Médiathèque de Vaise

Horaires d'été 2024 des bibliothèques : Lire la suite

Les coups de cœur des bibliothécaires

Cela devait arriver, c’est la rentrée. Pas de panique ! La médiathèque vous propose de découvrir les coups de cœur des bibliothécaires pour prolonger vos moments de détente. Littérature, théâtre musique, cinéma.. faites le plein d’idées et de nouvelles découvertes !

Littérature

JPEGLes étincelles invisibles de Elle McNicoll
Ecole des loisirs, 2021
Roman élu « Vif d’Or 2023 » par les jeunes de Lyon et de la métropole
A travers l’histoire d’Addie, jeune fille atteinte de troubles autistiques, Elle McNicoll nous fait découvrir le quotidien des personnes neuroatypiques. Un roman sur la différence, écrit d’une belle plume et sans aucun pathos. Tout simplement juste, bouleversant et éclairant.
A lire par tous dès l’âge de 11 ans
Cote : R MCM

JPEGLe goûter du lionde Ogawa Ito
Piquier éditions, 2022
Les pensionnaires de la Maison du lion, un centre de soins palliatifs situé sur l’île aux citrons, dans la mer intérieure du Japon, sont invités à quitter ce monde tels des convives rassasiés en choisissant, lors d’un goûter servi le dimanche, le mets qu’ils souhaitent savourer une dernière fois. En ce lieu, ils partagent leurs peurs et leurs petits bonheurs dans l’attente sereine de la mort.
Est-il possible d’écrire un roman « feel good » ayant pour sujets la fin de vie, et la mort. Bien sûr que oui quand on a la délicatesse, la sensibilité poétique et l’humour de la romancière Ito Ogawa !
Cote : R OGAW

JPEGTrois soeurs de Laura Poggioli
L’Iconoclaste, 2022
A Moscou, les trois soeurs Khatchatourian, âgées de 17 à 19 ans, ont tué leur père après des années d’insultes, de coups et d’abus. L’affaire enflamme les médias. Jugées coupables de meurtre, elles ne bénéficient d’aucune circonstance atténuante. La narratrice retrace leur parcours, le silence des proches, la violence familiale et la brutalité du système judiciaire. Premier roman.
A partir d’un fait réel, l’auteur décrit les mécanismes de la violence domestique en Russie : « S’il te bat, c’est qu’il t’aime " dit un proverbe russe. Elle témoigne aussi de son grand attachement à ce pays. Très beau roman !
Cote : R POGG

JPEGProies de Andrée A. Michaud
Payot & Rivage, 2023
Trois adolescents décident de camper près d’une rivière au fin fond de la forêt canadienne. Tout se passe bien jusqu’au moment où quelque chose les observe…Cette présence devient de plus en plus oppressante. La bonne ambiance du début vire au cauchemar. La forêt apparait alors comme un piège. Une histoire à vous glacer le sang pour les amateurs de thriller psychologique.
Cote : RP MICH

JPEGLes mangeurs de nuit de Marie Charrel
Editions de l’Observatoire, 2023
Colombie-Britannique, 1945. Ermite dans les bois à la suite du décès de son frère à la guerre, Jack recueille Hannah, fille d’immigrés japonais, qu’il a découvert inconsciente, griffée par un ours blanc tout droit sorti des légendes amérindiennes. A son réveil, la jeune fille développe d’étranges dons d’ubiquité. Tous deux décident de se faire confiance et de protéger la forêt et son habitant chimérique.
L’autrice dresse le portrait du Canada de de 1920 à 1950, pointant le racisme dont sont victimes les immigrés japonais, qui sont non seulement étrangers, mais aussi originaires d’un pays ennemi pendant la guerre. Les grands espaces y ont la part belle, faisant de ce roman un hymne à la nature, mais aussi à la fraternité.
Cote : R CHR

Théâtre

JPEGParpaing de Nicolas Petisoff
Koïnè Editions, 2022
Nicolas, la quarantaine, tente de retrouver le fil de son identité en apprenant l’existence de sa famille biologique. Sans certitude, il parcourt les étapes de sa vie entre des parents adoptifs issus de la classe moyenne, simples mais touchants, et l’exploration de son homosexualité.
Ce seul en scène autobiographique est un portrait sensible, touchant, d’un jeune homme qui se cherche. Sans rancœur, avec beaucoup de générosité, et d’amour pour ses parents, il retrace son parcours de résilience.
Cote : THE PETI

JPEGMon grand-père ce robot de Sabine Revillet
Éditions théâtrales, 2022
Une pièce tendre et farfelue sur la disparition d’un être cher et nos façons diverses d’y faire face.
Cote : TH REVI

Musique

Le Cri Du Caire
Les Disques du Festival Permanent, 2022
Entre jazz et poésie soufie, le Cri du Caire est un chant de liberté venu d’Egypte. Une transe qui se joue des frontières, autour de la voix saisissante du chanteur et poète Abdullah Miniawy.
Cote : 781.3 CRI 7

JPEGEvery loser de Iggy Pop
Atlantic, 2023
L’iguane Iggy, 56 ans de bons et loyaux se(r)vices dans le Rock, n’a absolument plus rien à prouver. Ce qui ne l’empêche pas de balancer à 76 ans ce 19ème album solo qui se place parmi les meillleurs de sa longue et variée (et très inégale, il faut l’avouer) discographie.
Cote : 782.POP 1

Bande dessinée

Stray dogs deTony FLEECS et Trish FORSTNER
Panini, 2023
Sophie, une petite chienne, ne parvient pas à se souvenir comment elle a atterri dans cette nouvelle maison avec ce maître qu’elle ne connaît pas.
Sous une image gentillette à la Disney nous avons ici un vrai thriller, avec des chiens comme personnages principaux qui racontent une histoire glaçante.
Cote : COM STRA

JPEGHorizon de JUNG Ji-Hoon
Nazca édition, 2023
Dans un monde en guerre, un jeune garçon et une jeune fille unissent leurs forces pour traverser le chaos à la recherche d’un lieu paisible.
Deux enfants essaient de survivre dans un monde en proie au chaos et à la folie des adultes. Un texte dur, qui montre l’horreur de la guerre et les conséquences pour des enfants qui se retrouvent seuls.
MAN HORI 1

JPEGJours de sable de Aimée de Jongh
Dargaud, 2021
En 1937, John Clarke, un jeune photoreporter, doit témoigner pour un organisme gouvernemental de la situation tragique vécue par les fermiers du Dust Bowl. En Oklahoma, il se lie d’amitié avec Betty. Grâce à la jeune femme, il prend conscience du drame humain provoqué par la crise économique. En même temps, il remet en cause son rôle social et son travail de photographe.
Un épisode de la grande dépression aux Etats-Unis vus sous le double prisme du personnage d’un jeune photographe et du dessin somptueux d’Aimée de Jongh. Un bijou !
Cote : BD JOUR

Documentaires

JPEGLes oubliés photographies de Fabien Dupoux
Arnaud Bizalion éditeur, 2022
Si la part de l’économie mondialisée dans les échanges commerciaux se fait toujours plus importante, ceux qui sont à l’origine de la création des richesses restent invisibles. Depuis quinze ans, le photographe va à leur rencontre à travers le monde. Son travail documente leur labeur, leurs gestes, leurs visages, les lieux où ils travaillent, témoignant de la dure condition qui leur est imposée. Un recueil terrible de photographies pourtant magnifiques. Un travail admirable de photographie humaniste.
Cote : 770.92 DUP

Cinéma

JPEGEO de Jerzy Skolimowski
2023
Quelle performance d’acteur ! Il a le pelage gris, de longues oreilles et un regard tendre. Eo, c’est un petit âne gris. Le spectateur suit, à travers ses yeux, ses tribulations dans un monde hostile et cruel. Un film poétique et d’une grande originalité réalisé par un maitre de cinéma contemporain.
Cote : F SKO DRAME

La jeune fille sans mains de Sébastien Laudenbach
2017
Un film d’animation adapté des frères Grimm, à la fois violent, tendre et moderne. Une fille de meunier, pure et naïve, gagne peu à peu son indépendance et sa liberté. Ce passage à la maturité se raconte dans un dessin juste esquissé, toujours en mouvement et en transformation. A noter que le réalisateur vient de décrocher le Cristal du long-métrage au Festival d’Annecy avec son nouveau film.
Cote : F LAU ANIMATION