exposition
bibliothèque
Part Dieu

8 mars au
31 mai 2014

Bibliothèque municipale de Lyon

Louis Calaferte (1928-1994)

Récits, théâtre, journal, poésie, essais, aphorismes, abécédaire… Oeuvre avant tout autobiographique, aucun genre littéraire n’a échappé à Louis Calaferte dont les écrits sont aussi abondants et inspirés que divers. Homme volontairement isolé, créateur prolixe, auteur de plus d’une centaine d’ouvrages, il laisse à son décès, le 2 mai 1994, des milliers de pages manuscrites et des archives littéraires constituées, entre autres, de dessins, d’illustrations, d’affiches, de correspondances. Guillemette Calaferte, selon le voeu de l’écrivain et au fil des parutions, a donné depuis 1996 cet ensemble à la Bibliothèque municipale de Lyon. Le département Langues et Littératures de la BmL a traité et encodé les documents offrant ainsi aux chercheurs un fonds Louis Calaferte exhaustif quasi unique.

L’exposition de 1988, où Louis Calaferte proposait ses créations graphiques et celle de 1996, au moment de la première donation, mettant l’accent sur l’oeuvre théâtrale, lui rendaient hommage.

À l’occasion du Printemps des poètes et pour célébrer les vingt ans de sa disparition, la Bibliothèque municipale de Lyon se propose d’exposer la poésie de Louis Calaferte. L’auteur n’aura vu de son vivant que la parution de quelques titres dont Rag-time chez Gallimard, Londoniennes au Tout sur le tout, Haïkaï du jardin à l’Arpenteur. Les Éditions Tarabuste, en la personne de Djamel Meskache et Claudine Martin, ont fait le pari de publier l’intégralité des recueils mis en forme par l’écrivain, soit une trentaine de titres, parmi lesquels des livres d’artistes, Ouroboros, L’Évangile métropolitain….
L’exposition présentera ce travail poétique intense reprenant, sous des formes originales ou plus classiques, les grands thèmes qui constituent l’univers atypique de Louis Calaferte : fuite du temps, omniprésence de la mort et de la révolte, obsession du mot, érotisme et angoisse, mais aussi amour des hommes et des oeuvres… Une poésie forte et sans concession, anticonformiste toujours.

Seront exposés certains des manuscrits donnés à la Bibliothèque, des dessins et des objets poétiques de l’auteur prêtés par l’association SCarabée, poèmes lus et documentaires filmés.

Le chou-fleur, peinture de Louis Calaferte, 1993 © Scarabée

Le chou-fleur, peinture de Louis Calaferte, 1993 © SCarabée

Bibliothèque municipale de Lyon ville de Lyon