Bibliothèque du 5e Point du Jour

La BML vous informe... : Travaux de rénovation, d'automatisation des prêts et retours, nouvelles bibliothèques...le réseau évolue ! Plus d'information

La rose dans tous ses éclats

La bibliothèque du Point du Jour a réalisé une exposition sur la rose dans la peinture, la sculpture, la soie lyonnaise et la botanique grâce aux collections de la Bibliothèque municipale, du Musée des beaux-Arts, du Musée des Tissus de Lyon et du parc de la Tête d’or.
Cette exposition a été présentée du 26 mai au 6 juin et s’inscrit dans le cadre du Festival mondial des Roses organisé à Lyon d’avril à octobre 2015.

Peu de Lyonnais se souviennent que Lyon fut la capitale de la rose de 1850 à 1914. Pourtant de nombreuses traces impriment notre ville de ce passé glorieux.

L’histoire de la rose à Lyon commence grâce à l’impératrice Joséphine qui fit don d’une partie de sa collection de roses à la Ville.

C’est le jardin des plantes qui accueillit cette donation. Les élèves de « l’école de fleurs » des Beaux-arts de Lyon s’en inspirèrent pour créer des motifs de roses réclamés par les soyeux lyonnais, car la rose était de plus en plus recherchée dans l’habillement et l’ameublement.


Pullman Orient Express de Meilland, collection du Parc de la Tête d’or

Le climat de la région lyonnaise a favorisé la culture de la rose. Le PLM, la ligne de chemin de fer reliant Lyon à Paris, a facilité son commerce. Il ne manquait plus que la science et la créativité des rosiéristes pour transformer la capitale des Gaules en capitale de la rose. Les grands rosiéristes lyonnais ont ainsi marqué l’histoire de la rose de leurs grandes découvertes comme Madame Plantier (la première rose lyonnaise), La France (première hybride de thé), soleil d’or (première rose de couleur jaune), …


Rosier des Indes commun, extrait de "Les Roses" de P. J. Redouté

Pierre-Joseph Redouté, surnommé le « Raphaël des fleurs », a publié « Les Roses » de 1817 à 1824. Il a réalisé 150 gravures de roses faisant partie de la collection de la Malmaison. La Bibliothèque municipale de Lyon détient un des rares exemplaires de cet ouvrage.

Roman de la Rose, XIVe siècle

Mais la représentation de la rose est plus ancienne. On retrouve cette fleur dans des enluminures comme dans le manuscrit du « Roman de la rose » dont la bibliothèque de la Part-Dieu possède un spécimen.

Pour en savoir plus :

Fleurs de Lyon : 1807-1917 : exposition, Lyon, Musée des beaux-arts, Palais Saint-Pierre, juin-septembre 1982

Peintures de fleurs de l’Ecole lyonnaise : XIXe-XXe siècles : exposition, Musée des beaux arts de Lyon, 1979 / textes d’Elisabeth Hardouin-Fugier et Etienne Grafe

Guide de la rose à Lyon, dans le Rhône et en Rhône-Alpes / Pierrick Eberhard ; translation by Myriam Roulleau

La fleur à Lyon hier et aujourd’hui / Elisabeth Hardouin-Fugier et Jean-Claude Gauthier

La rose dans les arts lyonnais du XIXe siècle / Noémie Elicaste

Le sens caché des fleurs : symbolique et botanique dans la peinture du XVIIe siècle

La peinture de fleurs / Joséphine Le Foll

La guirlande de roses dédiée aux dames lyonnaises / Marceline Desbordes-Valmore ; illustré par A. Flandrin

Mes roses au jardin : guide pratique de la rose / Pierrick Eberhard

Encyclopédie des roses / Charles et Brigid Quest-Ritson, The Royal Horticultural Society

Il était une fois... la rose à Lyon, Points d’actu, Bibliothèque municipale de Lyon

Musée des Beaux-Arts de Lyon

Musée des tissus et des arts décoratifs de Lyon