A propos de la Bibliothèque municipale de Lyon

Les bibliothèques municipales de la Ville de Lyon sont un service public ayant pour but de contribuer aux loisirs, à l’information, à l’éducation et à la culture de tous.

Après Charlie

Éditorial de Gilles Eboli, publié dans TOPO, le magazine des bibliothèques (mars-avril 2015)

Un élan historique a eu lieu le 11 janvier 2015 en hommage aux victimes des tueries de Charlie Hebdo et de la supérette casher de la Porte de Vincennes. À l’appel du Président de la République, quatre millions de personnes ont défilé à travers la France, plus de 300 000 à Lyon, une des mobilisations les plus fortes pour dire leur indignation, contre la barbarie.

Désormais est ouvert l’après 11 janvier qui nous interroge tous et singulièrement la Bibliothèque. Dès le 7, la BmL a réagi à travers son site web, ses collections, ses équipes naturellement : lieu de la liberté d’opinion et d’expression, lieu de la diversité et du vivre ensemble, la Bibliothèque est interpellée dans sa nature même, à Lyon dans son projet même. Centré sur l’ambition d’une bibliothèque citoyenne où les habitants de la cité peuvent partager leur lecture du passé, leur compréhension du présent, se projeter ensemble vers un futur commun, le projet d’établissement de la BmL se doit aujourd’hui de baser plus encore son projet culturel sur la défense et l’illustration des valeurs essentielles liées à cette ambition. Aussi, dès aujourd’hui, inscrivant notre « je suis Charlie » dans la durée, travaillons-nous sur le thème de la démocratie, ses enjeux, ses questions : une information régulière sera donnée dans TOPO à ce sujet. Est-ce à dire que ces axes de travail sont nouveaux pour la Bibliothèque ?
Naturellement non, et j’en veux pour preuve les principaux rendez-vous couverts par ce numéro : tout d’abord, bien évidemment, la commémoration du centenaire du génocide des Arméniens avec l’exposition de photographies de Rajak Ohanian, « Alep 1915… Témoignages », dénonciation de tous les génocides, que la BmL proposera à la Fondation Bullukian du 5 mars au 16 mai en partenariat avec la Fondation et le Centre National de la Mémoire Arménienne. Mais la présence de la BmL à « Écrans mixtes » sur les questions du genre et de la sexualité, et aux Bobines du sacré sur le fait religieux participe elle aussi du même mouvement. Et que dire enfin des actions destinées aux jeunes publics ? 2015 marque le 10e anniversaire du « PPL », notre « Printemps des Petits Lecteurs » destiné aux 0-6 ans (du 4 mars au 4 avril dans les bibliothèques) : les enjeux du livre dans cette tranche d’âge ne sont plus à démontrer ; au-delà non plus, c’est encore l’enjeu de la célébration, nationale elle aussi, des 50 ans de l’École des Loisirs, le grand éditeur jeunesse, fabricant de rêves, d’humour, de poésie, bref grand enchanteur du monde.

Que cet Incroyabilicieux anniversaire : 50 ans de création à l’école des loisirs (bibliothèque Part-Dieu du 11 avril au 22 août) ouvre par son invitation au bonheur, l’après Charlie d’une bibliothèque, qui est donc Charlie par nature : œuvrons ensemble pour qu’elle le soit encore plus et encore mieux.

Gilles Éboli, directeur de la Bibliothèque municipale de Lyon