Explorer les collections

Nos collections patrimoniales couvrent l’ensemble des champs du savoir. Elles rassemblent des documents d’une grande diversité, par leur nature (imprimés, manuscrits, photographies…) comme par leur date de production (de la période mérovingienne à nos jours).

Fonds Philippe Encausse

Mémoires du territoire, Inventaires d’archives , Archives politiques et sociales, vie culturelle

Philippe Encausse (1906-1984) est le fils de Gérard Encausse, dit Papus, et de Jeanne Robert. A la mort de son père, Papus, il n’a que 10 ans. Le docteur Emmanuel Lalande, également connu sous le pseudonyme de Marc Haven, médecin et occultiste s’occupera de suivre son éducation.

Docteur en médecine, il soutient sa thèse sur Sciences occultes et déséquilibre mental en 1935. Il est reçu chevalier de la Légion d’honneur en 1949 puis officier en 1958. Initié à la Grande Loge de France, il fonde en 1952 la loge Papus dont il devient vénérable maître en 1956, puis la loge Gérard Encausse en 1978. Il est le rénovateur, dès 1952, de l’Ordre martiniste, dont Papus était cofondateur avec Antoine Chaboseau. Filleul et disciple à titre posthume de Nizier Philippe (maître Philippe de Lyon), il encourage la fondation du groupement dit des Amis de Maître Philippe en 1976 dont il contribue grandement, après son père Papus, à répandre l’influence dans et autour de l’Ordre martiniste. Il décède le 22 juillet 1984 et est inhumé à sa demande selon les rites de l’église gnostique syrienne d’Antioche, après un office célébré par le Père Robert Amadou.

Le fonds Philippe Encausse est constitué de documents divers : manuscrits, photographies, manuscrits dactylographiés intéressant l’ésotérisme. Parmi les manuscrits, de nombreuses pièces concernent Papus dont nous possédons également les archives. A cela s’ajoutent 447 exemplaires imprimés que l’on peut retrouver sur le catalogue des imprimés de la bibliothèque. L’ensemble est consultable, sur autorisation du conservateur, en salle du Fonds Ancien.
C’est un legs effectué en 1982 par Philippe Encausse avec l’aide de son épouse, Jacqueline Encausse, et de Robert Amadou, son exécuteur testamentaire. La donation a été faite en 1985 par Jacqueline Encausse.

Contact : fondsancien@bm-lyon.fr