La santé

en Rhône-Alpes au XXIe siècle

De nos jours, de nouveaux modes d’accès au corps par le biais de dispositifs moins invasifs (miniaturisation des outils, traitement des métastases par ultrasons) et de nouvelles approches des soins (recherche de biomarqueurs, thérapie ciblée) dessinent les contours de la biomédecine contemporaine. L’alliance avec les nanotechnologies, les liens entre recherche et hôpitaux permettent d’envisager de nouvelles solutions dans la prévention (vaccin contre de nouvelles maladies comme la Dengue), le diagnostic et le soin.
De nombreuses sociétés biotechnologiques de la région sont des leaders mondiaux dans leur domaine, que ce soit par la spécialisation sur des marchés de niches : textiles médicaux implantables, thérapie par ultra-sons, ou la constitution de grands groupes internationaux, héritiers d’entreprises anciennes (Mérial dans le domaine des vaccins vétérinaires, Sanofi Pasteur pour les vaccins humains, bioMérieux pour le diagnostic etc.).

Rhône-Alpes reste pionnière dans des domaines aussi variés que la greffe - le professeur Dubernard a ainsi réalisé en 1998 la première allogreffe d’une main puis en 2000 la première double greffe bilatérale des mains et des avant-bras, ou la production de seringues, outils indispensables qui ne cessent de se renouveler : seringue prête à l’emploi, à micro-aiguille pour injection intradermique, etc.

La région accueille des structures de premier ordre comme le Laboratoire P4 Jean Mérieux, inauguré en 1999, qui offre une structure ultra-sécurisée aux chercheurs souhaitant travailler sur des virus hautement pathogènes, comme le virus Ebola ou la variole.
Enfin, des réseaux de recherche, des liens université-industrie se tissent ; La constitution de Lyonbiopôle, pôle de compétitivité mondial labellisé en 2005, en est un exemple majeur. Centre d’excellence en vaccin et diagnostic, il est concentré sur la lutte contre les maladies infectieuses humaines et animales et les cancers. Les entreprises, les unités de recherche ainsi que les établissements de soins de ce secteur en sont membres afin de développer des projets innovants en partenariat. Ce pôle est doté d’un centre d’infectiologie, qui va prochainement s’agrandir….

Jean-Michel Dubernard

Jean-Michel DubernardJe suis ?
1/ le pionnier de la médecine vétérinaire
2/ le pionnier de la transplantation lyonnaise
3/ l’inventeur de la seringue hypodermique
lire sa biographie

La seringue à micro-aiguille

La seringue à micro-aiguilleDécouvrez la seringue qui a permis le premier vaccin intradermique contre la grippe...

Portraits d’inventeurs

Mozaique des inventeurs

Quel état de conscience consomme le plus d’énergie ?

Le sommeil paradoxal consomme plus d’oxygène et de glucose que les autres états, y compris la conscience éveillée ! Il semble que le sommeil sans rêve ait cette fonction de préparer une quantité d’énergie suffisante à l’irruption du rêve.

Paysage dans un sommeil
Fermer

2009

La seringue à micro-aiguille et le premier vaccin intradermique contre la grippe

Traditionnellement les injections de vaccin se font par voie intramusculaire ou sous-cutanée. Avec la vaccination par voie intradermique, le vaccin est introduit directement dans le derme, la couche supérieure de la peau, située juste en dessous de l’épiderme à 1.5-2 mm de profondeur. Cette seringue exploite les propriétés immunitaires de la peau riche en cellules spécialisées, appelées cellules dendritiques, qui vont capter les antigènes contenus dans le vaccin et induire ensuite une réponse mémoire appropriée d’alerte du système de protection de l’organisme, en cas de véritable attaque.
Sa micro-aiguille, 1,5 mm de long seulement, permet un geste médical sûr sans formation préalable : pas de veine à trouver, une simple application perpendiculaire à la peau suffit.
L’aiguille très fine et très petite réconforte ainsi les plus anxieux qui craignent la « piqûre »…
Cette seringue a été développée en collaboration avec BD (Becton, Dickinson and Company), spécialiste dans le domaine de l’administration de médicaments par injection ou perfusion.

La seringue à micro-aiguille

COLLECTIONS SANOFI PASTEUR

Fermer