Figurines de Sarah Schultz

La société Sarah’s Attic (Le Grenier de Sarah) a été créée en 1983 dans la ville de Chesaning, dans l’État du Michigan, par Sarah Schultz, alors âgée de 40 ans. Celle-ci, à l’époque, s’occupait du département cadeaux de la pharmacie de son mari, où elle vendait aussi des productions artistiques de sa composition.

Enfant, Sarah Schultz avait connu de douloureux problèmes de santé. Pour la distraire, son père avait réuni une collection de petits anges fabriqués dans différentes matières. La guérison ayant fini par arriver, Sarah a toujours lié celle-ci à l’influence bienfaisante de ces petites figurines, et son désir d’en produire à son tour est né de là. Un autre élément important de son histoire est l’affection dont, petite fille blanche, elle a bénéficié de la part d’une famille noire de Chesaning : la famille Todd, en particulier Richard - qui avait son âge - une famille extrêmement gentille et généreuse. Grâce à cette relation, Sarah a été très tôt convaincue de l’absurdité et de l’injustice des discriminations raciales, et cela restera dominant dans ses choix d’adulte.

Ses premières réalisations artisanales ayant été repérées, Sarah Schultz a été sollicitée pour les produire de manière industrielle. Après avoir hésité car, à l’époque, elle était déjà mère de 5 enfants, elle s’est lancée avec la création d’une société intitulée "Sarah’s Attic - From the Heart", spécialisée dans la fabrication et la vente de figurines polychromes en résine de bois. La société a été fondée sur 3 principes : l’amour, le respect et la dignité. Sous le socle de chaque pièce produite, est d’ailleurs peint un petit cœur qui symbolise toute la philosophie de la créatrice de cette société.

Au long de ses 25 ans d’existence, la société Sarah’s Attic, qui a compté plusieurs dizaines de collaborateurs, a créé et produit des milliers de figurines : petits anges, enfants, couples, mères et fils, pères ou grand-pères avec fille ou petite fille, bonhommes de neige, personnages féériques, clowns, petits animaux, etc, qui ont été diffusés dans tous les États-Unis et se sont retrouvés - se retrouvent toujours - dans des centaines de milliers de foyers. Toutes ces créatures en résine, très expressives et très humaines, dégagent une grande tendresse. Fabriquées en nombre limité, chacune est numérotée. Une des caractéristiques de cette production a été de mettre en scène des personnages à la couleur de peau aussi bien noire que blanche comme un Santa Claus et des anges à la peau noire.

A la fin des années 1980 et au début des années 1990, la société Sarah’s Attic a ainsi produit une série de figurines rassemblées sous le vocable "Black Heritage", et notamment une collection Martin Luther King. Celle-ci fait mémoire de diverses figures de la lutte de libération des afro-américains : Clara Brown, Frederick Douglass, Harriet Tubman, Sojourner Truth, Booker T. Washington, Mary McLeod Bethune, W.E.B. Dubois, Rosa Parks, etc...

La collection Martin Luther King, quant à elle, compte 8 figurines, donnant à voir le pasteur Martin Luther King lors de son mariage avec Coretta Scott King ; le pasteur King prêchant dans son église ou méditant dans sa cellule de la prison de Birmingham ; le pasteur King prononçant son célèbre discours "I have a dream" au Mémorial de Lincoln à Washington en Août 1963 ; ou rencontrant le Président John Kennedy, ou encore recevant le Prix Nobel de la Paix à Oslo en 1964. Toutes ces pièces, liées à l’histoire des Noirs Américains, sont devenues des pièces de collection et elles s’avèrent de plus en plus difficiles à trouver.

La société Sarah’s Attic, domiciliée jusqu’à sa fin à proximité de la droguerie des origines, au 126 Broad à Chesaning, Michigan, a interrompu son activité en 2008. Les personnages créés auront sans doute une vie plus longue que le quart de siècle de l’entreprise !

Christian Delorme

Contact

Bibliothèque municipale de Lyon
30 boulevard Vivier-Merle
69431 Lyon Cedex 03
Téléphone 04 78 62 18 00
bm@bm-lyon.fr