AIRS DU TEMPS
Édouard Herriot et la vie musicale à Lyon (1905-1957)

L’Olympia

Adresse

64-68 rue Duquesne

Dates

1906-1929

Genres musicaux représentés dans ce lieu

Concert, revue, ballet, groupe musical, music-hall (acrobates…)

Personnalités liées à ce lieu

Dirigé par P. Bonhomme, propriétaire de l’Horloge, de 1906 à 1925, puis par les Frères Lamour de 1925 à 1929.

Histoire du lieu

L’ensemble, sur un terrain de 3 500 m², dont 2 500 m² de constructions, comprend un hall de spectacle de 1 800 m², un café-brasserie, une salle de restaurant et au premier étage une immense véranda dominant le Parc de la Tête d’Or, le boulevard des Belges et les serres du Parc. L’Olympia fonctionne l’été. Il programme des concerts symphoniques en soirée, et aussi des revues. En 1928, il accueille les ballets fantastiques des élèves de Loïe Fuller, disparue en janvier 1928. La même année, il programme des opérettes viennoises, en accueillant la Compagnie Odette Marion, dont La Veuve joyeuse et La Chaste Suzanne, auxquelles la communauté italienne lyonnaise fait un triomphe.