Explorer les collections

Nos collections patrimoniales couvrent l’ensemble des champs du savoir. Elles rassemblent des documents d’une grande diversité, par leur nature (imprimés, manuscrits, photographies…) comme par leur date de production (de la période mérovingienne à nos jours).

Le fonds Edouard Herriot (don Suzanne Bérard)

Mémoires du territoire, Archives littéraires, Inventaires d’archives , Archives politiques et sociales, vie culturelle

Le fonds Edouard Herriot est un don entré en 2007 dans les collections de la bibliothèque municipale de Lyon. Il a été transmis par Etienne et Michel Bérard, fils de Suzanne Bérard et petits-fils d’Edouard Herriot.

Les documents concernent sa carrière en tant que professeur et homme de lettres principalement. Son activité en matière politique est ― somme toute ― peu représentée au regard des multiples fonctions et différents mandats qu’il a occupés comme maire, député, sénateur, président du conseil et ministre. Le fonds se concentre donc sur les débuts d’Edouard Herriot à Lyon et témoigne aussi de ses prises de position et de ses actions durant la guerre de 1939-1945, alors qu’il est président de la Chambre des députés, et surtout lors de sa captivité.
L’ensemble présente l’intérêt de révéler le travail d’un écrivain et d’une personnalité publique au travers de ses œuvres littéraires, qu’elles aient été éditées ou non, des manuscrits de ses cours, conférences, discours, articles et préfaces mais aussi par le biais de notes d’écoute prises sur le vif et de sa correspondance. Ses archives renferment aussi des pièces concernant sa scolarité, du lycée à la Roche-sur-Yon jusqu’à l’École normale supérieure à Paris, des papiers personnels tout comme des agendas et des carnets de voyage. Enfin, on trouve certains documents émanant de Suzanne Bérard, sa fille, en particulier des courriers et des observations à propos du fonds lui-même.
Un usage récurrent peut être constaté chez Edouard Herriot, la plupart de ses écrits étant structurés de façon semblable. La page est organisée en deux colonnes, à droite le texte, qui n’est en général pleinement rédigé que sur les premières pages et dont la trame des notes semble de plus en plus lâche, jusqu’à se réduire à quelques formules ou citations ; à gauche, un espace est laissé vierge pour d’éventuelles notes ou corrections.

Le don majoritairement composé de manuscrits n’en comporte pas moins de nombreux articles, brochures et livres imprimés. Certains en ont été retirés pour être signalés indépendamment mais y sont étroitement liés, tout comme d’autres unités manuscrites du fonds général. Ce fonds apporte donc une richesse et une cohérence supplémentaire, éclairant les activités et la personne d’Edouard Herriot sur une période étendue et significative pour la Ville de Lyon.

Contact : fondsancien@bm-lyon.fr