Impressions premières
La page en révolution de Gutenberg à 1530

Commentaires séparés

72 & 73. Novum Instrumentum omne, diligenter ab Erasmo Roterodamo recognitum & emendatum [Bible. Nouveau Testament]

Édition scientifique par Érasme (1469-1536) et Johannes Oekolampad (1482-1531), commentaires d’Érasme
Bâle : Johann Froben, 1516
In-folio en 2 parties (28 pages non chiffrées, 324, 632 pages chiffrées et 4 pages non chiffrées)

JPEG - 224 ko
BML, 104962, p. 194-195
(n° 72)
JPEG - 242.5 ko
BML, 100037, p. 356-357
(n° 73)

En 1516, Érasme publie le texte grec du Nouveau Testament, accompagné d’une nouvelle traduction latine qui corrige la Vulgate. La mise en page sobre et soignée de l’ouvrage s’accorde avec sa volonté de revenir aux sources du christianisme. Regroupées dans la seconde partie du volume, les annotations d’Érasme sont ainsi clairement séparées du texte biblique. Cette édition est rapidement devenue une référence pour les humanistes et les réformateurs. C’est à partir du texte grec édité par Érasme que Luther procède à la traduction du Nouveau Testament en allemand (15). Les deux exemplaires présentés mettent en relation le début du chapitre 2 de l’Évangile selon saint Jean (72) et les commentaires qu’Érasme lui a consacrés (73).

Contact

Bibliothèque municipale de Lyon
30 boulevard Vivier-Merle
69431 Lyon Cedex 03
Téléphone 04 78 62 18 00
bm@bm-lyon.fr