent,
photographie positive,
tirage noir et blanc
d'après négatif sur verre.

Collection Bibliothèque municipale de Lyon,
P 0170 02136.
 
Jacques-Joseph Dutey (1860-1924), Lyon.
Quai Jaÿr, la Saône et le Mont Cindre.
Mai 1901, photographie positive,
tirage noir et blanc d'après
négatif sur verre.
Collection Bibliothèque municipale de Lyon,
P 0170 01800.

 

Illustration - Cliquez pour agrandir
 
Fernand Arloing (1876-1944),
Lyon, Pont de l'Université, 1907,
photographie positive noir et blanc,
tirage moderne (1979)
d'après négatif original sur plaque
de verre, tirée sur papier baryté.
Collection Bibliothèque municipale de Lyon,
P 0180 02033.

 

Illustration - Cliquez pour agrandir   Illustration - Cliquez pour agrandir
     
Jacques-Joseph Dutey (1860-1924), Lyon.
Pont de la Feuillée, mars 1913,
photographie positive, tirage noir
et blanc d'après négatif sur verre.

Collection Bibliothèque municipale de Lyon,
P 0170 02117.
 
Lyon – Vue générale prise de Fourvière,
Impr. B. Arnaud, Lyon, Paris, vers 1914.
Collection particulière.

 

 

 

Télachargez le programme complet