Voir nos conférences filmées

Voici une sélection de vidéos qui se sont déroulées à la Bibliothèque de Lyon

Du droit à la culture aux droits culturels

Agnès Faivre, Monique Sabouret, Marion Navelet, Jean-Michel Lucas, le 19/10/2017

Regarder la vidéo

Télécharger le fichier vidéo

Ecouter la conférence

Télécharger le fichier audio
Dans l’urgence des situations de précarité, il semble parfois difficile de considérer la culture comme essentielle pour les personnes.

Pourtant, nul ne peut être privé de sa liberté de dire le monde, de le rêver, de l'imaginer. Ainsi, au titre des droits humains fondamentaux, chacun a le droit de voir sa culture reconnue ; chacun a le droit de participer à la vie culturelle, comme le rappelle l'article 27 de la Déclaration Universelle des droits de l'homme de 1948. Les droits culturels sont nécessaires car, c'est avec sa culture, que chaque personne "seule ou en commun, se définit, se constitue, communique et entend être reconnue dans sa dignité ».

ATD Quart Monde l’a compris depuis fort longtemps et l’a inscrit dans l’ADN du mouvement. Comme l'a écrit le père Wresinski: "Ce que la misère détruit, la culture le reconstruit".

Or depuis 2015, avec la loi NOTRe, les droits culturels ont été intégrés à la législation française.
Ainsi, les politiques culturelles doivent veiller à ce que chacun puisse disposer de ses droits culturels et, par-là, de ses droits d'accéder à des ressources culturelles lui permettant d'élargir sa liberté effective, de faire des choix autonomes et d'interagir avec les cultures des autres.

Droits culturels signifient "libertés", comme conditions de l’estime de soi, de l’émancipation, de la capacité d'agir un peu mieux avec les autres. Droits culturels signifient aussi "Responsabilités", car nul ne peut être reconnu dans sa culture sans faire les efforts nécessaires pour reconnaître les autres cultures et interagir avec elles. Les droits culturels donnent à la reconnaissance de la liberté et de la dignité de toute personne, une valeur universelle nécessaire pour faire un peu mieux humanité ensemble.

Ainsi, ils transforment le regard sur la lutte contre l’exclusion. Il est urgent qu’ils soient mieux connus et mobilisés pour construire un vouloir vivre ensemble dans une société trop fracturée.

Jean Michel Lucas, consultant en droits culturels, des militants et bénévoles d’ATD Quart Monde, apporteront leur regard et témoignages pour nous éclairer sur le contenu et la pertinence de cette notion.

Cette table ronde est animée par Agnès Faivre, journaliste indépendante.

Intervenants

  • Agnès Faivre, journaliste indépendante. Voir d'autres vidéos de cet intervenant
  • Monique Sabouret, Bénévole ATD Quart Monde.
  • Marion Navelet, Militante ATD Quart Monde.
  • Jean-Michel Lucas, consultant en droits culturels.

Voir aussi

Cette vidéo fait partie du cycle "Questions de société"

Voir toutes les vidéos du cycle "Questions de société"