A propos de la Bibliothèque municipale de Lyon

Les bibliothèques municipales de la Ville de Lyon sont un service public ayant pour but de contribuer aux loisirs, à l’information, à l’éducation et à la culture de tous.

Le neuf et l’ancien

Éditorial de Gilles Éboli, directeur de la Bibliothèque municipale de Lyon publié dans TOPO octobre-décembre 2017, le magazine des Bibliothèques de Lyon.

Grand remue-ménage (et méninges) pour une exceptionnelle rentrée 2017.
Tout d’abord (…et enfin, après un grand retard dû à des problèmes de bâtiment), la nouvelle bibliothèque du réseau lyonnais : nom de code « Lacassagne », nom de baptême officiel « bibliothèque Marguerite Yourcenar » - 12 agents, 1000 m², 22 000 documents et de nouveaux services. Avec elle se clôt le premier volet « proximité et territoire » de notre projet d’établissement : trois nouvelles médiathèques, d’un modèle nouveau, complétant le réseau lyonnais. Faut-il encore dire, à l’heure où en France comme à l’étranger, des bibliothèques doivent fermer, la singularité du projet lyonnais ? Projet d’autant plus singulier que le deuxième volet territorial s’ouvre lui pour la lecture publique avec cette fois-ci la Métropole : 40 bibliothèques métropolitaines mises en réseau à compter du 1er janvier 2018 avec les 16 bibliothèques lyonnaises, voilà le projet soumis cet automne aux élus des deux collectivités, un vaste programme donc, de grandes et belles perspectives pour les usager-e-s métropolitain-e-s, un pas important pour l’accès aux savoirs sur notre territoire.
Nouveauté encore avec le lancement d’une carte enfant culture avec cette ambition pour les jeunes publics aussi d’un accès aux savoirs élargi. Mais cette ambition n’est pas nouvelle : pour preuve notre Automne des Gones qui entame fièrement sa neuvième saison avec un thème « qui va bien » pour la rentrée : l’humour et le rire. Cette ambition c’est aussi celle que porte pour tous les publics notre Heure de la découverte, constamment renouvelée et enrichie depuis des années par cette volonté qui anime la BmL de partager toujours mieux l’exceptionnel patrimoine qui lui a été confié et qu’elle continue de bâtir. Faut-il ici aussi préciser que cette volonté anime aussi bien la bibliothèque de la Part-Dieu que toutes les bibliothèques du réseau ? Non bien sûr comme nous le montrent les rendez-vous déjà traditionnels mais toujours renouvelés eux-aussi de la médiathèque de Vaise (Gourmandises, Journées des Auteurs de Théâtre), de la médiathèque du Bachut (Festival Itinérances tsiganes)… et de tous les autres points du réseau, neufs et anciens.

Gilles Éboli, directeur de la Bibliothèque municipale de Lyon