Bibliothque municipale de Lyon

à propos de l'exposition

Rwanda 1994 - Un survivant des camps de la mort Hutu.

Rwanda 1994 - Un survivant des camps de la mort Hutu.
Photographie James Nachtwey © Agence VII Photo

Dans le cadre de Lyon Septembre de la Photographie 2010, la Bibliothèque présente l’un des plus grands photographes de guerre de notre époque : l’américain James Nachtwey. Une manière pour notre institution de rendre compte de la place fondamentale du reportage dans l’histoire de la photographie.

De formation artistique, James Nachtwey utilise l’image comme instrument de témoignage, sa conscience aiguë suscite notre réflexion. En révélant l’extrême violence exercée dans des pays où l’exercice de la prise de vue est difficile voire dangereux, Nachtwey résiste et démontre comment, dans un contexte difficile, la photographie produit une prise de conscience, une relation aux autres : l’image tenant lieu de référent historique.

Il y a chez Nachtwey une filiation contemporaine aux travaux d’Eugène Smith, de Robert Capa. Il est de ceux qui oeuvrent pour un reportage authentique et exigeant. Face au monopole de l‘image commerciale, les photographies de James Nachtwey sont d’une intense vérité, elles se veulent aussi un appel à la paix. L’exposition présentée est un hommage aux photographes de guerre qui, au risque de leur vie, défendent la photographie comme un élément incontournable de l’information.

Sylvie Aznavourian
commissaire de l'exposition




Ramallah, Cisjordanie, 2000. Un palestinien lançant des cocktails Molotov aux troupes de l'armée israélienne.

Ramallah, Cisjordanie, 2000. Un palestinien lançant des cocktails Molotov aux troupes de l'armée israélienne.
Photographie James Nachtwey © Agence VII Photo

Bibliothèque municipale de Lyon ville de Lyon 9ph