Voir nos conférences filmées

Voici une sélection de vidéos qui se sont déroulées à la Bibliothèque de Lyon

Entre obéissance et conscience, les Jésuites de la première modernité (16e -17e s.)

Silvia Mostaccio, le 26/09/2013

Regarder la vidéo

Télécharger le fichier vidéo

Ecouter la conférence

Télécharger le fichier audio
"Et chacun se persuadera que ceux qui vivent sous l'obéissance doivent se laisser mener et diriger par la divine Providence au moyen des Supérieurs, comme s'ils étaient un cadavre qui se laisse mener n'importe où (…) en tenant pour certain qu'il se conformera par là à la volonté divine, plus que par toute autre chose qu'il pourrait faire en suivant sa volonté propre et un jugement différent" (Ignace de Loyola, Constitutions de la Compagnie de Jésus, n° 547).

Perinde ac cadaver… Le tournant du 16è et du 17è s. voit le devoir d’obéissance et ses limites s’imposer en tant que question fondamentale dans les débats interne aux cours desquels s'élabore l’identité jésuite. Dans les mêmes années, les conflits entre Etats et Eglise, ainsi que la Réforme protestante imposent une profonde réflexion anthropologique, théologique et politique pour intégrer les divers devoirs d’obéissance des sujets dans un système hiérarchique en cours de définition.

En outre, une nouvelle autorité est en train de revendiquer sa propre juridiction : la conscience individuelle. Ecoutée, façonnée et contrôlée, entre autre, par la pratique des Exercices Spirituels ignatiens, la conscience devient un élément essentiel de la négociation entre autorités externes et individu. L’obéissance jésuite peut donc être appréhendée comme un objet de travail pour l'historien, et permettre de comprendre comment se construit la société de la première modernité.

Intervenants

  • Silvia Mostaccio, professeur d’histoire moderne à l’université catholique de Louvain, étudie le rôle des éléments religieux dans les constructions identitaires de la première modernité, à travers l'histoire intellectuelle et du genre. Elle interroge également l’articulation des différents devoirs d’obéissance des sujets et la notion, émergente, de conscience individuelle..