Bibliothèque du 4e Croix-Rousse

Carte postale#3 : les pépites d’un cercle de lecture en visio-conférence

Oui ? Ah bonjour ! Oh coucou ! Mais je ne vous vois pas, ah si c’est bon... Ah non vous avez disparu... Ouf ça remarche ! Oh mais on s’entend mal...

Quelques déboires et réglages plus tard, nous voici réuni-es. Après une rencontre annulée abruptement le samedi 14 mars et plus de 21 jours de confinement, il était de sympathique de se retrouver.

Lors de cette visio-conférence, le constat de nos participant-es sur la lecture en cette période de confinement est la difficulté de se concentrer, et l’envie de se tourner vers des lectures plus légères : relire les bandes dessinées d’Uderzo ou les romans d’Agatha Christie entre autres.

Après une bonne heure de discussion, entre prise de nouvelles des un-es et des autres, et des échanges de livres programmés dans le quartier, en tout respect des mesures de distanciation...

...Voici quelques pépites récoltées durant la séance :

L’enfant de sable / Tahar Ben Jelloun
Une lecture comme un conte. (Christine)

Civilizations / Laurent Binet
Dense, très bien écrit, mais demande une attention soutenue. (Christine)

Mathématiques congolaises / In Koli Jean Bofane
Un thriller politique sur la manipulation, complexe, bien écrit, et tout s’éclaire quand enfin tout se recoupe. (Marie-Christine)

Ainsi parlait ma mère / Rachid Benzine
Dans une veine plus autobiographique et intimiste que son essai sur le djihadisme Nour, pourquoi n’ai-je rien vu venir ? (Geneviève)

J’ai couru vers le Nil / Alaa El Aswany
Le plaisir de la foisonnante écriture d’El Aswany sur la révolution égyptienne. (Geneviève)

L’empreinte / Alex Marzano-Lesnevich
Sur la justice américaine, les secrets de famille. Remarquable. (Geneviève).

La lecture de la presse occupe aussi beaucoup nos membres. Deux articles ont retenu leur attention :

L’écrivaine Arundhati Roy livre un regard cru sur la tragédie à grande échelle qui a lieu dans l’Inde frappée par la pandémie de Covid-19 et pointe la responsabilité du gouvernement de Narendra Modi :
Arundhati Roy : « En Inde, le confinement le plus gigantesque et le plus punitif de la planète » Le Monde, mercredi 08 avril 2020.

Florence Aubenas, grand reporter au « Monde », a passé les onze premiers jours de la période de confinement aux Quatre-Saisons, un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes de Bagnolet, en Seine-Saint-Denis. Face à la progression de l’épidémie, le personnel de la maison de retraite tente de faire face, entre peur et abnégation :
« En Ehpad, la vie et la mort au jour le jour » Le Monde, mercredi 01 avril 2020.

Pour accéder à ces articles, rendez-vous là

Échanges et conseils de lectures sur un forum :

Et puis pour tout vous dire, un premier contact a été établi par l’intermédiaire d’un forum de discussion où chacun-e partage des références, titres de livres, liens vers des sites web, et commente à volonté.

« L’autre moitié du soleil de Chimamanda Ngozie Adichie
J’ai beaucoup aimé l’histoire et l’écriture (mais il s’agit d’une traduction !). La jumellité et l’Histoire politique de leur pays, le Nigéria, permettront à deux sœurs de dépasser leurs différends. Vraiment super ! » (Murielle)

« J’en profite pour ranger et désherber ma bibliothèque et je fais des découvertes de livres jamais lus ou retrouvailles avec des lectures anciennes et oubliées : Graham Greene, Italo Calvino, Michel Tournier, Pascal Lainé, incontournable Proust... » (Pierre)

« Je suis immergée actuellement dans un gros livre que je réservais à un prochain Juillet ou Août, Le chardonneret de Donna Tartt dont certaines critiques avaient loué l’intérêt il y a un an ou deux...et acheté l’automne dernier en poche. Plus de 1000 pages dont le contenu est plus que délayé et, mon appétit pour la littérature étasunienne étant très modéré, je lis ce gros livre mais avec des récréations, de mon goût, ou actuellement incontournables (La peste que je n’avais jamais lu). » (Marie)

« L’aveuglement de José Saramago : terriblement d’actualité. » (Monique)

On espère vous avoir donné envie, mais la frustration est latente, il faudra encore patienter pour vous procurer ces titres dans votre bibliothèque ou librairie préférées.

Pour rendre l’attente moins cruelle, des pépites sont aussi accessibles en streaming :

Histoire de chambres / Michelle Perrot (Le Seuil)
Le blues du chat / Sophie Chabanel (Le Seuil)
Sur la pile, une collaboration entre bibliothécaires et libraires auvergnats, avec Marie-Hélène Lafon (Buchet-Chastel).
Des nouvelles aux éditions Zulma

Merci au Cercle !
Prenez soin de vous !

Retrouvez ici les cartes postales précédentes !