AIRS DU TEMPS
Édouard Herriot et la vie musicale à Lyon (1905-1957)

Louise Janssen

Louise Janssen est née en 1863 à Carlimagle-Noeland au Danemark. Elle bénéficie d’une solide formation de piano et de chant à l’opéra de Graz, consolidée par une année à Vienne auprès d’Amalia Materna, cantatrice préférée de Wagner.

Louise Janssen est engagée par le Grand-Théâtre de Lyon en 1890 pour jouer le rôle d’Elsa dans Faust puis d’Elsa dans Lohengrin qui lui valent une notoriété immédiate sur la scène lyonnaise. Elle est une figure, au côté de Marius Verdier, de toutes les premières créations wagnérienne à Lyon : Lohengrin, Tannhaüser, La Walkyrie, les Maîtres Chanteurs, Tristan, La Tétralogie. Les Lyonnais découvre Wagner et se passionne pour son opéra à travers la voix de Louise Janssen ce qui lui vaudra le surnom de « l’Initiatrice ». La première en France des Maîtres Chanteurs sera une consécration.

Louise Janssen restera fidèle à Lyon. Engagée par l’Opéra de Paris (1893) elle revient un an plus tard entre Saône et Rhône poursuivre sa carrière. Et si elle s’engage pour de longues tournées en Amérique à partir de 1906, elle se rappelle régulièrement aux souvenirs du public lyonnais, en 1907, 1910,1911 et 1912. Son passage en 1907 sera l’occasion d’un premier hommage de la part des Artistes Musiciens de la Ville de Lyon.

Retirée du théâtre après-guerre pour des raisons « de convenance intime ». Elle s’installe dans le 1er arrondissement rue Pierre Dupont. Elle y accueille de nombreux élèves de chant et d’interprétation lyrique. Sa mémoire reste vive chez les amateurs d’opéra. Le 5 décembre 1937, au cours d’un gala wagnérien, donné en son honneur à l’Opéra de Lyon, les « janssenistes », fidèles admirateurs de la cantatrice lui rendent hommage. Elle inaugure à cette occasion un médaillon en bas-relief représentant ses traits, réalisé par le sculpteur Louis Prost, dans l’Atrium du Grand-Théâtre.

Louise Janssen décède en 1938, à l’âge de 74 ans, dans le petit appartement, rue Pierre Dupont, où elle était venue se retirer après avoir abandonné la scène.