Les rendez-vous des bibliothèques municipales de Lyon

Poésie parlée - Littérature - adultes

Nouveau Noum

(p)rendre parole : Tremplin poétique 2017

Le mardi 21 mars de 18h30 à 20h00 - bibliothèque de la Part-Dieu

Saint Octobre, groupe de poésie électro et Cinéma Fragile, réalisateurs de films se sont associés pour écrire Nouveau Noum, film musical long-métrage et performance scénique ciné-live qui retrace l'aventure de l'industrie nucléaire soviétique dans l'arctique.

Pour clôturer la 7ème édition du Tremplin poétique, la bibliothèque a donné carte blanche à Jean-Baptiste Cabaud … qui ne vient pas seul ! Il proposera sur scène un objet poétique mêlant ses textes et son talent de performeur, la musique live de son complice David Champey (Groupe St Octobre) et les images des cinéastes de « cinéma fragile ». Ensemble, ils nous donneront à voir et à entendre « Nouveau Noum », un film musical long-métrage et une performance scénique ciné-live : c’est aussi de la Poésie ! « Nouveau Noum » Nommé d’après Noum, dieu du vent et des grandes tempêtes des populations nomades Nénètses du Nord de la Russie, le film reprend en version poétique et musicale riche les principaux évènements qui, au-dessus du cercle polaire, marquèrent l’exploitation de l’énergie atomique par l’empire Soviétique, puis Russe. Vie et accidents du Lénine, premier brise-glace à propulsion nucléaire au monde, construction de la ville de Poliarnye Zori, explosion spectaculaire de Tsar Bomba au-dessus des montagnes de Nouvelle-Zemble, mise en service programmée de l’Akademik Lomonosov, la première centrale nucléaire flottante du monde destinée aux exploitations Arctiques… Saint Octobre, ce sont les mots et la musique qui disent la Russie et les territoires arctiques, l’industrialisation et la lourdeur nucléaire, la fracture — plutôt que la fission — de l’atome. Cinéma Fragile, c’est l’infime espace entre la ville et l’humain, la feuille qui tremble au vent et le quotidien, la douce nostalgie du futur, un regard particulier et très graphique sur le monde. Les textes forts de Nouveau Noum, à l’esthétique poussée sur ce sujet poétiquement inattendu, lus avec intensité par Jean-Baptiste Cabaud sur les machines électro, très orchestrales et de haute émotion de David Champey, placent résolument Saint Octobre du côté d’une forme musicale très actuelle et font de ce spectacle une expérience cinématographique singulière, une apnée visuelle et sonore dans un univers d’une étrange profondeur, onirique et irréel, à l’esthétique puissante et baroque, hors du temps.… Ce travail commun de Saint Octobre et de Cinéma Fragile a déjà donné lieu à des performances en France et à l’étranger : Berlin, Lituanie…, ainsi qu’à des projections cinématographiques en festivals internationaux de cinéma-poésie : Sadho Poetry Film Fest de New-Delhi, Berlin International Directors Lounge, Photosynthesis Media Arts Festival de San Francisco, Filmhuis Cavia d’Amsterdam… Ce ciné-concert a reçu le label “Sélection du Printemps des Poètes”.

Intervenant(s) :
Saint-Octobre - Groupe de poésie-électro

Des textes forts, à l'esthétique poussée, écrits et lus par le poète Jean-Baptiste Cabaud sur les machines sans concessions de David Champey, guitariste de feu le groupe de brutal jazz KAKODEMON, SAINT OCTOBRE se place résolument du côté d'une poésie très actuelle… Depuis 2011, Saint Octobre travaille en outre en collaboration avec des réalisateurs de films expérimentaux et poétiques, Cinéma Fragile. Le travail commun de Saint Octobre et de Cinéma Fragile donne lieu à des concerts avec projection vidéo live, d'une part, et à des courts-métrages tournant dans des festivals internationaux de cinema-poésie d'autre part : New-Delhi, Berlin… Saint Octobre et Cinéma Fragile réunis, ce sont des concerts avec projections live qui entraînent le spectateur dans une dimension parallèle de sensations visuelles et sonores.

Visiter son site internet

Cinéma fragile - cinéastes

Katia Viscogliosi & Francis Magnenot travaillent en duo depuis 2002. Ils réalisent des films de fiction expérimentale, des essais poétiques, et des documentaires. Ils créent des correspondances, multiplient les liens entre la littérature, la poésie, le cinéma, et tentent de faire des films aussi fragiles que la vie. Ils se reconnaissent dans un poème de Blaise Cendrars : » A l’accéléré, la vie des fleurs est Shakespearienne » ( in L’ABC du cinéma ). Et dans beaucoup d’autres choses. Leurs films ont été vus dans de nombreux festivals internationaux, parmi lesquels : Laceno d’Oro, (Avellino), Napoli film festival, Altofest (Naples), Zebra Poetry film Award, Directors Lounge (Berlin), Visible verse (Vancouver), Cinemed Panorama Expérimental (Montpellier, France), Video art festival Miden (Kalamata, Athènes), Experiments in Cinema (Albuquerque), Sadho Poetry film festival (New Delhi), Cinéma de la littérature, Cinéma nouvelle génération (Lyon), Photosynthesis Media Arts Festival (San Francisco), Cortopotere Film Festival, Focus Sperimentale (Bergamo), Festival International du Film d’Art (FIFAP, Unesco, Paris)

Visiter son site internet

  • Condition d'accès

    Entrée libre dans la limite des places disponibles
    Gratuit

  • Lieu

    bibliothèque de la Part-Dieu
    30 Boulevard Marius Vivier Merle - 69003 Lyon

    Horaires et accès détaillés
  • Renseignement

    04 78 62 18 00

Quoi ?

Où ?