Berliet, Marius 1866-1949

1866-1949

Lyon, Cannes

L’autodidacte de l’automobile

Fils d’un fabricant textile, Marius Berliet obtient son certificat d’études primaires au Lycée Ampère, puis entre en apprentissage dans l’usine familiale. Il se passionne, contre l’avis paternel, pour les premiers vélocipèdes, tricycles à moteur et voiturettes. Sans être ingénieur ni mécanicien, comme Louis Renault ou André Citroën, il conçoit une première voiturette en 1894, qu’il améliore par un deuxième prototype en 1897. Rapide (40 km/h) et performante en côtes, sa voiturette lui ouvre tous les espoirs.

La disparition de son père lui permet d’abandonner le textile et d’acheter son premier hangar en 1899, qui sera suivi par une véritable usine à Montplaisir en 1905, puis de la plus grande usine automobile de France, bâtie à Vénissieux de 1915 à 1918. Il se tourne dès le début du siècle vers la construction d’autobus et de camions, avec un vrai succès dans l’organisation de transports publics qui lui vaut la Légion d’Honneur en 1911. En dépôt de bilan en 1921 malgré ses succès commerciaux, il se relance par l’innovation en démontrant, par des expéditions dans le Sahara, la qualité de ses camions à 6 roues « tous terrains » ou équipés de gazo-bois (futurs gazogènes). Le premier camion à moteur diesel sort de ses usines en 1931.

D’une guerre mondiale à l’autre, les usines mécaniques sont mises à contribution : obus, camions, chars… Si la 1ère apporte à Berliet les honneurs et la prospérité jusqu’en 1921, la Seconde, de la réquisition de 1939 à la production pendant l’Occupation, le voit condamner à la Libération pour « collaboration économique ». Il meurt sans avoir vu le Conseil d’Etat annuler mi-1949 l’administration-séquestre de ses biens et la reprise progressive de l’activité industrielle familiale. Sa villa construite en 1910 à Montchat, et classée à l’Inventaire des Monuments historiques, abrite depuis 1982 la fondation pour l’automobile Marius-Berliet dédiée à l’histoire du camion français.

Pour aller plus loin

  • Berliet, Marius (1866-1949)
    Berliet, Marius (1866-1949)