Les rendez-vous des bibliothèques municipales de Lyon

Colloque - Société - tous publics

Ensemble pour préserver la mémoire

Le samedi 28 novembre 2015 de 14h00 à 17h45 - bibliothèque de la Part-Dieu

Ce colloque est inscrit au programme Labelsoie 2015. Le festival Labelsoie valorise l’importance de la soierie dans l’histoire de Lyon et souligne sa vitalité économique, industrielle, artistique et sa créativité. Pendant quinze jours, en novembre, le festival propose une programmation variée pour se plonger dans l’histoire de la soie et des canuts, en retrouver les traces dans la ville et découvrir les innovations d’un secteur en mutation. Et pour l’édition 2015, le Consulat du Japon rejoint le festival et bien entendu également les entreprises liées à la soie.

Deux projets fédérant associations, laboratoires de recherche universitaire, établissements culturels, sont menés actuellement sur le territoire du Grand Lyon Métropole autour de la collecte des mémoires industrielles. Ces deux projets ont été reconnus pour leur rigueur et aussi parce qu’ils montrent brillamment que la préservation du patrimoine immatériel gagne à être collaborative. Il s'agit de :

  • Mémoire orale des ouvrières de Vaise (MOOV) 
  • Recueil et sauvegarde du patrimoine industriel de la région Rhône-Alpes (RESPIRA) :  Usine Rodiacéta à Vaise et Usine TASE à Vaulx-en-Velin

Ce colloque est une rencontre, ouverte à tous, entre les acteurs de ces différents projets, confrontant interrogations, recherches méthodologiques et résultats, au regard de ceux qui ont bien voulu leur faire confiance en livrant un peu de leur histoire personnelle et professionnelle. Après la présentation des deux projets, le public sera invité à débattre avec les porteurs de projets.

14 h 00 – 15 h 15 (suivi de 30 mn de débat)

Mémoire orale des ouvrières de Vaise (MOOV)

Ce projet, qui arrive à son terme, a été proposé par la Commission patrimoine du Conseil de quartier Vaise-Industrie-Rochecardon de Lyon 9e, et retenu par la Ville de Lyon dans le cadre des appels à projets en faveur des initiatives des conseils de quartier. Il est piloté par les membres de la Commission patrimoine en collaboration avec des étudiants en sociologie de l'Université Lyon 2, la médiathèque de Vaise, le Centre social Pierrette Augier et la Fondation Renaud.

MOOV proposait de…

  • Recueillir les témoignages de femmes ayant travaillé dans ce quartier de Vaise pendant la période des Trente Glorieuses (1945-1973) et jusqu'aux années 80, avant que celui-ci ne subisse de radicales transformations, avec la disparition d' un tissu d'entreprises très diversifiées employant de la main d'oeuvre féminine ;
  • Recueillir les témoignages sur les conditions de travail mais aussi sur les conditions de la vie quotidienne dans le quartier ;
  • Voir comment les lois qui se sont développées pendant ces années ont pu modifier la vie de ces ouvrières (1965 : liberté d'exercer une profession sans l'autorisation du mari, ouvrir un compte en banque ; 1967 : loi sur la contraception ; 1974 : loi autorisant l'IVG ; 1975 : libéralisation du divorce) ;
  • Recueillir cette mémoire pour la conserver et la restituer aux habitants d'aujourd'hui sous forme d'un livret, d'un CD audio et d'une future lecture publique.

 15 h 45 – 17 h 00 (suivi de 30 mn de débat)

Recueil et sauvegarde du patrimoine industriel de la région Rhône-Alpes (RESPIRA) : Rhodiacéta à Vaise et TASE à Vaulx-en-Velin

Ce projet, à mi-parcours, a été retenu par le Ministère de la Culture et de la Communication, dans le cadre de lappel à projets sur les pratiques interculturelles dans les processus de patrimonialisation. Piloté par les chercheurs du laboratoire ELICO (Lyon 1, Lyon 2, Sciences Po Lyon), il est mené en collaboration avec les associations Patrimoine Rhônalpin, IRHS CGT Rhône-Alpes, l'association Vive la Tase, et la Bibliothèque municipale de Lyon (Documentation régionale). Le projet porte sur deux ensembles industriels à la fois similaires et différents : l’usine TASE (Textiles Artificiels Sud-Est) à Vaulx-en-Velin et l’usine Rhodiacéta à Vaise. Les deux usines se sont spécialisées dans la production de textile artificiel, et elles ont connu à partir de leur fermeture conjointe au début des années 1980, un destin différencié dans une dialectique mémorielle de patrimonialisation-conservation/démolition-effacement.

Les objectifs de RESPIRA sont…

  • Collecter en les numérisant les documents témoins qui véhiculent la mémoire photographique des lieux sur lesquels porte cette étude. Documents d’archives, mais également photographies « oubliées » dans les tiroirs des personnes qui ont fréquenté les sites industriels aujourd’hui désaffectés (anciens travailleurs, patrons, décideurs, leurs familles...) ou qui les fréquentent encore aujourd’hui car ils vivent à leur proximité (habitants... ), car ils œuvrent pour les préserver de la démolition (associations locales de défense de ce patrimoine… ).
  • Les photographies ainsi collectées seront destinées à rejoindre les fonds patrimoniaux de la BML pour être préservés, mais serviront également de déclencheurs de souvenirs, et de leur mise en parole auprès des témoins humains du monde passé et présent des deux sites industriels désaffectés ;
  • Parallèlement, ce recueil de témoignages sera enrichi par une collecte des mémoires syndicales et médiatiques (fixées par les discours et les images de la presse locale).
  • Ces mises en récits et en souvenirs constitueront les commentaires (métadonnées) des photographies archivées. Associés à la photographie, ils permettront de constituer des documents d’archives à part entière.

 17 h 30

Cloture du colloque

  • Condition d'accès

    Entrée libre dans la limite des places disponibles
    Gratuit

  • Lieu

    bibliothèque de la Part-Dieu
    30 Boulevard Marius Vivier Merle - 69003 Lyon

    Horaires et accès détaillés
  • Renseignement

    04 78 62 18 00

Partenaires

  • Institut CGT d’histoire sociale Rhône-Alpes

    Institut CGT d’histoire sociale Rhône-Alpes

    L’Institut CGT d’histoire sociale est une association créée en 1982 avec le soutien de la Confédération générale du travail. La section Rhône-Alpes est partenaire de la BML depuis plusieurs années.

    ×
    en savoir plus
  • Ministère de la Culture et de la Communication

    Ministère de la Culture et de la Communication

    Service de la coordination des politiques culturelles et de l’innovation Département de la recherche, de l’enseignement supérieur et de la technologie

    ×
    en savoir plus
  • Conseil de quartier Vaise Industrie Rochecardon

    Conseil de quartier Vaise Industrie Rochecardon

    Le conseil de quartier Vaise-Industrie-Rochecardon représente les habitants de ces 3 secteurs de Lyon 9ème. Ce quartier, bénéficiant d'un passé historique riche et d'un cadre agréable entre les bords de Saône et la colline de Fourvière, est aussi un quartier moderne en plein développement économique et urbain. A travers ses actions, le conseil de quartier VIR agit pour assurer un lien entre les habitants et les instances municipales.

    ×
    en savoir plus
  • ELICO

    ELICO

    ELICO est le laboratoire de recherche lyonnais des sciences de l’information et de la communication. Il regroupe majoritairement des enseignants-chercheurs rattachés à la section 71 du CNU des établissements universitaires de Lyon et Saint-Etienne, périmètre de l’université de Lyon. Il a reçu du ministère le label « équipe d’accueil ». A ce titre, il accueille des doctorants désireux de poursuivre une thèse dans la discipline.

    ×
    en savoir plus
  • Patrimoine Rhônalpin

    Patrimoine Rhônalpin

    Créé en 1983, à l’initiative de Régis Neyret, Patrimoine Rhônalpin est une association loi 1901, qui contribue à la mise en valeur de toutes les formes de patrimoine sur l’ensemble du territoire rhônalpin dans l’Ain, l’Ardèche, la Drôme, l’Isère, la Loire, le Rhône, la Savoie et la Haute-Savoie. Fort d’un maillage associatif important constitué de milliers de membres sur l’ensemble du territoire de la région Rhône-Alpes, Patrimoine Rhônalpin a un rôle fédérateur pour soutenir, développer, animer et étoffer son réseau régional.

    ×
    en savoir plus
  • Labelsoie

    Labelsoie

    Le festival Labelsoie valorise l’importance de la soierie dans l’histoire de Lyon et souligne sa vitalité économique, industrielle, artistique et sa créativité. Pendant quinze jours, en novembre, le festival propose une programmation variée pour se plonger dans l’histoire de la soie et des canuts, en retrouver les traces dans la ville et découvrir les innovations d’un secteur en mutation.
    Les principaux acteurs de la soie à Lyon font vivre ce festival, coordonné par les musées Gadagne, tels les Archives municipales de Lyon, la Bibliothèque municipale de Lyon, Brochier Soierie, Lyon Tourisme et Congrès, la Maison des Canuts, le Marché des Soies, le musée des Tissus et le musée des Arts décoratifs, Novembre des Canuts, Silk me back, Soierie Vivante, Trame de soi.

    ×
    en savoir plus

Quoi ?

Où ?