Explorer les collections

Nos collections patrimoniales couvrent l’ensemble des champs du savoir. Elles rassemblent des documents d’une grande diversité, par leur nature (imprimés, manuscrits, photographies…) comme par leur date de production (de la période mérovingienne à nos jours).

Manuscrits autographes

Littérature, Livres anciens

Dans le style fleuri cher aux comédies à ariettes du XVIIIe siècle badin et galant, ces vers ouvrent, de la main même de leur auteur, le livret autographe du Devin du Village de Jean-Jacques Rousseau, "intermède" musical, dont il écrivit à la fois le texte et la partition. Donnée en 1835, il s’agit là d’une pièce maîtresse parmi les manuscrits autographes conservés à la Bibliothèque.

Un fonds où un diplôme de 875, revêtu du monogramme de Charles le Chauve, voisine avec les signatures de Rameau, de Liszt, de Bakounine, de Ballanche, de Berlioz… Un fonds où les lettres autographes déclinent des noms comme
Louis XI, Henri IV, Bossuet, Buffon, Châteaubriand, Madame Roland, Fouché, Eugène Sue, Hugo, Clemenceau, Jules Guesde, Louis Blanc et bien d’autres,
tout à côté du journal de jeunesse écrit par le (futur) compositeur Ernest Chausson (1855-1899)

Cette collection ne se limite pas aux siècles passés. Les divers manuscrits donnés par Edouard Herriot (1872-1957), homme politique, maire de Lyon, mais aussi historien et essayiste, y forment un ensemble d’importance, aux côtés de ceux de l’écrivain lyonnais et officier de marine Claude Farrère (1876-1957), émule de Pierre Loti.

Depuis 1990, ces fonds se sont considérablement enrichis et diversifiés. Dans les collections d’archives littéraires contemporaines figurent à présent : les carnets de Stanislas Rodanski (1927-1981) ; les différentes versions des romans de Jean Reverzy (1914-1959) ; les manuscrits, journaux, correspondance, de Louis Calaferte (1928-1994) ; les lettres autographes de Jean Genet à son éditeur Marc Barbezat ; les manuscrits, correspondances et archives de Jean-Pierre Spilmont (né en 1937) ; un ensemble de livres de Max Jacob dédicacés par lui ; les manuscrits de plusieurs romans de Pierre Molaine (1906-2000) ; les archives complètes (textes, correspondances, dossiers, enregistrements audio) de la revue Aube Magazine et des éditions Paroles d’Aube ; les archives de Jean de Breyne (né en 1943) et de la Galerie de l’Ollave.