Les rendez-vous des bibliothèques municipales de Lyon

Exposition - Arts vivants - tous publics

Exposition de la joyeuse cacophonie

Découvrez les coulisses de cette création à l'occasion de la biennale de la danse

Du mercredi 20 mars à 17h00 au samedi 20 avril à 13h00 - bibliothèque du 7e Gerland

Initié et porté par la Compagnie Fred Bendongué à l'occasion du Défilé de la Biennale de la Danse de Lyon, "Joyeuse Cacophonie" est un hommage à la diversité, un hymne à l’effervescence culturelle et musicale d’après la guerre de 14-18, une expression de liberté électrique et vibrante.

Depuis 2014, Fred Bendongué, chorégraphe et danseur, travaille sur un hommage aux soldats musiciens de la Grande Guerre avec un solo Mamablues. Il est allé explorer cette période de l'histoire, traumatique, déchirante et violente, qui a produit dans le même temps une explosion culturelle. Et si la musique actuelle était née dans les tranchées ? Que nous ont laissé ces soldats noirs américains avec le blues, le ragtime ou le jazz ? Qu’ont-ils emporté sur leur continent des bals musette ? C’est cette expression de liberté, cette "bulle d’air" que l’artiste a envie de partager. La Compagnie a développé sa création artistique au sein des territoires Politique de la ville de la Communauté d’agglomération de l’Ouest Rhodanien par des créations mixant les publics scolaires et habitants des quartiers. Fort et riche de ces premières rencontres et créations, de cet hommage aux soldats artistes, il a paru évident de poursuivre le travail, de développer la dynamique à l'aune de l'édition 2018 du Défilé, un Défilé pour la Paix.

Joyeuse Cacophonie, c'est le nom du projet, de cette rencontre effervescente avec les étudiants, les communautés universitaires et les habitants des quartiers Politique de la ville ciblés.

Dans un style électrique et vibrant, les danseurs vont déambuler sur des airs de Brass-band de la Nouvelle-Orléans !

Le projet mobilise pour la première fois, depuis la création de l’événement, les Universités de Lyon. Lieux de diffusion de savoirs pour tous, contribuant au développement local de la commune, les Universités lyonnaises s’ouvrent aux quartiers pour lancer une dynamique de mobilisation et de création artistique de territoire.

La bibliothèque et les acteurs locaux ont soutenu la démarche participative et innovante en accueillant des ateliers créatifs et permettre ainsi la mobilisation et l'implication des habitants de Gerland

A travers des photographies, vidéos, textes, costumes et décors, l’exposition itinérante de la Joyeuse Cacophonie vous retracera ces 12 mois de préparatifs et vous fera découvrir des moments inédits de ce Défilé pour La Paix – thème de l’année 2018. »

Vernissage de l'exposition le mercredi 20 mars à 17h

Intervenant(s) :
Vincent Noclin - Professionnel de l’image, photographe et vidéaste.

Vincent Noclin, photographe et ancien étudiant à l'Université Lumière Lyon 2, a suivi pendant 9 mois le groupe des universités dans les coulisses du Défilé pour la paix de la La Biennale de Lyon / Danse. L'exposition itinérante issue de ces travaux, financée par l'IDEXLYON, circulera parmi les partenaires du projet "Joyeuse Cacophonie" jusqu'en juin 2019.

Visiter son site internet

  • Condition d'accès

    Entrée libre dans la limite des places disponibles
    Gratuit

  • Lieu

    bibliothèque du 7e Gerland
    34 rue Jacques Monod, 69007 Lyon - 69007 Lyon

  • Renseignement

    04 26 99 77 10

Partenaires

  • Compagnie Fred Bendongué

    Compagnie Fred Bendongué

    Fred Bendongué s’est installé à Tarare en 2012. Mais il n’est pas arrivé seul. Dans ses valises, son talent de chorégraphe international, et sa passion qu’il transmet généreusement autant aux amateurs qu’aux professionnels. Il a ainsi emmené des centaines de débutants lors du défilé de la Biennale de la danse 2014 à Lyon, puis pour le défilé des Mousselines 2015, et depuis pour la Biennale 2016 et 2018. « Je souhaite pérenniser cette énergie », précise l’artiste. Outre cette générosité artistique et humaine, derrière ce danseur se cache un professionnalisme reconnu au-delà des frontières. Né en 1966 à Lyon, Fred Bendongué est autodidacte. « J’ai toujours aimé la danse. J’adorais voir mes parents danser dans les bals. Je fais partie de la première génération hip-hop de la scène lyonnaise. Marcel Notar Giaccomo a fait évoluer le langage de la rue vers la scène artistique. Nous avons utilisé ce langage comme véritable terreau pour la création. Je me suis professionnalisé dans les années 1980 », se rappelle ainsi Fred Bendongué. Après différentes expériences en tant que chorégraphe, il connaît une ascension artistique et sera le premier chorégraphe français à être récompensé outre-Atlantique, en 1996, avec le Bessie Awards. En 2001, il est l’un des ambassadeurs, à New-York qui promeuvent la création chorégraphique française. « À l’époque, les autres ont ensuite tous obtenu des lieux, mais pas moi. J’ai ressenti une grande colère. J’ai exprimé mon désaccord, et on m’a boudé, mais on ne m’a pas empêché d’évoluer. » En 2003, il restructure sa compagnie qui devient la Cie Fred Bendongué.

    ×
    en savoir plus

Quoi ?

Où ?