Tu joues ou tu joues pas ?

Exposition Bibliothèque Part-Dieu du 1er décembre 2018 au 16 mars 2019

Comment ça s’invente un jeu aujourd’hui ?

Aujourd’hui, les jeux ne se diffusent plus au fil d’une transmission orale comme ce fut le cas des siècles durant : ils ont désormais leurs auteur-e-s et leurs métiers spécialisés.
On peut faire le parallèle avec l’évolution de la tradition narrative. Dans un premier temps, les récits se sont transmis par voie orale, puis ils ont été écrits de manière anonyme et collective. Dans un second temps, on a vu apparaître des auteur-e-s qui ont fait valoir leur place, leur style et leur intention artistique.

Certain-e-s auteur-e-s partent d’un mécanisme de jeu, d’autres d’une ambiance ou d’un univers, d’autres encore d’une émotion qu’ils cherchent à provoquer et d’autres enfin d’un message à transmettre. On peut parler d’écoles différentes selon les types de jeux, selon les continents, voire les pays mais également d’un style personnel propre à chaque auteur-e.

La reconnaissance de leur statut de créateur ou de créatrice est aujourd’hui un enjeu pour beaucoup des auteur-e-s de jeu, aussi bien d’un point de vue culturel que juridique.

Elle passe par exemple par la mention des noms des auteur-e-s sur les boîtes de jeu ou les génériques d’un jeu vidéo. Toutefois, si les éditeurs spécialisés y consentent, tous ne le font pas…

Nous te présentons ici les métiers de la création du jeu, ainsi que la démarche de création.
Pour illustrer la création d’un jeu de société, nous proposons de suivre le parcours suivi par Antoine Bauza pour le jeu 7 Wonders, un des plus grands succès de cette dernière décennie. En regard, tu découvriras un panel de jeux d’auteur-e-s, de maisons d’éditions, d’illustrateurs et illustratrices lyonnais.

Pour illustrer la création des jeux vidéos, nous t’invitons à découvrir plusieurs métiers de cette industrie et la manière dont ils se répondent et se complètent... et à tester le nouveau jeu d’un éditeur lyonnais.
Après un détour par le jeu de rôle et ses liens avec la littérature, tu pourras te prêter au jeu en créant des niveaux de jeu vidéo.

Citations d’Antoine Bauza

La dimension artistique du jeu est certaine. Son esthétique est importante mais avant tout, le jeu transmet une émotion. Or, c’est aussi une des fonctions premières de l’art.
En même temps, il existe dans le jeu une dimension pragmatique et mathématique indéniable.
Quand je crée un jeu, les mathématiques appliquées et la technique sont fondamentales. Mais je ne m’en sers que pour faire passer un message, une émotion… Là encore, cette démarche est commune à celle des artistes.

Tous les créateurs de jeux fonctionnent de façons différentes !
Pour ma part, je plante le décor d’un jeu avant d’en créer la mécanique. Dans le processus de création, le thème et l’histoire du jeu arrivent donc avant les règles. Si l’éditeur veut changer le thème alors je change d’éditeur.

Dans le monde du jeu, il y a de plus en plus de professions (car de plus en plus de jeux !). Auteurs, éditeurs, programmeurs pour le jeu vidéo… mais pas seulement !
Aux États-Unis par exemple, il existe un spécialiste de la rédaction de règles de jeu : il n’a pas créé le jeu mais travaille à rendre compréhensibles des règles parfois très complexes.

- En savoir plus sur Antoine Bauza
- En savoir plus sur Le processus de création du jeu « 7 Wonders »