Voir nos conférences filmées

Voici une sélection de vidéos qui se sont déroulées à la Bibliothèque de Lyon

L’intraitable culpabilité

Michel Villand, Jean-Yves Tamet, Jean-Claude Rolland, Jean-François Daubech, Leopoldo Bleger, N. Amigorena Rosenberg, le 28/02/2009

Ecouter la conférence

Télécharger le fichier audio
Livres cahiers pour la psychanalyse.
Les auteurs de ce numéro des Libres Cahiers pour la Psychanalyse consacré à « L'intraitable culpabilité » s'attachent et à suivre le cheminement chez Freud de cette découverte et à en mesurer les conséquences concrètes tardives dans le traitement psychique. Les deux moments fondateurs de l'œuvre freudienne sont maintenant connus et admis : la découverte que l'activité psychique demeure, pour une part considérable, inconsciente, l'invention d'une méthode, la cure analytique, capable de résoudre les souffrances névrotiques en ouvrant aux désirs infantiles un accès à la parole. Cette œuvre, avec beaucoup d'autres, a donné sa marque propre à la pensée contemporaine. Ces deux acquis majeurs - l'inconscient, la méthode - ont bouleversé, et la connaissance de l'esprit, et la pratique du soin psychique ; mais bien d'autres révolutions de la représentation que l'homme a de lui-même en ont découlé, dans un enchaînement aussi logique qu'infini, et à retardement : non seulement l'homme doit accepter qu'une part de son être propre lui soit inaccessible, qu'il n'a pas naturellement les moyens de reconnaître les désirs œdipiens qui sont à l'origine de sa souffrance morale ; mais il doit aussi refonder un certain nombre de conceptions concernant la vie spirituelle et l'exigence éthique, conceptions issues de la tradition ancestrale, donc lourdes de préjugés et lestées de croyance. Comme en son temps la révolution copernicienne, comme la science en général et de tout temps, la psychanalyse inflige à l'homme un démenti radical des idéaux religieux qui bercent ses rêveries infantiles. Ainsi de la culpabilité qui, par son inscription judéo-chrétienne, donc depuis toujours, accompagne l'homme occidental, avec sa familiarité et son malaise entêtants et ininterrogeables : la culpabilité dans sa relation à la faute, au péché, au mystère de la divinité…

Intervenants