Raymond Depardon - Villes

Exposition

du 10 octobre 2008

au 21 février 2009

BM de la Part-Dieu

Bibliothèque municipale de Lyon

Biographie Raymond Depardon

Raymond Depardon
1942Naissance le 6 juillet dans une famille de cultivateurs à Villefranche-sur-Saône (Rhône). Raymond Depardon grandit, avec son frère aîné Jean, à la ferme du Garet tout près de la Saône.

1954Il s’approprie un appareil 6X6 de marque Lumière, reçu par son frère en cadeau d’anniversaire. Premiers instantanés de la ferme, depuis son chien Pernod jusqu’à des fêtes de conscrits. Il tire lui-même ses photos.
1956Il obtient son certificat d’études. Son père, convaincu qu’il ne reprendra jamais la ferme, lui offre un appareil 6x6 d’occasion. Il est engagé comme apprenti dans une boutique de photo-opticien de Villefranche-sur-Saône.
1957Il s’inscrit à des cours de photographie par correspondance afin d’obtenir le titre « d’opérateur photographe » ; il décroche ses premières commandes de footballeurs amateurs.
1958 Après avoir consulté l’annuaire à la rubrique « reporter-photographe », il s’installe à Paris et devient l’assistant de Louis Foucherand.
1960Devient photographe à l’agence Dalmas. Reporter polyvalent, il photographie les personnalités à la sortie des boites de nuit (Marlon Brando), les faits-divers (l’enlèvement du jeune fils de la famille Peugeot), les Jeux olympiques (Tokyo 1964) et multiplie les reportages à l’étranger (construction du mur de Berlin). Il couvre la guerre d’Algérie et décroche sa première grande publication en photographiant une mission militaire française dans le désert algérien. Il devient, en cinq ans, le reporter principal de l’agence.
1966Création de l’agence Gamma avec Hubert Henrotte, Hugues Vassal et Léonard de Raemy, vite rejoints par Gilles Caron. Gamma met en place un nouveau fonctionnement d’agence qui offre au photographe autonomie et responsabilité.
1969Premier court-métrage documentaire tourné en Tchécoslovaquie, un an après la répression soviétique du Printemps de Prague. Ian Palach est un hommage à un jeune Pragois qui s’était immolé par le feu.
1970Premier voyage au Tchad avec Gilles Caron et Robert Pledge.
1973Raymond Depardon prend la direction de l’agence Gamma à la suite d’une crise interne. Hubert Henrotte, suivi par une bonne partie des photographes, fonde l’agence Sygma. Depardon recrute des reporters et saisit l’occasion du putsch militaire au Chili pour redynamiser l’agence ; il reçoit la Robert Capa Gold Medal avec David Burnett et Chas Geresten pour leur livre Chili.
1974Réalise des photographies et un film qui auront une résonance internationale lors de l’affaire Françoise Claustre, une ethnologue française détenue en otage au Tchad. Il tourne son premier long-métrage documentaire sur la campagne présidentielle de Valéry Giscard d’Estaing : 1974, une partie de campagne qui sortira en salle en  2002.
1977Deuxième long-métrage : Numéros zéro, à l’occasion du lancement du quotidien Le Matin de Paris.
1979Quitte l’agence Gamma et rejoint la coopérative Magnum.
Ses premiers reportages, pour sa nouvelle agence, sont réalisés lors de la guerre civile au Liban et en Afghanistan, après l’intervention militaire soviétique ; suite à ce voyage, il publie Notes.
1980Devient vice-président européen de Magnum.
1981Fonde avec Pascale Dauman sa propre société de production de film :
 Double D copyright film.

Reporters, premier film documentaire, rencontre une large audience et obtient le césar du meilleur documentaire. Sa correspondance new-yorkaise, dans le quotidien Libération est remarquée et préfigure une collaboration singulière avec la presse écrite.
1984 La Mission photographique de la Datar, dirigée François Hers, ambitionne de renouer avec une tradition de la photographie de paysage ; elle fait appel à Raymond Depardon. Il photographie, à la chambre et en couleurs, les lieux de son enfance et la ferme familiale.
1985Le film de 10 minutes New York, NY obtient le César du meilleur court-métrage. Il réalise Empty quarter, une femme en Afrique, film aux frontières du documentaire et de la fiction présenté en sélection officielle au festival de Cannes (Un Certain Regard).
1987Urgences, film sur les urgences psychiatriques à l’Hôtel-Dieu.
1989/90Photographie la chute du mur de Berlin. Réalise La Captive du désert, présenté en sélection officielle au festival de cannes en 1990.
1991Reçoit le Grand Prix national de la photographie.
1992Fonde avec Claudine Nougaret la société de production de film Palmeraie et Désert pour entamer le tournage du film Afriques : comment ça va avec la douleur ?
1994Délits flagrants obtient le césar du meilleur documentaire et le prix Joris Ivens ; premier film sur les institutions judiciaires.
1996Tournage du film Afriques : comment ça va avec la douleur ? :partant du Cap en Afrique du sud, Raymond Depardon remonte jusqu'à Villefranche-sur-Saône via le continent africain.
1997Sortie du film Paris dont le rôle principal est tenu par le photographe Luc Delahaye, membre de l’agence Magnum.
2000Détours, première grande exposition à la Maison européenne de la photographie constituée de Détours, Voyages à travers les livres publiés et Errance.
2001Sortie du film Profils paysans : l’approche, premier chapitre d’une série de trois films consacré au monde rural.
2002Il réalise au Tchad Un homme sans l’occident, adapté du roman de Diego Brosset qui est présenté au festival de Venise 2002.
Absorption de la société Double D copyright film par Palmeraie et Désert.
Sortie sur les écrans de 1974, une partie de campagne.
2003Il obtient l’autorisation exceptionnelle de tourner les audiences du tribunal correctionnel de Paris : 10e chambre, instants d’audiences, sera présenté en sélection officielle à Cannes en 2004.
2004Raymond Depardon se lance dans une grande mission : photographier la France et son territoire. Il obtient pour ce travail qui durera 4 ans l’aide du ministère de la Culture. Il réalise l’installation 7 x 3 à la Fondation Cartier pour l’art contemporain (Paris).
2005Présentation au festival de Berlin et sortie en salle de Profils paysans : le quotidien.
2006directeur artistique invité des 37e Rencontres Internationales de la photographie d’Arles.
2007Février exposition de films et photos « Villes Cities Stadte » au Museum fur Photographie à Berlin

« Cinéma d’été » court métrage 35 mm durée 5 minutes sera présenté dans l’hommage du 60 anniversaire du festival de Cannes (mai 2007)
2008Présentation au festival de Cannes de Profils paysans : la vie moderne.
ville de LyonMagnum photosBibliothèque municipale de Lyon
Flèche pointant vers la droite