A propos de la Bibliothèque municipale de Lyon

Les bibliothèques municipales de la Ville de Lyon sont un service public ayant pour but de contribuer aux loisirs, à l’information, à l’éducation et à la culture de tous.

Plus que jamais, la BmL

Éditorial de Gilles Éboli, directeur de la Bibliothèque municipale de Lyon publié dans TOPO le magazine des Bibliothèques de Lyon de septembre - octobre 2020

L’habituelle effervescence des rentrées sera-t-elle de mise pour cet automne 2020 ? Rien de bien certain et nous restons pour l’heure (mi-août) suspendus aux évolutions de l’épidémie et aux protocoles sanitaires qui les accompagnent.

À partir du 11 mai et du déconfinement, la Bibliothèque a progressivement préparé et opéré sa réouverture, élargissant son offre au fur et à mesure que le contexte le permettait : prêt/retour seulement le 2 juin, puis plus de services à compter du 30 juin (consultation sur place, périodiques, ordinateurs), horaires habituels le 25 août : la fréquentation a suivi ces évolutions, d’abord modeste (30 % seulement après le 2 juin) puis plus large (75 % début août). L’occasion a ainsi été donnée de voir combien le modèle d’une bibliothèque lieu de vie s’était imposé, en espérant qu’avec le dernier étage de la fusée, c’est-à-dire la reprise de l’action culturelle, la pleine fréquentation d’avant covid sera de retour.

Aussi, malgré les incertitudes, la BmL a-t-elle résolument préparé cette rentrée 2020 avec notamment deux expositions, ouvertes cet été, sur lesquelles il faut revenir. Avec Sous la main de qui aurait l’audace, un hommage est rendu au travail exemplaire d’un éditeur-typographe d’exception, Cheyne, fidèle soutien des écritures poétiques (mais pas que, rappelons que Cheyne est aussi l’éditeur de Matin brun). Que la Bibliothèque soit le lieu de cette mise en avant, quoi de plus logique et nécessaire ? Quoi de plus logique et nécessaire encore que cette interrogation sur notre patrimoine urbain et son devenir que constitue l’exposition Tony Garnier : et maintenant ? avec les photographies d’Anne-Sophie Clémençon : la Bibliothèque est aussi le lieu de mémoire et de débat de la Cité, sur tous les sujets qui construisent ses identités et leurs évolutions.

La bibliothèque plus que jamais ? D’autres modes d’action, d’autres modèles de bibliothèques devront sans doute voir le jour, notamment après (ou avec) la crise du covid. Sans doute aussi en accompagnement du programme de la nouvelle équipe municipale élue en juin dernier : ce sera la tâche de mon successeur puisqu’à compter du 1er octobre prochain je ferai « valoir mes droits à pension » (la retraite !). L’occasion pour moi avec ce dernier édito de TOPO de dire le privilège et la fierté qu’aura été pour moi cette direction de la BmL, de souhaiter à mon successeur, Nicolas Galaud, le plus grand succès possible avec les magnifiques équipes de la BmL et à vous, chers « lecteurs bénévoles » pour paraphraser Stendhal, le plus bel usage, plus que jamais, de votre BmL préférée !

Gilles Éboli, directeur de la Bibliothèque municipale de Lyon