Bibliothèque mobile : le bibliobus

La BML vous informe... : Travaux de rénovation, d'automatisation des prêts et retours, nouvelles bibliothèques...le réseau évolue ! Plus d'information

Arch&show : et si vous montiez une expo ?

Retour sur le projet « Arch&show » et l’exposition élaborée par des habitants du 5e arrondissement, dévoilée et animée avec succès lors des Journées Européennes du Patrimoine du 19 et 20 septembre dernier. Une aventure réalisée grâce à des partenaires complices : MJC du 5e, Service archéologique (SAVL), Musée gallo-romain de Fourvière (MGR) et Bibliothèque municipale de Lyon.

arch&show {JPEG}Une fois par mois depuis janvier, une des structures participantes, a accueilli les habitants du 5ème arrondissement pour travailler sur la mise en valeur de leur territoire. La découverte des édifices de spectacles de l’antiquité à aujourd’hui, a servi de trame aux échanges, nourri les imaginaires et enrichi les esprits en coupant court à de nombreuses idées reçues.
En effet, le statut du gladiateur s’apparente davantage à celui d’une star qu’à un esclave. L’amphithéâtre est un double théâtre et donc une structure fermée qui accueille les combats en tout genre, bête sauvage, naumachie, mirmillon…
Le théâtre est le lieu où se jouent les comédies et les tragédies et l’odéon avec des dimensions plus petites et un toit ouvert inamovible privilégie l’acoustique pour les lectures, les déclamations et la musique.
Les jeux du cirque {JPEG} Le cirque, dont les vestiges se situent sous le cimetière de Loyasse garde encore de nombreux secrets qui alimenteront sans doute un jour le patrimoine antique lyonnais. Une mosaïque retrouvée dans le quartier d’Ainay et conservée au MGR, représente les courses des quadriges.

Mais l’archéologie en « mode médiation », c’est beaucoup plus. Que faire de ces connaissances au XXIè siècle, dans une ville tournée vers l’avenir et soucieuse de son histoire. Le cirque n’est-il pas le pendant de nos stades de foot ? Et l’Opéra qui rappelle les fondements des représentations dramatiques des tragédies antiques… Bien d’autres lieux de spectacles raisonnent de manière singulière à travers les siècles.
L’enjeu était de monter ensemble une exposition mettant en valeur les éléments qui ont le plus marqué les participants lors des échanges et des visites avec un message à la fois compréhensible et stimulant. Une initiation à la scénographie a été proposée pour interroger la signification d’une œuvre et son agencement au sein du parcours d’exposition. Pour aussi montrer l’importance de dérouler le sujet selon une logique bien définie et de recréer une ambiance dans laquelle tous les objets exposés sont liés.
Au final, un ensemble de texte et d’objets ont été présentés selon un fil conducteur mettant en perspective passé et présent, et les participants ont chacun commenté leurs contributions et constructions (maquettes, jeux). Les explications dispensées par ces nouveaux médiateurs ont contribué à rendre convivial le parcours proposé et à donner des pistes de lecture aux visiteurs. atelier maquette {JPEG} Aucun public n’a été oublié : à chaque âge sa sensibilisation. Pendant que les enfants pouvaient être accompagnés sur la construction d’une maquette à ramener chez eux !!, les adultes pouvaient apprécier une élévation d’un théâtre et son fonctionnement artistique et social. Un jeu de magnets sur les animaux de l’antiquité a diverti petits et grands...

La réussite de ce projet et le cheminement passionnant qui lui a permis de voir le jour, nous invite à prolonger l’expérience en faisant tourner et vivre l’exposition dans les lieux partenaires. Tout un programme à venir !... Nous espérons vous y rencontrer.