Médiathèque du Bachut

La BML vous informe... : Travaux de rénovation, d'automatisation des prêts et retours, nouvelles bibliothèques...le réseau évolue ! Plus d'information

préavis de grève national : En raison d'un préavis de grève national déposé du 20 au 30 juin 2017, nous vous informons que les services de la bibliothèque risquent d'être perturbés. Plus d'informations le jour même sur notre site Internet à partir de 10h.

Favoriser le rétablissement dans les troubles psychiques

Les personnes ayant des troubles psychiques sévères présentent très fréquemment des difficultés d’insertion sociales et professionnelles. Celles-ci peuvent être la conséquence de leur pathologie ou celles de troubles associés (troubles cognitifs, mauvais appropriation de la maladie ou de son traitement, difficultés relationnelles, etc.). La réhabilitation psychosociale permet de faire prendre conscience à ces personnes de leurs possibilités, de renforcer leurs capacités préservées et de les accompagner vers la réussite d’un projet concret. Ses principes et ses outils ont été présentés au grand public le mercredi 22 mars après midi à la médiathèque du Bachut dans le cadre de la semaine d’information sur la santé mentale.

Plus d’une trentaine de personnes ont pu échanger ce mercredi 22 mars avec 3 membres de l’équipe du Centre ressource de réhabilitation psychosociale et de remédiation cognitive :
le professeur Nicolas Franck, Marianne Reynaud (éducatrice spécialisée) et Aurélie Pelade (chargée d’insertion). Tous trois étaient venus exposer les principes et les outils utilisés pour accompagner les personnes atteintes de troubles psychologiques sévères vers le rétablissement et la réussite de leur projet concret d’insertion sociale.

Après une présentation des pathologies prises en charge (schizophrénie, syndromes du spectre autistique, troubles bipolaires), la notion de rétablissement a été abordée.

Le rétablissement est une attitude, une manière de prendre conscience au fil de la journée et d’affronter les défis qui se présentent à moi. [...] Savoir ce que je ne peux pas faire me permet de mieux voir les nombreuses possibilités qui s’offrent encore à moi.
Patricia Deegan, 1996

Puis ont été présentées les trajectoires de réhabilitation proposées aux patients (soins de réhabilitation, réhabilitation sociale, réhabilitation professionnelle).

En PJ le diaporama présenté lors de la rencontre