1926 / Bologne fasciste

Carlo Alberto Pasolini, père de Pier Paolo & fasciste mussolinien

C’est à Bologne, le 5 Mars 1922, que naît Pier Paolo Pasolini, fils de Carlo Alberto Pasolini, officier d’infanterie de l’armée royale, et de Susanna Colussi, originaire de Casarsa della Delizia, institutrice, épousée l’année précédente. Quelques mois après, le 27 Octobre, commence la Marche sur Rome, menée par 30.000 fascistes, qui va permettre à Benito Mussolini d’accéder au pouvoir, au prix de très nombreux crimes et exactions. L’ascension de Mussolini va être également celle de Carlo Alberto Pasolini dans l’appareil fasciste italien.

Le 31 Octobre 1926, Mussolini, après avoir inauguré le Stadio Littorio à Bologne, se rend à la gare, à la fin des célébrations, en compagnie de Carlo Alberto Pasolini qui commande l’un des groupes qui lui sert pour sa protection. Il a notamment la responsabilité du maintien de l’ordre au début de la Via Indipendenza lorsque qu’un jeune anarchiste, Anteo Zamboni, âgé seulement de 15 ans, tire plusieurs coups de pistolet sur Mussolini sans l’atteindre. Carlo Alberto Pasolini est le premier à se jeter sur l’agresseur qui est ensuite lynché à coups de pied et poignardé par la foule, avant d’être pendu.

Ironie du sort, c’est dans la même ville qui le fit naître que Pierre Paolo Pasolini tourne, à la Villa Aldini, plusieurs séquences de son dernier film "Salò ou les 120 journées de Sodome", peu de temps avant d’être assassiné à Ostie, dans la nuit du 1er au 2 Novembre 1975.

Michel Chomarat.