Baverey, François

1873-1956

Lyon

L’inventeur du carburateur Zénith

Fils d’un négociant lyonnais, François Baverey est omniprésent dans le milieu industriel lyonnais des années 1920 à 1940. Directeur général de l’entreprise automobile Rochet-Schneider jusqu’en 1910, vice-président du Syndicat Lyonnais de l’Automobile, administrateur de l’Ecole Centrale dont son fils André est élève (promotion 1925), actionnaire d’une fabrique de pâtes alimentaires (Ferrand & Renaud), chevalier de la Légion d’Honneur en 1920, c’est son invention du carburateur Zénith en 1906 qui lui ouvre les portes du milieu industriel.
L’année même où le fabricant automobile Rochet-Schneider cherche à améliorer le carburateur (comme bien d’autres lyonnais : Eldin, Luc Court, Lacharnay, Berliet…) et dépose un brevet en ce sens, François Baverey brevète son carburateur « Zénith » qui permet d’adapter le mélange air-essence au régime du moteur grâce à deux gicleurs. Le nouveau carburateur répond aux attentes de tous les fabricants d’automobile pour sa facilité de réalisation, et de tous les automobilistes pour son efficacité.

Rochet-Schneider s’adjoint immédiatement les services de l’inventeur, en accueillant ses recherches et ses essais dans ses laboratoires et ateliers de la rue Feuillat, puis en signant un accord commercial. Deux ans après, tous les modèles Rochet-Schneider sont dotés du Zénith. La demande de la concurrence suppose rapidement la fondation d’une société distincte et d’une usine de fabrication dédiée, dont Rochet-Schneider détient plus de 80% du capital. Avant la Première Guerre, la Société Zénith a construit plusieurs usines en Europe et jusqu’aux USA, à Détroit, puisque Ford adopte aussi le carburateur Zénith.
La Société dépose de nombreux brevets et crée également le carburateur d’aviation, indispensable à l’aviation militaire en 14-18, en créant un laboratoire d’essai au col du Lautaret puis en reproduisant en laboratoire les conditions atmosphériques nécessaires. Les améliorations apportées au carburateur pour ces conditions extrêmes bénéficient à l’automobile et en en 1928 l’usine de Lyon produit comme celle de Détroit plus de 10.000 Zénith par mois.

Pour aller plus loin

  • Baverey, François (1873-1956)
    Baverey, François (1873-1956)