1945 / Assassinat de Guido Pasolini

Guido Pasolini, frère de Pier Paolo, résistant assassiné par les partisans de Tito

Guido (Guidalberto) Pasolini, le frère cadet de Pier Paolo, naît à Bullono le 4 octobre 1925. Il est le second enfant de Carlo Alberto Pasolini et de Susanna Colussi. À la fin de l’année 1942, la famille décide de se réfugier dans le Frioul, à Casarsa della Delizia. De son côté, Guido, après avoir obtenu son diplôme d’études secondaires à Pordenone, rejoint, fin mai 1944, sous le nom de guerre d’Hermès, la brigade Osoppo, composée de partisans modérés, opposés aux visées yougoslaves sur le Frioul. En octobre 1944, Pier Paolo Pasolini et sa mère Susanna déménagent à Versuta, un faubourg plus éloigné des cibles militaires.

Le 7 février 1945, alors que la fin de la guerre approche, Guido est capturé avec ses camarades, par un groupe de procommunistes, partisans de Tito, puis transféré à Romagno Bosco, près de Cividale. Après une procédure sommaire, le 12 février, il est emmené sous bonne garde et il doit creuser sa propre tombe. Ayant réussi à s’échapper, il finit par être exécuté à l’âge de 19 ans. Ses funérailles ont lieu à Cividale, le 21 juin, et il est ensuite inhumé au cimetière de Casarsa della Delizia où il repose aujourd’hui à quelques mètres de son frère et de sa mère.

Pier Paolo Pasolini a rappelé, dans différents textes, et plusieurs poèmes, la mémoire de son frère Guido : "Je suis fier de lui, de son souvenir, de sa générosité, de sa passion, qui me force à suivre le chemin que j’ai choisi...".

Michel Chomarat.