Bibliothèque du 2e

Ressource numérique LeKiosq indisponible : Suite à une mise à jour informatique, l'accès à la ressource numérique {{LeKiosq}} est impossible pendant une durée indéterminée.

Exposition LES DIGITALES, Claudie Lenzi – du 25 octobre au 24 novembre 2018

Actuellement à la bibliothèque du 2ème arrondissement, l’exposition LES DIGITALES, présente en (petite) partie l’œuvre de Claudie Lenzi, artiste multimédia, poète, performeuse, et cofondatrice des éditions Plaine page.

LES DIGITALES est un ensemble de machines à écrire fabriquées dans le blanc de la cire et celui du plâtre par Claudie Lenzi, afin de faire cohabiter deux matières opposées, l’une dure et sèche, l’autre tendre et visqueuse.
Ces objets moulés, doux, solides, désuets, détériorés, questionnent « le corps dans ses fonctions sensorielles, dans ses rapports à l’oreille et à l’écoute, à la peau et au toucher, à la parole et à la bouche » en même temps qu’ils sont une évocation de la mémoire ouvrière.


Sorte de squelettes de têtes humaines machinisés, on ne peut s’empêcher, en les voyant, de penser au titre du roman de William S. Burroughs, La machine molle, mais aussi aux œuvres de Bernard Heidsieck, poète du son et de l’action, réalisées à partir d’amorces de bandes son pour magnétophone Revox.
Avec ces espaces-temps réinventés : le ruban de carbone représentant le temps et la feuille l’espace, qui se côtoient : des machines à écrire des années 60 dans une bibliothèque en 2018, l’artiste « souligne que le présent de notre société de surconsommation et de surproduction fait déjà partie d’un passé à ranger : tout objet fabriqué qui arrive sur le marché est déjà obsolète pour laisser place à de nouveaux produits. »
Au-delà de cette volonté il faut également voir dans l’ensemble de son travail, la nécessité d’inscrire dans ses œuvres, le langage comme matériau, donnant corps aux mots et à leur polyphonie.
Claudie Lenzi nous donne à voir ce que, en bon entendant, nous sommes incapables d’entendre comme Eric Blanco nous ouvre une fenêtre sur la poésie contemporaine en nous montrant les livres et les machines à sons qu’ils fabriquent aux éditions Plaine page (voir vidéo*).

*Vidéo réalisée lors de la soirée Pleins feux sur les éditions Plaine page durant laquelle Claudie Lenzi a réalisé l’une de ses performances et Pauline Catherinot a lu des extraits de No Wonderland.