SANS FIN LA FETE


1963-1983 les années pop de l’illustration

Un long voyage

François Ruy-Vidal et Harlin Quist ont fait œuvre de pionniers. Les premiers ils ont su défricher avec suffisamment de conviction des territoires littéraires et graphiques au bénéfice de l’enfance de leur temps. Ils ont ouvert un chemin que d’autres allaient pouvoir emprunter à leur suite, pérennisant cette forme de littérature en couleurs.

Ces formes, ces couleurs, si peu courants dans l’édition française d’alors, vont, au cours des décennies suivantes, se diffuser dans la presse, des labels de musique et chez d’autres maisons d’édition, désormais convaincues de l’importance de proposer des images exigeantes à des enfants qui ne le sont pas moins.