Voir nos conférences filmées

Voici une sélection de vidéos qui se sont déroulées à la Bibliothèque de Lyon

Mobilisations féministes lyonnaises dans les années 70

Camille Masclet, le 3/11/2021

Regarder la vidéo

Télécharger le fichier vidéo

Ecouter la conférence

Télécharger le fichier audio
Camille Masclet montre la radicalité d’un mouvement qui s’autonomise des partis politiques, la diversité de ses formes et ancrages (quartiers, corps professionnels, orientations sexuelles, théories politiques…), ses liens et ses interpellations internes.

"A l’opposé de sa réputation de cité frileuse et pondérée, Lyon se révèle comme un extraordinaire terrain de radicalité sociale et politique", écrivent les chercheur-euses du Collectif de la Grande Côte dans l'ouvrage Lyon en luttes dans les années 68. Lieux et trajectoires de la contestation (éds. PUL, 2018)

Co-autrice, Camille Masclet, revisitera avec nous l’histoire locale des collectifs féministes de la décennie 70 à Lyon. Les revendications de ce féminisme dit de la « seconde vague » sont caractérisées par une remise en question de la frontière entre privé et public, et fortement marquées par la lutte pour le droit à l’avortement libre et gratuit mais pas uniquement : soutien aux prostituées, accueil des femmes et enfants victimes de violences conjugales, marches de nuit contre les violences sexuelles… Les lieux d’expression et de convivialité non mixtes occupent également une place importante.

Camille Masclet montre la radicalité d’un mouvement qui s’autonomise des partis politiques, la diversité de ses formes et ancrages (quartiers, corps professionnels, orientations sexuelles, théories politiques…), ses liens et ses interpellations internes.

Intervenants

  • Camille Masclet, hargée de recherche au CNRS, rattachée au Centre européen de sociologie et de science politique, chercheuse associée à l’Ined. Ses travaux actuels (2021…) visent à comprendre comment les parcours des enfants, devenus adultes, peuvent avoir des effets socialisateurs sur leurs parents. Son premier cas d’études est celui des personnes LGBT et leurs parents. Elle a co-dirigé plusieurs dossiers et ouvrages, dont : « Chronique bibliographique. Sur le genre » in Sociétés contemporaines (2021/1), dossier « Socialisation (et) politique » in Sociétés contemporaines (2018/4), Enquête sur les militantes et militants des années 1968 en France (éds. Actes Sud, 2018), Lyon en luttes dans les années 68. Lieux et trajectoires de la contestation (éds. PUL, 2018). Elle est notamment l’autrice de « Mixités et non-mixités dans les mouvements féministes des années 1968 en France » in Clio (2017/46) avec Alban Jacquemart, et de « ‘Debout, mères et ménagères !’ Les mobilisations féministes lyonnaises » in Lyon en luttes dans les années 68 (op. cit.).