Tu joues ou tu joues pas ?

Exposition Bibliothèque Part-Dieu du 1er décembre 2018 au 16 mars 2019

Jouer pour apprendre

Est-ce que les chatons jouent ? Comme nous, j’imagine que tu es tenté-e de répondre oui. On considère généralement que tous les mammifères jouent lorsqu’ils sont tout petits. Et qu’ils et elles jouent pour apprendre, pour se tester dans un cadre fictif, sans risque.
Le jeu et l’apprentissage sont donc spontanément liés. Les enfants ne jouent pas pour apprendre mais apprennent pendant qu’ils jouent, de manière informelle et inconsciente.

De cette observation, largement partagée, est née l’idée d’utiliser volontairement le jeu à des fins d’apprentissage.
Chez les Inuits, certains jeux d’adresse servent ouvertement à entraîner les enfants à viser à l’aide de petits bâtons, en préparation à la pêche au phoque.
Dans certaines cultures de la péninsule indienne, les jeux de Mancala sont utilisés pour enseigner le calcul mental à l’école.

En occident, on voit même apparaître l’idée de concevoir de jeux spécifiques : des jeux pédagogiques.
Un des premiers jeux pédagogiques identifié est le Ludus regularis seu clericalis : le jeu régulier à l’usage des clercs. Un abbé, constatant que ses moines jouaient aux dés malgré les interdits religieux, entreprit de construire un jeu de dés dont les finalités seraient en accord avec la règle monastique. Dans ce jeu, en lançant des dés, chaque joueur gagne des vertus chrétiennes : cardinales, mineures, majeures, chaque moine les apprend en jouant et gagne à l’issue de la partie le droit de les pratiquer en priorité pour la semaine à venir.
Est-ce que cela te donne envie d’y jouer ?

C’est finalement la question centrale de tout jeu pédagogique, le dilemme incontournable : si on te le propose pour apprendre, est-ce encore vraiment un jeu ?
Plus les contenus sont visibles, plus l’objectif d’apprentissage est souligné, plus il est difficile de garder la dimension ludique et le plaisir.

Pour certain-e-s, le jeu ne doit pas être dénaturé et ne doit jamais être utilisé à des fins pédagogiques.
Pour d’autres, au contraire, le jeu et la ludification sont des moyens innovants et efficaces de transmettre tous types de contenus.

Citations d’Antoine Bauza

Un grand nombre de messages passent de manière naturelle à travers le jeu. C’est un média de la transmission et de l’apprentissage. Pour comprendre les mathématiques par exemple, c’est excellent : car les règles, c’est de la logique.
Le jeu éducatif a une démarche presque opposée. Il cherche à faire passer du savoir en utilisant le jeu.
Or selon moi, la mission principale du jeu en général est d’apporter du plaisir et de l’amusement. Nul besoin de « passage au forceps »... Grâce au jeu les apprentissages se font inconsciemment et naturellement.
La dimension de plaisir est indispensable !

- En savoir plus sur Antoine Bauza
- En savoir plus sur Le processus de création du jeu « 7 Wonders »