La BML vous informe... : Travaux de rénovation, d'automatisation des prêts et retours, nouvelles bibliothèques...le réseau évolue ! Plus d'information

Au bord du monde

Projection-rencontre le samedi 13 décembre à 14h30

Sans-abri, ils hantent trottoirs, ponts et couloirs du métro, au bord d’un monde où la société ne protège plus. Ils nous font face, ils nous parlent.
Projection suivie d’une rencontre avec le réalisateur Claus Drexel

La nuit tombe. Le Paris « carte postale » s’efface doucement pour céder la place à ceux qui l’habitent : Jeni, Wenceclas, Christine, Pascal et les autres. A travers treize figures centrales, Au bord du monde dresse le portrait, ou plutôt photographie ses protagonistes dans un Paris déjà éteint, obscurci, imposant rapidement le contraste saisissant entre cadre scintillant et ombres qui déambulent dans ce théâtre à ciel ouvert.

Claus Drexel, réalisateur :

Depuis des années, j’étais poursuivi par l’envie d’aller à la rencontre des sans - abri de Paris, ces fantômes qui hantent les trottoirs de la ville et les couloirs du métro, omniprésents mais invisibles aux yeux de celui qui passe sans s’arrêter.
Je cherchais à savoir ce que ces personnes ont à dire sur le monde et ce qu’elles pensent de la vie. Plus qu’une réponse à une curiosité médiatique sur la raison qui les a amenés à la rue, je voulais leur donner la parole, tout simplement.

Rencontre avec Claus Drexel à l’issue de la projection

AU BORD DU MONDE
2013 ; 98 minutes

- Grand Prix du festival du Film Francophone de Tübingen (2013)
- Grand Prix (documentaire) Festival de Nador (2014)
- Grand prix de la critique FIPRESCI – Festival international du documentaire de Thessalonique (2014)

En partenariat avec le Festival À Nous de voir – Cinéma et Sciences d’Oullins