Transport

en Rhône-Alpes au XXIe siècle

Les tendances de l’innovation dans le transport aujourd’hui sont à la réduction de la pollution et la mise en place de la multimodalité.

Fragiles jeunes pousses

Deux constructeurs de véhicules électriques se sont installés dans l’agglomération lyonnaise : Courb avec sa voiture électrique C Zen et SITL qui propose une gamme de véhicules utilitaires Citélec, conçus pour s’ajuster aux besoins des utilisateurs. Brandt Motors est la division automobile de SITL, une reconversion de l’électroménager à l’automobile qui a permis de sauvegarder 400 emplois… une innovation en soi.

Anticiper les normes de pollution

En 1975, dans le cadre de la restructuration de l’industrie automobile, les pouvoirs publics ont décidé de rattacher Automobile Marius Berliet (AMB), alors dans le groupe Michelin, à la régie Nationale de Usines Renault. L’entité a fusionné avec SAVIEM en 1978, afin de créer un constructeur pouvant peser à l’international, qui prit le nom de Renault Véhicule Industriel. En 1980, les marques Berliet et SAVIEM cessent d’être utilisées. En 2001, Renault VI entrait dans le groupe AB Volvo et prenait en 2002 le nom de Renault Trucks.

En vue de limiter la pollution causée par les véhicules routiers, l’Europe a introduit des exigences communes concernant les émissions des véhicules à moteur (normes Euro 5 et Euro 6). La norme Euro 6 s’attaque à la réduction des émissions de particules et d’oxydes d’azote (NOx), en particulier pour les véhicules diesel. Elle devrait entrer officiellement en vigueur dès septembre 2014. La nouvelle gamme T de Renault Trucks sortie à l’été 2013 anticipe la mise en application de cette norme par la conception des cabines, qui favorise les économies de carburant, et l’adjonction aux moteurs de dispositifs de retraitement des gaz d’échappement.

Partager la ville

Depuis 2005, le Grand Lyon a développé des systèmes de « transport collectif individuel » qui complète l’offre de transport collectif traditionnelle - métro, bus, tramway - dans une logique de multimodalité. L’information, levier stratégique pour faire évoluer les comportements et optimiser la gestion des réseaux, est au cœur du projet baptisé Optimod’Lyon. L’objectif est de collecter, centraliser et traiter l’ensemble des données de la mobilité urbaine sur une plateforme unique et de créer des services innovants qui faciliteront les déplacements et la vie des usagers. S’appuyant sur les technologies ITS, ce projet va permettre de réduire la part d’utilisation de la voiture personnelle en offrant des alternatives crédibles et faciliter ainsi les déplacements urbains des particuliers comme des professionnels du fret. Ce projet aboutira à une plateforme opérationnelle en 2014.
OnlyMoov’ qui informe déjà le public sur les conditions de circulation est un service du Grand Lyon destiné aux Grands Lyonnais pour faciliter leurs déplacements. Il s’appuie sur le Poste Central de régulation du trafic CRITER basé dans les locaux de l’Hôtel de Communauté du Grand Lyon.

Vélo’v
Depuis le 19 mai 2005, un parc de vélos en libre-service baptisés Vélo’v est à disposition des habitants. Le système compte aujourd’hui 4 000 Vélo’v répartis sur 340 stations à Lyon et Villeurbanne. Avec une gratuité d’utilisation de 30 minutes à 1 heure selon les modalités d’abonnement, chacun peut prendre un vélo pour aller d’un point à un autre, voire le conserver un peu plus longtemps pour une somme modique. Simple, original et pratique, il constitue une formidable incitation à l’usage des modes doux. Le service Vélo’v est accessible à toute personne âgée de plus de 14 ans, détentrice d’une assurance responsabilité civile et d’une carte vélo’v. Il existe plusieurs formules d’abonnement : courte durée, longue durée, abonnés Técély et abonnés LPA. Vélo’v est le fruit d’un partenariat entre le Grand Lyon et la société Decaux qui gère les ateliers de réparation et maintenance, ainsi que des unités mobiles. En échange de ce service, Decaux a obtenu du Grand Lyon des Mupi (sucettes d’affichages déroulantes à trois annonceurs) supplémentaires et de nouveaux abribus, pour la plupart dotés d’affichage publicitaire éclairé et déroulant. Les abribus et les Mupi déjà existants ont été remplacés par de nouveaux abribus comportant pour la plupart de la publicité, déroulante et éclairée.

Bluely
Bluely est un service d’autopartage sur le modèle parisien, un partenariat entre le Grand Lyon et Bolloré : 130 petites voitures électriques de 4 places et 51 stations, en 2014 l’offre sera étendue à 250 véhicules et 100 stations et des Twizy de Renault seraient proposées. Les voitures peuvent être laissées après usage à une autre station que celle d’origine. Les batteries ont 250 km d’autonomie et sont alimentées par l’électricité produite par la Compagnie Nationale du Rhône. La Compagnie Nationale du Rhône, premier producteur français d’énergie exclusivement renouvelable (hydraulique, éolien et photovoltaïque) poursuit depuis 2010 le développement de son offre Move In Pure® au service d’une nouvelle mobilité durable et respectueuse de l’environnement.

Sunmoov’
Sunmoov est un service d’autopartage de véhicules électriques sur le quartier de la Confluence à Lyon 2e depuis le 15 octobre 2013. L’offre est de 30 véhicules et six stations. La voiture doit être rapportée par l’usager à sa place de stationnement d’origine. Les batteries des 30 petites voitures, dont l’autonomie est de 120 km, sont rechargées par de l’énergie renouvelable procurée par la Compagnie nationale du Rhône et des panneaux photovoltaïques installés sur les toits du quartier de la Confluence. Il s’agit d’une initiative du Grand Lyon et du Nedo (l’équivalent de l’Ademe japonais) dans le cadre du projet de démonstration « Lyon Smart Community ». Ce service sera géré par Proxiway, une filiale de l’opérateur de transports publics Transdev. Toshiba est également associé au projet : il a mis en place un système inédit, le Micro-Energy Management System, permettant d’équilibrer en temps réel la production d’énergie renouvelable et la consommation aux bornes de recharge. Trois bornes de recharge rapide seront mises en place.

Autolib’
Autolib’ enfin, est un service de location de 90 véhicules variés, à moteur thermique, économes en carburant. Il propose 34 stations à Lyon et Villeurbanne. Le véhicule doit revenir à son point de départ. Autolib’ est l’opérateur historique de l’autopartage à Lyon.

Et le covoiturage ?
Le 29 Novembre, à Nice se sont tenus les 12° Trophées de la communication. Ce concours récompense les actions de communication particulièrement innovantes et créatives. La campagne de communication Covoiturage Grand Lyon a été particulièrement distinguée en recevant deux 1er prix :
- 1er prix du meilleur site internet local, pour le portail de covoiturage qui compte à ce jour plus de 11 500 inscrits
- 1er prix spécial du jury pour la qualité de sa communication globale.
Lancée en Avril 2013, cette campagne de communication décalée sur le covoiturage Grand Lyon a fait parler d’elle et a permis de décupler les visites sur le portail.

Développer l’expertise

Plusieurs organismes en Rhône-Alpes travaillent depuis les années 70 à développer l’expertise dans le domaine du transport dans une logique de transdisciplinarité.
- Le Laboratoire d’Economie des Transports (LET) est un laboratoire de recherche spécialisé en économie des transports et en aménagement du territoire. Les travaux du LET se situent au cœur des relations entre transports, territoires et société. Ses chercheurs sont issus de disciplines aussi diverses que l’économie ou l’ingénierie principalement, mais aussi la géographie, la sociologie ou la science politique. Le LET analyse et modélise la mobilité spatiale des personnes et des biens, ainsi que la localisation des ménages et des activités, et évalue les politiques publiques de transport et d’aménagement de l’espace ; les chercheurs du LET produisent des rapports d’expertise pour la puissance publique.
- Outre le CNRS, le LET est rattaché à l’Université Lyon 2 et à l’Ecole Nationale des Travaux Publics de l’Etat (école d’ingénieurs ENTPE), tous deux membres de l’Université de Lyon. L’ENTPE est un Etablissement Public à caractère Scientifique, Culturel et Professionnel (EPSCP) sous tutelle du ministère de l’Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement (MEDDTL), habilité depuis 1972 par la Commission du Titre d’Ingénieur (CTI) à délivrer le diplôme d’ingénieur de l’ENTPE. Elle forme des généralistes dans tous les champs de l’aménagement et du développement durable des territoires : bâtiments, travaux publics, transports, environnement, urbanisme, politique de la ville, gestion des risques…
- Lyon Urban Trucks and Bus (LUTB), pôle de compétitivité des transports collectifs de personnes et de marchandises en milieu urbain a été créé en 2005. LUTB Transport & Mobility Systems est le seul cluster en Europe centré sur les grands enjeux environnementaux, sociétaux et économiques que constituent les systèmes de transport de personnes et de marchandises en milieu urbain. Le pôle LUTB développe des dynamiques d’innovation en rassemblant les acteurs de l’industrie, de la recherche et de la formation tout en renforçant la mutualisation des compétences, des connaissances et des équipements.

Claude Daneyrolle

Daneyrolle, Claude (1933-2011)Qui suis-je ?
1/ un entrepreneur innovant ( brevets de fabrication pour des structures métalliques tubulaires fermées)
2/ l’inventeur du carburateur Zénith
3/ le créateur des jantes GT
lire sa biographie

Maquette de camion GLR rouge

Maquette de camion GLR rougeDécouvrez ce camion Berliet, premier à moteur 5 cylindres…

Portraits d’inventeurs

Mozaique des inventeurs

Combien de marques de voitures, environ, Lyon a-t-elle abrité ?

Environ 150 marques de voiture au sens large, en comprenant les prototypes de bricoleurs ingénieux.

Circulation automobile à Lyon

Fermer

1949

Maquette de camion GLR rouge

Ce camion Berliet est le premier à moteur 5 cylindres. Il bénéficiera de nombreuses évolutions techniques tout au long de sa carrière, de 1949 à 1986, au cours de laquelle 100 000 exemplaires seront construits, non compris les exemplaires assemblés dans les usines à l’étranger. En 1994, un jury réuni par la revue Les Routiers à l’occasion des 60 ans du magazine, l’a élu « camion du siècle ».

Maquette de camion GLR rouge

Fermer