Les rendez-vous des bibliothèques municipales de Lyon

Conférence / débat - Sciences et santé - tous publics

Sommeil et douleur : comment négocier ?

En partenariat avec l'Université Ouverte (Lyon 1)

ATTENTION :Séance bloquée Le mercredi 3 février de 18h00 à 20h00 - Zoom live

Condition d'accès

Séance complète

De décembre 2020 à février 2021, trois conférences pour faire le point sur les connaissances actuelles au sujet de la douleur, ses mécanismes de transmission, de perception et de contrôle.

La relation entre sommeil et douleur est réciproque et complexe, la douleur interférant avec la stabilité du sommeil et le mauvais sommeil exacerbant la douleur. Lors du sommeil, nous perdons la conscience du monde extérieur et notre organisme diminue globalement son activité. Cependant, tout un ensemble de fonctions augmente comme la synthèse protéique, les mécanismes de défense immunitaire, la consolidation des apprentissages et la gestion mnésique et émotionnelle.

Il est difficile de trouver le sommeil en cas de douleur, car celle-ci représente un signe d’alerte, de danger pour l'organisme, incompatible avec l’installation du sommeil. Mais qu'en est-il de la douleur qui survient alors que nous sommes endormis ? Les études expérimentales ont montré que nous restons capables de filtrer les informations sensorielles en fonction de leur pertinence pour l’intégrité corporelle et bien sûr, de la profondeur du sommeil. La douleur phasique (aiguë et localisée) ne réveille le dormeur que dans 30 % des cas, et de façon transitoire, sans laisser de souvenir le matin au réveil. Ceci suggère l’existence d’une fluctuation spontanée de la capacité de réactivité du cerveau au cours du sommeil, conduisant ou non au maintien du sommeil. Les facteurs qui conduisent à son interruption, qu’ils soient perceptuels ou sous influence mnésique et émotionnelle, semblent impliquer la réapparition transitoire d’une connectivité cérébrale effective et d’un traitement cérébral de haut niveau. En cas de douleur chronique, d’autres mécanismes semblent entrer en jeu, comme un système de régulation de type top down, permettant à 20 à 30 % des patients douloureux chroniques de dormir correctement. Pour les autres, des preuves directes d’un facteur de vulnérabilité commun en relation avec celui de la dépression manquent encore pour confirmer l'existence d'un terrain de prédilection, mais des éléments cliniques indirects vont dans ce sens.

 

En raison du contexte sanitaire, cette conférence sera donnée en direct sur une plateforme en ligne et accessible gratuitement à partir de n’importe quel écran ou téléphone.

Le nombre de places étant limité, veuillez cliquer sur le bouton "Je m'inscris" (ci-dessus). Veillez à saisir une adresse mail valide. Un lien de connexion pour accéder à la conférence vous sera envoyé le 01/02/2021. Pensez à vérifier votre boite de réception et votre boite de courriers indésirables (spams) !

Pour le cas où la séance serait complète, une liste d'attente sera ouverte : merci de contacter mvaldenaire@bm-lyon.fr

 

Intervenant(s) :
Hélène Bastuji - Médecin spécialiste du sommeil, Service de neurologie fonctionnelle et épileptologie l'Hôpital Pierre Wertheimer de Bron, memre de l'équipe NeuroPain au Centre de Recherche en Neurosciences de Lyon
  • Lieu

    Zoom live
    -

  • Renseignement

    04 78 62 18 00

Quoi ?

Où ?

Rdv à distance