Voir nos conférences filmées

Voici une sélection de vidéos qui se sont déroulées à la Bibliothèque de Lyon

Manuscrits syriaques de la Bibliothèque municipale de Lyon

Françoise Briquel-Chatonnet, le 15/12/2017

Regarder la vidéo

Télécharger le fichier vidéo

Ecouter la conférence

Télécharger le fichier audio
On appelle « syriaque » la forme de la langue et de l'écriture araméenne qui s’est formée à Édesse, actuelle Sanl? Urfa en Turquie. Elle a été utilisée par les chrétiens du Proche-Orient de la Méditerranée jusqu’au Sud de la Turquie et au plateau iranien, et dans leurs missions en Asie jusqu'en Chine et au Sud de l'Inde. Aujourd’hui encore, c’est la langue culturelle et liturgique de cinq Eglises différentes : Église syriaque orthodoxe, Église syriaque catholique, Église maronite, Église apostolique de l’Orient et Église chaldéenne. A côté des littératures chrétiennes latine et grecque, la littérature syriaque est la troisième en importance pour l’Antiquité et le Moyen Âge. Riche et variée, elle a joué un rôle essentiel dans la transmission de la culture classique au monde arabo-musulman, ce qui a permis son retour vers le monde latin.

Les textes syriaques ont été transmis par la copie manuscrite depuis les origines jusqu’au début du XXe siècle. Le plus ancien manuscrit daté et conservé a été copié en 411 de notre ère mais les plus anciens textes chrétiens syriaques remontent au IIe siècle. Si l’imprimerie a été introduite pour la première fois en Orient au XVIIe siècle, à Qozhaya au Liban, on a longtemps continué à copier les manuscrits soit pour l’usage local, soit à la demande des savants occidentaux.

La bibliothèque municipale de Lyon ne conserve que deux manuscrits syriaques mais ils sont particulièrement précieux et importants, par leur date ancienne et leur contenu. L’un d’entre eux se distingue par l’emploi d’un colophon, c’est à dire la note ajoutée par le copiste à la fin de son travail pour « signer » son manuscrit, dater la copie et donner des indications concernant le lieu de la réalisation ou les commanditaires. Copié à Jérusalem pendant les croisades, ce manuscrit donne un aperçu très vivant de la situation des communautés chrétiennes locales sous domination des Latins.

Intervenants

  • Françoise Briquel-Chatonnet, Directrice de recherches au C.N.R.S et femme scientifique de l'année, prix Irène Joliot-Curie 2016 .

Voir aussi

Documents en relation avec cette conférence

livre Les peintres de Lyon autour de 1500

Les peintres de Lyon autour de 1500

Tania Lévy

- Rennes : Presses universitaires de Rennes, 2017 (01-Péronnas) (Impr. SEPEC) [1656]