Grainothèque à la bibliothèque

Les grainothèques permettent le troc de semences.
Vous pourrez échanger et emprunter librement des graines de fleurs, de légumes, d’aromates.
Chaque grainothèque a une vie différente, selon ses utilisateurs.

Une grainothèque, pourquoi ?

© tzahiV / Istock.com {JPEG}Les graines peuvent se prêter et se rendre… tout comme les livres !
Elles trouvent donc logiquement leur place en bibliothèque :
-  pour la gratuité dans un monde où tout s’achète. Les graines restent des ressources naturelles !
-  pour un entretien citoyen de la biodiversité cultivée
-  pour des semences adaptées à notre territoire
-  pour retrouver localement les variétés adaptées et les partager ensemble !
-  pour que tout le monde puisse se réapproprier la question de la semence, échanger les savoir-faire. Et reprendre en main notre héritage !

Comment s’y prendre ?

Les graines sont précieuses, EMPRUNTEZ et SEMEZ à la mesure de votre jardin, votre balcon ou votre rebord de fenêtre. Prenez celles que vous êtes sûr de planter.

1 graine = 1 plant
50 graines = 50 plants

RÉCOLTEZ vos graines à maturité.

ÉVITEZ les croisements indésirables :
-  très facile : tomate, salade, haricot et la plupart des fleurs annuelles
-  avec des techniques simples : la grande famille des courges
-  un peu plus compliqué : les choux, les bisannuelles comme la plupart des légumes racines (carottes, betteraves, etc.)

DÉPOSEZ des graines bio et reproductibles (ne pas introduire de semences F1 et F2) dans un sachet, à disposition dans chaque grainothèque.
Pas besoin d’en mettre trop. Vous pouvez faire plusieurs sachets.

NOTEZ sur le sachet : nom de l’espèce, variété, année et lieu de récolte, mois du semis et de la récolte et votre prénom.

RAPPORTEZ-LES à la grainothèque de la bibliothèque la plus proche de chez vous.

Venez découvrir les grainothèques installées dans sept bibliothèques de Lyon :

  • BM Part-Dieu (Jeunesse)
  • BM 3e Lacassagne
  • BM 5e Point du Jour
  • BM 6e
  • BM 7e Gerland
  • Médiathèque Bachut
  • BM 9e Saint-Rambert

Quelques conseils

Récolte

. noter la date de récolte et le nom de la plante ou de la fleur afin de savoir ce que l’on plante l’année suivante
. choisir les légumes ou fleurs les plus robustes et en bonne santé
. récolter sur plusieurs pieds, afin que les graines ne soient pas toutes issues de la même plante
. ramasser un légume bien mûr (il y aura 50% de graines en plus !)

Matériel pour semer

. graines
. contenants (pots de yaourt, gobelets, boîtes de conserve, boîtes d’œufs, barquettes, bouteilles de lait…)
. terreau (ou du substrat, un mélange de terreau, compost et sable de rivière)
. eau en spray ou brumisateur
. étiquettes
. tessons de tuiles ou cailloux, gravier ou billes d’argile ou coquilles d’escargot /de moule / de noisettes
. semoir à graines

Préparation

Pour les graines ayant une enveloppe très coriace, les faire tremper dans l’eau la veille du semis. Faire des trous de drainage au fond du pot. Placer un tesson ou recouvrez le fond de la caissette d’une couche de graviers ou de billes d’argile de 2 cm d’épaisseur, pour assurer un bon drainage. Recouvrir de terreau ou de substrat.
À savoir  : le compost est beaucoup plus riche que le terreau, mais seul il peut brûler vos semis. Éviter les terreaux de tourbe.

Semis

Semer les graines une à une. Espacer-les de 4 ou 5 cm en tous sens. Saupoudrer ensuite d’une fine couche de terreau, soit 1 à 3 cm. Tasser la surface avec le plat de la main ou à l’aide d’une petite planche en bois.

Étiquettes

Pour reconnaître les variétés au moment du repiquage (déplacement des petits plants dans un bac plus grand et adapté à la plante adulte ou en pleine terre).

Arrosage

Placer le tout dans une pièce lumineuse et chaude de la maison. Le semis doit toujours être humide mais pas détrempé pour éviter les risques de pourriture. Il n’est pas nécessaire d’arroser tous les jours. Vous pouvez tester avec le doigt : si le terreau est humide à hauteur d’une phalange, inutile d’arroser !


Ressources

Au niveau local


Secteur de la ville de Lyon
Passe jardin - réseau des jardins partagés d’Auvergne-Rhône-Alpes

3ème Lacassagne
Les défricheurs du Zénith

Secteur Saint-Rambert
Jardin associatif Saint Didier au Mont d’Or
Site de compostage Saint-Rambert Ile Barbe
Jardin partagé Saint-Rambert Ile Barbe
Lycée horticole de Dardilly

6ème
Eco jardin des part’âges - jardin partagé et composteur

7ème Gerland
L’Oasis de Gerland

Au niveau national ou régional

  • L’association Partageons les jardins ! - anime un réseau de jardins collectifs et individuels
  • Graines de troc - plate-forme en ligne où chacun peut proposer et échanger ses graines, en constituant tous ensemble une collection commune
  • From seed to seed - Films pédagogiques sur la production de semences